Ryan Gosling, Jane Fonda... au cœur de l'affaire Harvey Weinstein, Hollywood entame son examen de conscience

Jacques-Henry Poucave | 13 octobre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Jacques-Henry Poucave | 13 octobre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Après plusieurs jours de quasi-silence, le tout Hollywood se presse désormais pour livrer son commentaire au sujet de Harvey Weinstein.

Une situation qui a deux effets immédiats : rendre le silence de ceux qui se taisent assourdissant et problématique, tout en saturant les réseaux et médias de messages compatissants, dont certains pointent déjà l’hypocrisie.

En effet, on ne peut nier qu’une partie des réactions publiées après l’avalanche de témoignages accablants visant le producteur Harvey Weinstein, semble avoir pour but de dédouaner une partie de leurs émetteurs, lesquels répètent à la manière d’un mantra qu’ils ne savaient rien. Mais on note que certains artistes font preuve d’une forme d’honnêteté critique bienvenue alors que l’omerta sur une forme de domination masculine moyenâgeuse se fait jour.

 

Photo Ryan Gosling

Ryan Gosling dans Blade Runner 2049

 

C’est le cas de Ryan Gosling, qui plus que son soutien aux victimes et à toutes celles qui prennent aujourd’hui la parole, prend soin de préciser combien sa propre attitude est problématique.

« Je veux apporter mon soutien aux femmes qui ont eu le courage de s’élever contre Harvey. Comme la plupart à Hollywood, j’ai travaillé avec lui et je me suis profondément déçu en faisant preuve de négligence quant à ces faits de harcèlement sexuel et d’abus.

Il est symptomatique d’un problème systémique. Les hommes devraient se tenir aux côtés des femmes, unis jusqu’à ce la situation change et que chacun soit tenu pour responsable de ses actes. »

 

Photo Jane Fonda

Jane Fonda

 

Plus intéressant, et symboliquement très fort : Jane Fonda, icône de la libération sexuelle américaine, d’un engagement politique intrinsèquement lié aux droits civiques, à la place des femmes et à la lutte contre la guerre du Viêtnam, a fait savoir qu’elle aussi, avait participé de cette chape de plomb qui a rendu inaudible de nombreuses victimes.

Interrogée par CNN à ce sujet, elle a tenu des propos très forts.

« J’ai appris pour Harvey il y a environ un an et j’ai honte de ne pas avoir pris la parole alors. »

Quand une  journaliste lui demande pourquoi ce silence, alors qu’elle a par le passé fait preuve d’une grande audace, elle répond, désolé mais honnête.

« Je n’ai pas été si audacieuse. Parce que ça ne m’est pas arrivé à moi, et je pensais que je n’étais pas légitime. Une des femmes qui s’est exprimée, Rosanna Arquette, m’a raconté ce qui lui était arrivé, ce fut un choc et une immense déception. »

 

Jane FondaJane Fonda

 

Tout savoir sur Harvey Weinstein

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Milk
13/10/2017 à 23:12

@john Façon Lady Vengeance !

john
13/10/2017 à 18:40

Le mec c'est un gros pervers et plus , laissait le dans une piece avec ces victimes et hop c'est regle :)

votre commentaire