Avengers, Star Wars, Pixar... Disney prépare la guerre contre Netflix avec son service de streaming

La Rédaction | 8 août 2018
La Rédaction | 8 août 2018

Disney va lancer son propre service de streaming fin 2019 pour contrer le géant Netflix.

Fondé en 1997, lancé dans la création et diffusion de contenus originaux depuis 2013, Netflix est devenu en quelques années un géant incontournable. Sur toutes les lèvres, celles des spectateurs comme celles des réalisateurs et acteurs, le service de SVOD a grignoté le territoire des studios et des chaînes de télévision, en attirant les talents ou en récupérant des projets rejetés par Hollywood - de Bright avec Will Smith à The Irishman de Martin Scorsese, en passant par Mowgli qui a récemment été racheté.

Et en annonçant investir 8 milliards en contenu original en 2018, Netflix n'est pas prêt de s'arrêter.

 

Photo Robert Downey Jr.Doctor Strange a vu l'avenir, et on est Mickey

 

Ce n'est donc qu'une question de temps avant que chaque concurrent sorte son Netflix. Apple prépare une grosse offensive et s'est payé Reese WitherspoonJennifer AnistonSteven SpielbergRonald D. MooreM. Night ShyamalanDamien Chazelle (mais Netflix aussi), J.J. Abrams dans le line-up, notamment comme producteurs de séries.

Et bien sûr, Disney prépare un plan de bataille, particulièrement attendu puisque Netflix a en partie été boosté par le succès de DaredevilJessica JonesLuke CageIron Fist ou encore The Punisher : des super-héros Marvel "prêtés" dans le cadre d'un accord qui ne devrait pas continuer bien longtemps.

 

photo, The DefendersQuel avenir pour le groupe des Defenders ?

 

Alors que Disney semble désormais inarrêtable dans son rachat du catalogue Fox, malgré les tentatives de Comcast de s'inviter à la fête, Bob Iger a annoncé que le service de streaming de Mickey arrivera fin 2019. Et dès son lancement, le service de SVOD aura quelques arguments : Dumbo de Tim Burton (en salles le 27 mars 2019 en France), La Belle et le Clochard version live, mais surtout Captain Marvel (en salles le 6 mars 2019) et Avengers 4 (en salles le 24 avril) qui seront dès le départ disponiblesHigh School Musical et des Pixar comme Monstres & Cie seront également au menu.

L'idée est claire : frapper un grand coup dès le départ pour rameuter le public, et lui donner des raisons de s'abonner. Avec Marvel en main, Disney a déjà de très gros arguments. Et nul doute que toutes les franchises disponibles seront mises à contribution.

Disney tente d'ailleurs de racheter les droits de diffusion de tous les films Star Wars actuellement possédés par AT&T Turner Broadcasting. Le studio leur avait vendu le package en 2016 pour 275 millions, et l'accord court jusqu'en 2024. Turner n'aurait pas spécialement envie de le leur revendre, mais les négociations sont en cours. Néanmoins, Iger affirme que les films sortis à partir de 2019, et donc de Star Wars Episode IX, arriveront sur leur service de SVOD.

 

Photo Dark VadorTu ne passeras pas (chez le Netflix de Disney) (pour le moment)

 

Bob Iger, PDG de Disney, déclare que leur priorité est de toucher les fans de Disney, mais également de ne pas se précipiter. Le but est donc d'avoir un gros catalogue dès le lancement pour satisfaire un public qui hésitera probablement à deux fois avant de s'abonner, après avoir pris des réflexes sur Netflix. Il laisse d'ailleurs entendre que le prix d'abonnement sera moins élevé que celui de Netflix.

Rappelons que dans le deal avec la Fox, Disney possédera aussi 60% de Hulu, derrière notamment The Handmaid’s TaleCastle Rock, ou encore The First avec Sean Penn. Le service de streaming de Mickey devrait donc avoir un large choix, susceptible de satisfaire petits et grands, du Roi Lion aux films de la saga Alien

 

Photo xénomorpheMr Xéno, ravi d'en être

 

Le service de streaming de Disney sera géré par Ricky Strauss, un vétéran du marketing engagé il y a quelques semaines. Il aura la lourde tâche de faire émerger ce concurrent direct de Netflix, et gérer des budgets massifs.

