Oscars : pour défendre Polanski, Emmanuelle Seigner refuse la prestigieuse invitation de l'Académie

Prescilia Correnti | 9 juillet 2018 - MAJ : 09/07/2018 20:12
Prescilia Correnti | 9 juillet 2018 - MAJ : 09/07/2018 20:12

commentaires

Hasgarn
10/07/2018 à 12:26

maxleresistant : elle n'est pas radiée, elle est invitée à rejoindre l'académie, c'est pas la même chose.

Joe Staline
10/07/2018 à 11:41

Emmanuelle Seigner conclut finalement en disant être "la seule à pouvoir témoigner à quel point il regrette ce qui s'est passé il y a quarante ans".

Il regrette ? Alors il n'a qu'à passer devant le juge et y donner ses regrets. Mais il ne faudrait pas non plus excuser le fait que ce Monsieur ait fui au moment de son procès à l'époque. Et qu'il serait normal qu'il soit aussi jugé pour cette fuite. Nul ne doit être au dessus des lois.

Fil
09/07/2018 à 22:06

Au delà de Polanski et même si je souscris à une féminisation des institutions quelles qu'elles soient, je ne comprends pas pourquoi une invitation lui a été adressée. Franchement Emmanuelle Seigner à part les rôles dans les films de son mari euh...

maxleresistant
09/07/2018 à 20:57

"On le rejette comme un paria et d'invisibles académiciens pensent que je pourrais "monter les marches de la gloire" dans son dos ? Insupportable ­hypocrisie. "

Ca s'appelle de la courtoisie. Sachant que elle, n'a aucune raison d'être radiée, et qu'ils ont envoyés des invitations en masse (visant les minorités et les femmes), ils allaient pas la snobé à cause de son mari.

Bref, elle prend mal qu'on l'invite, mais si on l'avait pas invitée, elle aurait pas apprécié non plus.

votre commentaire