Comic-Con : Godzilla - King of the Monsters casse tout dans son impressionnante bande-annonce

Christophe Foltzer | 22 juillet 2018 - MAJ : 22/07/2018 08:00
Christophe Foltzer | 22 juillet 2018 - MAJ : 22/07/2018 08:00

Longtemps resté invisible, Godzilla : King of the Monsters a commencé à se montrer il y a quelques jours via une ou deux images et un intrigant teaser. Mais cela suffisait pour faire monter la pression des fans.

Oui, c'est toujours avec le même étonnement que l'on réalise à quel point Godzilla conserve sa popularité malgré son grand âge, et malgré aussi pléthore de films qui ne lui rendaient pas vraiment justice. Pourtant, en 2014, Gareth Edwards nous a offert une toute nouvelle approche, beaucoup plus atmosphérique dirons-nous, beaucoup plus crépusculaire aussi.

 

photo godzillaUn monde pas trop trop en forme

 

De là est né un univers étendu qui nous a ensuite fait subir Kong : Skull Island puis en 2020, Godzilla vs. Kong. Mais entre les deux, il va d'abord falloir vivre avec le Godzilla : King of the Monsters que nous a concocté Michael Dougherty et qui sortira sur nos écrans le 20 mars 2019. Une suite du précédent film qui n'en reprendra que les personnages des scientifiques interprétés par Sally Hawkins et Ken Watanabe pour laisser place à une nouvelle famille déchirée composée de Vera FarmigaKyle Chandler et Millie Bobby Brown.

 

 

Le trailer qui vient d'être dévoilé risque de calmer beaucoup de monde par sa beauté et son gigantisme tout autant qu'il met encore plus en avant l'idée d'une planète consciente qui enverrait ses émissaires pour faire le ménage. La grosse attraction du film, ce seront bien sûr Mothra et King Ghidorah, adversaires ancestraux du lézard géant que le trailer nous tease de manière absolument magnifique sur fond d'Erik Satie.

Bref, ça a bien la classe, visuellement, c'est magnifique, ça promet son quota de destruction à grande échelle et Godzilla n'a jamais été aussi beau. Une bande-annonce qui donne confiance assurément.

 

Affiche

commentaires

wiwi
23/07/2018 à 14:14

ça ne vaudra JAMAIS mais alors JAMAIS la moindre scène de grattage de couille de "godzilla king ghidorah mothra giant monsters all out attack"...Un bon point par contre pour montrer 15 fois plus de godzilla en deux minutes que sur la totalité des 2h du nanar sous prozac de Gareth Edwards...

corleone
23/07/2018 à 13:46

Megafan du premier opus et surtout sa bande annonce chaotique et terrifiante cette bande annonce avec cette musique me fait pensee a un truc plutôt féérique la musique ne colle pas du tout pour vendre cette bande annonce qui balance clairement du pâté

Andarioch
23/07/2018 à 10:58

J'ai l'impression étrange d'une vague référence à "Abyss" au niveau du traitement des créatures.

@Christophe Foltzer
On dit "s'enjailler". C'est un mot d'argot né dans les 80's en côté d'ivoire. (me suis renseigné quand j'ai entendu mes gamines en user à tout bout de champs^^)

dams50
22/07/2018 à 20:01

@sigi : je dirais même plus : Claude Debussy's "Butterfly" (hommage appuyé à Mothra sans doute)

dumbsuperman
22/07/2018 à 16:36

Prenez en de la graine les Aquaman et Shazam.

Sigi
22/07/2018 à 15:00

Claude Debussy, et non Erik Satie les gars.

maxleresistant
22/07/2018 à 14:16

J'avais adoré le premier mais je ne voyais pas comment faire une suite aussi intéressante.
Mais visiblement ils ont trouvés, parce que ça à l'air génial.

Number6
22/07/2018 à 12:20

Notre planète a l'air en totale fin du monde. Bon ok, Washington au moins. Mais vu l'état du rougeâtre du ciel, on dirait que l'espèce humaine va être rapidement menacée. Du coup, question con: le projet avec Kong a t il une place dand ce foutraque apocalyptique ? N'aurait il pas été mieux de construire une superbe trilogie sur le déclin de l'humanité, voire d'autres formes de vie, pour remettre les monstres maîtres du monde ?

REA
22/07/2018 à 12:17

Si le dernier avait réussi à m'enfumer, celui-ci devra me payer pour que j'y aille. Minimum un montant à 6 chiffres.

Russell_Carpenter
22/07/2018 à 11:26

@Zig
Si il y en a bien un qui ne connait rien en Godzilla, c'est bien toi.
Je t'invite à voir le Gojira de 1954 de Ishiro Honda ainsi que Le Retour de Godzilla de 1984. Tu verras. ;)

Plus

votre commentaire