Guillermo Del Toro annonce qu'il ne fera finalement pas son film Pinocchio

Christophe Foltzer | 12 novembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 12 novembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

La Forme de l'eau, c'est un peu la revanche de Guillermo Del Toro sur ces 10 dernières où les studios l'ont dégagé de pas mal de suite de ses propres films, où ses projets les plus personnels ne se sont pas montés faute de budget. Mais alors qu'on pourrait penser que cela va tout résoudre, ce ne sera pas aussi facile...

Guillermo Del Toro fait partie de ces réalisateurs réellement passionnés et qui possèdent un véritable univers artistique. Cela parait évident dit comme ça mais ce n'est plus aussi courant par les temps qui courent où l'on a l'impression que les esthètes les plus prometteurs se font digérer par les gros studios avant même d'avoir pu s'exprimer. Et c'est peut-être pour cela qu'il galère autant à monter ses films, qu'il en annonce plusieurs pour finalement partir dans une direction inattendue.

 

Photo Guillermo del Toro

Sur le tournage de La Forme de l'Eau

 

Et parmi ses projets de longue haleine, il y a sa mystérieuse et ambitieuse adaptation de Pinocchio, un film prévu en 3D et en stop-motion, qu'il tente de faire depuis une décennie quand même, alors qu'il est quasiment prêt, mais qui reste dans les tiroirs parce qu'aucun studio ne veut lui donner les 35 millions de dollars nécessaires pour faire de cette histoire une métaphore du régime de Mussolini, objectif avoué de son réalisateur.

Alors que le projet semblait encore d'actualité cet été, Del Toro vient malheureusement d'avouer au micro de IGN qu'il avait baissé les bras et finalement décidé de l'enterrer, pour notre plus grande tristesse :

 

Photo Pinocchio

 

"Ça ne se fera pas. Mais l'idée était de montrer Pinocchio durant l'ascension de Mussolini et du fascisme en Italie. C'était une bonne période pour discuter l'idée d'être un pantin ou un être humain. Mais bon, ce n'est plus en développement."

Un Del Toro évidemment bien amer comme on peut s'en douter et un projet qu'on avait très envie de voir se concrétiser. Mais c'est la dure loi du milieu, pour 10 projets rêvés, un seul se fait et il faut que ce soit le bon. Cela dit, il n'est pas à écarter que dans les années qui viennent le film ne trouve pas un moyen de se faire par un de ces coups du sort dont Hollywood est coutumier. En tout cas, on l'espère, ça avait l'air super.

 

Photo Pinocchio

Tout savoir sur Guillermo del Toro

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Karlito
13/11/2017 à 10:29

Il est producteur, il y a reconnait sa patte quand même. Un peu comme Troll Hunter, c'est joli, mais pas franchement de grande originalité...

Batjp
13/11/2017 à 05:23

Mais c’est pas Del toro the book of life ?

Karlito
12/11/2017 à 19:03

Peut-être les investisseurs ont été à rien refroidit par son précédent film d'animation (The book of life) qui ne valait pas tripette (scénaristiquement et même visuellement, c'était loin de la patte particulière de Del Toro).

Gregdevil666
12/11/2017 à 16:21

L'homme des projets avortés.

wesker02
12/11/2017 à 14:48

Del toro ou le réalisateur maudit. Pendant que des yes man sans produisent des films sans âme, lui ne voit que très peu de ses projets ambitieux aboutir. Mais ils ont vraiment une politique bizarre à Hollywood. Certains de ses films ne sont pas excellent mais tous ont un petit truc particulier. C'est un auteur et un vrai artiste avec une vision et un style qui lui aie propre. Il faut qu'il continu le combat. On ne doit pas perdre un grand comme lui

fedor85
12/11/2017 à 12:35

et me......., 35 million pourtant y a quand même de quoi revoir l'investissement.

votre commentaire