La série Star Wars de Jon Favreau devrait ainsi coûter 100 millions pour dix épisodes. C'est le prix pour être un minimum à la hauteur de la saga et des fans de l'univers de George Lucas, et attirer les spectateurs. Et avec l'arrivée à peu près certaine des X-MenLes 4 FantastiquesDeadpool et autres super-héros dans le périmètre de Disney, nul doute qu'il y aura de nombreux projets de séries. Et très probablement des liens entre les films et les contenus du service de SVOD, histoire de donner de bons arguments aux spectateurs qui ne veulent pas en rater une miette.

La rumeur d'un spin-off sur Obi-Wan Kenobi directement sorti sur la plateforme, après le bide Solo : A Star Wars Story, semble donc de moins en moins farfelue.

 

PhotoChéri j'ai une idée de destination : le service SVOD du boss

commentaires

KLM
10/08/2018 à 10:37

@mediumgyver

Sauf que si, la question de la chrono des médias est là pour les films Disney/Marvel qui sortent en salles, et qu'ils veulent mettre sur leur service.
Netflix ne connaît pas ce cas de figure. Bright, Annihilation, Okja... ne sont pas passés dans nos salles, et c'était le coeur de nombreux débats.

Et EL que vénère Netflix ?
Tu me fais rire. On les insulte et on leur dit qu'il aiment pas Netflix tous les mois. Ils ont défoncé les 3/4 de leurs films et séries. Et ils rappellent constamment les "faux" Netflix original comme Casa de mon cul.

Faut vraiment être un simple d'esprit pour parler dans le vide comme ça au premier degré, et viser à côté la moitié du temps.

mikegyver
10/08/2018 à 10:29

je l'ai deja dis, et y'a pas a discuter 1000 ans : disneyflix va cartonner et faire perdre de l'oseille a netflix.

1) Personne prendra 2 abos, et meme pas besoin de baisser le prix.

2) Y'a aucun probleme de chronologie des medias, vu que le probleme est le meme pour netflix et que ca semble pas gener les gens.

3) Vu qu'il y a pas souvent d'exclus sur les droits des series (une serie est tres souvent dispo sur plusieurs plate-formes), suffit a Disney de sortir le chequier et mettre les HIMYM,big bang,the 100,doctor who,etc... et JACKPOT !

4) Mettre en EXCLUS les series de ta chaine ABC et JACKPOT x2 (grey's anatomy,etc..)

Bref la voie est royale pour contrer Netflix, et c'est tres bien comme ca. Y'a que les simples d'esprits pour croire que le cinema va mourir avec le (faux) monopole disney et blablabla.

EL me fait rire, en venerant Netflix qui ne produit quasiment rien, se contente de distribuer et de vampiriser le catalogue de disney & cie. les "netflix orginals" sont une aberration, et c'est totalement faux (zoe,extinction,etc..)

coco74
09/08/2018 à 14:57

Autant de films qui ne seront pas proposés avant un bout de temps en France à cause de la chronologie des médias !

@NicoDurif tu parles de 3,5 euros par abonnements mais il ne faut pas oublier que le projet est juste de revoir la chronologie des medias. Pour le moment, il y a toujours la limite des 36 mois.
Avec Disney, ça m'étonnerai que les marvels / starwars and co ne sortent plus au ciné pour arriver direct en streaming...
Peut être que les films à bas budgets un peu moyens: un voyage dans le temps, ant man et la gèpe... en dehors des grosses sorties iront direct sur le service de streaming ?

