Box-office : Deadpool 2 fait moins bien qu'attendu et ne reproduit pas l'exploit du premier film

La Rédaction | 21 mai 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
La Rédaction | 21 mai 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Deadpool premier du nom avait beau avoir bénéficié d'une campagne marketing habile et d'un financement à l'économie, son succès internationnal en a surpris plus d'un par son ampleur. Sa suite pourrait ne pas connaître le même sort.

Si la campagne du film de Tim Miller vous avait parue un peu lourde et omniprésente, alors le lancement de Deadpool 2, a dû avoir des airs de véritable torture, tant l'anti-héros avoiné aura été présent sur tous les canaux médiatiques des mois durant. Au cours de cette offensive publicitaire souvent réussie, et à nos yeux beaucoup plus drôle que le film lui-même, de nombreux pronostiqueurs ont annoncé une entrée fracassante au box-office américain.

Si Ryan Reynolds n'a pas à se faire trop de soucis à se faire pour ce personnage qui l'a ramené au premier rang des acteurs hollywoodien, les résultats sont bien moindres qu'espérés. Le premier opus avait coûté 58 millions et en avait rapporté 132 dès son premier week-end d'exploitation, quand sa suite (sortie mercredi en France) en aurait coûté environ 110, pour n'en rapporte "que" 125 sur le territoire américain.

 

photo, Ryan ReynoldsDeadpool va-t-il devoir réduire la voilure ?

 

Bien évidemment, il ne s'agit pas du tout d'une déconfiture, et certainement pas d'un échec. Néanmoins, il paraît évident que la Fox n'avait pas l'intention de doubler le budget du film original pour réaliser une moins bonne sortie. Ces chiffres, qui ne concernent que le sol américain, sont d'ailleurs plus bas que la fourchette basse de l'ensemble des estimations publiées jusqu'à présent par les entreprises de "tracking".

Faut-il y voir le signe de la fameuse et redoutée "super-heros fatigue" prophétisée par quantité de médias depuis un bout de temps ? Probablement pas, cette contre-performance, qui ne menacera pas la carrière du film ou l'avenir d'une franchise X-Force, semble plutôt à mettre au crédit d'un positionnement discutable en termes de calendrier.

 

Photo David LeitchLe réalisateur David Leitch, sur le tournage de Deadpool 2

 

En effet, Deadpool 2 est sorti aux Etats-Unis alors qu'Avengers : Infinity War remplit encore beaucoup de salles, et que Black Panther est encore distribué. Avec trois blockbusters super-héroïques à l'écran, mécaniquement il est un peu plus difficile de s'imposer pour une production qui a peut-être également souffert de l'actualité américaine (tensions politiques, meurtre de masse au Texas).

Bref, il est encore trop tôt pour estimer si ce nouveau Deadpool réalisera une importante contre-performance ou accusera simplement une légère baisse conjoncturelle. Quoi qu'il en soit, son avenir devrait être particulièrement scruté par tous ceux qui s'interrogent sur l'avenir de la Fox et de ses franchises super-héroïques.

 

photo Céline Dion Deadpool"Non, Céline, tu ne seras pas la Reine du Monde cette fois."

Tout savoir sur Deadpool 2

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Barnabul
23/05/2018 à 12:52

Deadpool 2 est un bon divertissement. Par contre ils ont pas pris de risque, on reprend toutes les ficelles du 1er et on multiplie tout par 3. 3 fois plus de cascades, blagounettes, histoires de zizi. Bon, au final un peu indigeste, dommage. Pour quelqu'un qui parle de couilles tout le temps, Deadpool en manque singulièrement sur cette suite.

nimbari
21/05/2018 à 19:25

Pseudo81 : "Et surtout le premier n'avait pas fait un si gros week end". Bah non, c'est dit dans l'article : Deadpool 2 a un moins bon premier week-end que Deadpool.

Pseudo81
21/05/2018 à 17:48

Jawssm, c'est surtout la courbe qui inquiète, beaucoup de gens le premier jour et une grosse pente, en comptant Solo le week end prochain le score est risqué... Et surtout le premier n'avait pas fait un si gros week end mais plus une bonne endurance sur le long terme et la hype inattendue... Pas sûr que celui-ci réitère cette progression qui serait plus inversé.

Jawssm
21/05/2018 à 16:45

Avec un budget 2 fois supérieur inutile d'être un as des mathématiques pour comprendre que le film ne fera pas 2 fois plus d'entrées mais les investisseurs tablent logiquement sur un surplus de 60 à 100 millions au total par rapport à l'épisode précédent niveau mondial. Le jour où un restricted 17 passera le milliard...

Roukesh
21/05/2018 à 15:02

@jawssm
Il est décevant par rapport au premier, qui coûtait beaucoup moins cher... C'est pas de la mauvaise foi, c'est factuel. Trop de budget, ils ont vendu trop tôt la peau de l'ours. Ils rentreront quand même dans leurs frais...

Toff62
21/05/2018 à 14:26

Exellent divertissement, humour bien placé ' action quazi non stop. Petit bémol quand même à certains effets spéciaux ratés.. Deapool réalise sont contrat d'une suite reussi..

Jawssm
21/05/2018 à 14:17

Vous êtes vraiment de mauvaise fois quand vous n'aimez pas un film : meilleur premier jour pour un restricted 17 avec 53 millions, 3eme plus gros démarrage de l'année avec 125 millions. Un total impressionnant pour une suite surtout avec une classification pareille et les recettes mondiales le démontreront car il finira certainement au même score que le 1er (783 m$). Il en est déjà à 300 millions.

Zanta
21/05/2018 à 11:28

N'oublions pas que pour Deadpool, le studio avait été malin pour sortir le film en février, soit une fenêtre creuse pour les blockbusters.
Alors que là, oui, on est à peine remis du cliffhanger final de Avengers 3, et les vannes méta de l'encagoulé rouge font donc pâle figure à côté.

Reallu
21/05/2018 à 11:12

Vu hier et il moins drole que le premier . Pas tres drole enfaite , Il y a de l’action mais on dirais que la bande annonce est mieu que le film , la x force ne dure quelque minute , il on gardé pour la suite .

votre commentaire