Ça : découvrez la très inquiétante audition de Bill Skarsgård pour devenir Grippe-Sou le Clown

Jacques-Henry Poucave | 2 janvier 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Jacques-Henry Poucave | 2 janvier 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

En 2017, Bill Skarsgard est devenu un des visages les plus connus du cinéma d’horreur grâce à Ça, dont il interprète Grippe-Sou, le clown diabolique.

Fort d’un succès planétaire à la hauteur du culte entourant et le roman et le téléfilm de 1991, Ça voyait sa réussite dépendre assez largement de la performance du comédien embauché pour incarner Grippe-Sou. Par conséquent, on se demandait comment le jeune acteur qui a obtenu le rôle était parvenu à convaincre le réalisateur Andrés Muschietti.

Et ainsi qu’il l’a révélé à Entertainment Weekly, le premier contact de Bill Skarsgård avec un des monstres les plus terrifiants jamais inventés par Stephen King fut pour le moins étrange.

 

Photo , Bill Skarsgård

Quand on vous dit que les clowns sont drôles !

 

« J’ai fini par demander à ma copine de me maquiller ce matin-là, et ensuite j’ai dû prendre la voiture, puis conduire à travers Los Angeles avec cet accoutrement de clown. Tout cela avait quelque chose d’un peu absurde et humiliant. Je suis acteur, je me rends à une audition à Hollywood, et je conduis ma bagnole déguisé en clown. C’est une sorte de métaphore de ce à quoi ressemble la comédie.

Andres Muschietti nous avait également demandé de travailler le rire du clown, et je suis assis dans cette voiture, je me sens ridicule, mais je me dis que je ferais peut-être bien d’absorber tout ça et de m’en servir. Alors j’ai commencé à rire comme un fou dans la voiture, avant de me ruer sur les patients.

 

Photo

Un maquillage franchement sympatoche

 

L’audition n’avait pas lieu dans le studio, donc j’ai dû me garer et passer quelques pâtés de maison avec cette tête de clown. Je suis resté dans le personnage pendant presque tout le processus. C’est un des trucs les plus bizarres que j’ai jamais fait. Ça résume bien mon approche du personnage.

Quelque chose que j’ai trouvé perturbant, c’était de faire de Grippe-Sou un être totalement imprévisible, jusque dans sa voix, dont on ne peut pas anticiper le tempo. Je peux monter dans les aigus, ou aller dans les graves, accélérer ou prendre mon temps, y compris au sein de la même phrase. »

Et pour ceux qui ne pensent qu'à Ça, il ne vous reste plus qu'à patienter jusqu'à la sortie du Blu-Ray !

 

Photo

 

Tout savoir sur Ça

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Candy0303
03/03/2020 à 11:54

Grippe-Sou est mon amour
C'est mon personnage d'Horreur préféré

Grippe Sou
21/09/2019 à 15:32

Cet article ne resemble pas du tout a moi

Sosodu50
10/01/2018 à 13:42

Je t aime pennywise

London
03/01/2018 à 18:03

Apprends à écrire Franck et le nombre de films que t'as vu dans ta vie...

corleone
03/01/2018 à 15:35

Oui très convaincant! J'ajouterais que ce mec aurait fait un parfait joker au lieu de l'autre neuneu Jared Leto.

Franck_82
02/01/2018 à 23:20

Tayeule london tu fait parti du monde qui ruine des bonne idee de film qui pourait devenir des saga culte, en etant trop critique pour rien...

Szalem
02/01/2018 à 21:36

Très bonne interprétation pour ma part. Tout comme celle de Curry qui était parfaite à sa façon.

Par contre, s'il vous plaît, serait-il possible de ne pas trop imager les différentes scènes et les plans comportant les transformations de Pennywise? Ceci, afin de garder intact le plaisir de la découverte pour ceux ne l'ayant pas encore vu. Après, je me suis abstenu de voir toute bande annonce après la première, donc si ces images étaient déjà présentes dans les suivantes, veuillez m'excuser!

Merci pour l'article et bonne soirée à tous!

London
02/01/2018 à 18:58

Bah, t'as eu de la chance! Parce que tu n'étais pas très convaincant...

votre commentaire