Sale temps à l’hôtel El Royale se paie une nouvelle bande-annonce déjantée et explosive

Mise à jour : 30/08/2018 16:11 - Créé : 30 août 2018 - Prescilia Correnti
Affiche
34 réactions

Avec son casting déjà cinq étoiles, Sale temps à l’hôtel El Royale est la nouvelle création du réalisateur de La Cabane dans les bois.

Sale temps à l'hôtel El Royale propose un synopsis simple : sept étrangers qu’à priori rien ne connecte, mais chacun ayant un petit secret pas très reluisant à cacher se retrouvent dans un hôtel au bord du lac Tahoe. Spécialité de l’établissement : se situer à la frontière entre la Californie et le Nevada. Au cours d’une nuit fatidique, les habitants de l’hôtel miteux se verront offrir une dernière chance de se racheter.

 

photo, Dakota JohnsonNe croire absolument personne

 

Le film est réalisé par Drew Goddard, scénariste sur Seul sur Mars avec Matt Damon ou encore de World War Z, et réalisateur de La Cabane dans les bois, dans lequel Chris Hemsworth avait déjà un rôle. Si cette deuxième-bande annonce ne nous révèle rien de plus concernant le scénario – à éviter toutefois si vous ne voulez pas vous spoiler – elle permet de nous rappeler pourquoi le projet est sacrément excitant. Entre petits meurtres entre inconnus, faux-semblants, casses, espionnages et séquestrations, il nous tarde terriblement de voir ce huis clos anxiogène, même si on sent venir le délire métaphorique de manière un chouïa épaisse...

 

photo, Chris HemsworthAmen, il reste plus qu'un mois à tenir

 

Aux côtés de Chris Hemwsorth, on retrouvera notamment Jeff Bridges, Cynthia Erivo, Dakota Johnson (bientôt à l’affiche de Suspiria), Jon Hamm, Cailee Spaeny et Lewis Pullman, entre autres. Le film sortira dans nos salles le 7 novembre 2018, en attendant une petite danse autour de Can’t Take My Eyes Off You avec les locataires de l’hôtel, ça vous tente ?

 

Affiche

commentaires

trashyboy 30/08/2018 à 14:20

L'air de rien, au-delà des "50 nuances", je trouve que Dakota Johnson est en train de se faire une petite filmo sympathique.

votre commentaire