Après Logan, James Mangold voit son prochain film purement et simplement annulé

Mise à jour : 23/01/2018 01:06 - Créé : 12 janvier 2018 - Christophe Foltzer
Photo Nathasha Richardson
31 réactions

Si 2017 était une année bien WTF, disons-le franchement, 2018 s'annonce encore plus dingue. En à peine deux semaines, ça gueule de partout, ça se scandalise, ça se tire dans les pattes. Oh, c'est qu'ils risquent d'être très longs ces 12 prochains mois.

Après, ça peut être une bonne chose. On le voit avec les retombées de l'affaire Weinstein, ça fait un peu le ménage et ça lance de vrais débats de société qui bousculent les valeurs occidentales. Et ça, en théorie, c'est bien. Le problème c'est que, comme d'habitude, ça part dans les extrêmes, la réaction émotionelle, que ça va très vite et que nous n'avons pas le temps d'y comprendre vraiment quelque chose. Et ça, c'est déjà plus flippant. Dernière victime en date, James Mangold.

 

Photo Hugh JackmanJames Mangold, sur le tournage de The Wolverine

 

Nous venons d'apprendre via Variety que son prochain film vient purement et simplement d'être annulé par la Fox. Le réalisateur de Logan devait en effet commencer le tournage de son nouveau projet au printemps prochain et il devait s'agir de la biographie de Patty Hearst.

Héritière du puissant magnat de la presse William Randolph Hearts, Patty Hearst avait été enlevée en 1974 par l'Armée de Libération Symbionaise, mouvement armé américain d'extrême gauche, se considérant comme une avant-garde révolutionnaire, qui lui a fait subir un véritable lavage de cerveau pour finalement épouser sa cause. Une histoire terrible et passionnante dont l'auteur Jeffrey Toobin a tiré un livre, qui sert de base au film, en même temps qu'un documentaire pour CNN qui est en pleine phase de finalisation.

 

Photo Patty HearstL'Armée de Libération Symbionaise

 

Sauf que voilà, Patty Hearst s'oppose finalement au projet et vient d'expliquer dans un communiqué que c'est suite au discours d'Oprah Winfrey durant les derniers Golden Globes qu'elle a pris sa décision :

"Le livre décrit mon viol et ma torture et qualifie mon enlèvement de "joyeuse aventure". Je suis triste et profondément révoltée que Fox 2000 ait accepté de financer un film basé sur le livre de Toobin (avec un scénario orienté de la même manière, écrit exclusivement par des hommes) et que CNN continue de perpétrer une version romancée de mon viol et ma torture, en organisant un podcast et un documentaire suivant le regard distordu de son auteur.

Je refuse de laisser à Jeffrey Toobin, Fox ou CNN le pouvoir de me victimiser à nouveau ou de promouvoir une plateforme qui permet de communiquer l'idée que victimiser quelqu'un est ok."

 

Photo Patty HearstPatty Hearst

 

Des paroles sans détours qui tuent donc le projet de film dans lequel Elle Fanning devait interpréter Patty Hearst. Si, évidemment, dans le fond, nous comprenons tout à fait ce refus de revenir sur cet épisode très douloureux de sa vie, il convient cependant de rappeler que la réalité est un peu plus trouble que cette déclaration. En effet, arrêtée et jugée avec les autres membres de l'ALS, Patty Hearst avait été condamnée à 7 ans de prison durant son procès parce qu'elle avait participé à des actions armées du groupe terroriste.

Si la défense avait clâmé que l'accusée avait été obligée de suivre les ordres de ses tortionnaires parce que c'était la seule condition de sa survie, de gros doutes subsistent encore aujourd'hui, puisque plusieurs membres de l'ALS affirment qu'ils lui avaient laissé la possibilité de partir, ce qu'elle aurait refusé de faire. Les caméras de surveillance des banques braquées montrent également qu'à plusieurs moments, elle aurait pu s'échapper, ce qu'elle n'a pas fait non plus. Le fait qu'elle aurait apparemment participé à plusieurs actions humiliantes sur des otages n'arrangeant rien. 

Où est le vrai ? Où est le faux ? Comme souvent en ce moment, il est bien difficile de le savoir. Tout ce qu'on sait c'est que cela nous prive d'un film à priori passionnant sur un excellent sujet. Dommage. Il reste toujours le film de Paul Schrader nommé Patty Hearst cela dit, avec Natasha Richardson.

 

Photo Elle FanningElle Fanning

commentaires

Number6 12/01/2018 à 13:59

Je propose Ingrid Betancourt pour le rôle

votre commentaire