Netflix est un peu préservé de la chronologie des médias pour ses créations vu qu'elle ne sortent pas en salles... Donc exit les 3 euros pour la chronologie des medias française si la loi et modifiée...
De toute façon, ça vise que canalplus et OCS ces taxes là... C'est toujours pour subventionner nos cher films Français bien moyens... Netflix et disney ne participeront surement pas à ces taxes. Je ne vois que netflix à la limite profiter un peu du système pour les quelques productions Françaises netflix de temps en temps.

Rudy Mako
09/08/2018 à 03:16

Et Disney qui continue son démantèlement du 7e art. Oooh pitié qui va sauver le soldat salles obscures?

JonSnow
09/08/2018 à 01:57

Disney va cartonner ca ne fait aucun doute. C'est une machine à sous qui résussis à chaque fois qu'elle veut, elle aura toujours le public pour suivre.
Netflix sera à peine affecté . Il faut pas croire que ce qui arrive est une surprise, Netflix le savais et se prépare depuis des années à l'arrivée des grands groupes . C'est pour ca qu'ils ont investi autant dans les productions orginales (qui les ont poussé à s'endetter, mais c'était pour le long terme).
De toute facon, de plus en plus de gens vont utiliser ces services, et les gens serons sur 3-5 services en parallel selon leur gouts (surtout les familles). Ca coutera toujours moins cher que les abonnement canal plus et compagnie. C'est le nouveau mode de consommation.

colloc1
09/08/2018 à 00:12

Pas un radis pour Netflix qui ne sortent pas leurs ( rares bons ) films en blu ray , et pas un radis , JAMAIS , pour la multinationale Disney .

Melon
08/08/2018 à 21:14

#nicodurif 3 euros 50 au début Disney va augmenter leur tarif et oui la plateforme Disney va être un boulet pour le cinéma français vu qu ils vont lancer leur platforme deja canal plus qui a couler les prods françaises sont en difficultes avec disney ca va s accroître

NicoDurif
08/08/2018 à 19:09

P'tites questions sur LE caillou dans la chaussure de Disney en France:

Notre fameuse chronologie des médias largement défavorable à ceux ne finançant pas la "creation française" via le paiement d'une dîme va-t-il être selon vous un boulet à trainer pour Disney, l'empêchant par exemple de fournir "Les Mondes de Ralph 2" ou "Miss Marvel" sur sa plateforme avant mi-2021?
(l'equivalent de 3,50€ par abonné est réclamé à Netflix je crois pour eviter d'attendre plus de 2 ans après la sortie salle (27 mois dans une des versions du nouveau projet de chronologie des médias)
Ou pensez-vous, moyennant le paiement d'un abonnement plus cher (ou la baisse de ses benef' sur le territoire français), que Disney pourrait verser ces 3,50€ demandés par abonné pour voir les délais d'attente entre sortie salle et sortie sur sa plateforme considérablement diminuer et compliquer la vie de Netflix et de ses concurrents ?

Number6
08/08/2018 à 17:34

Pseudo :

D'accord avec vous concernant la sortie des films et/ou séries sur support physique. On va me dire que dans le futur y aura plus de support physique. Certes, mais à l'heure actuelle c'est le cas, c'est un plaisir d'avoir la galette dans sa collection et ton blu ray à 15 balles, tu le regardes autant de fois que tu veux. Est ce que les séries ou films seront à dispositions illimitées de visionnage ? Le streaming ou la vod le permettront ? Et puis bon, s'il faudra payer Apple, Netflix, Amazon, Disney.... Pour avoir le droit de regarder un film qui plaît chez les uns et les autres, ça fait vite cher...

Wills
08/08/2018 à 17:20

Je ne suis pas tout a fait d'accord avec certains commentaires. Je pense qu'au lancement Disney va cartonner grace au fans Marvel ou les curieux. Mais faut voir au long terme. Concernant netflix je ne pense pas qu'il perdront beaucoup d'abonné parce qu'il produit des films et des série de qualités et plus adultes. Disney est destiné aux enfants il ne faut pas loublier. Perso si la plateforme Disney me plaît avec ses contenu je garderai les deux.

Plus

votre commentaire