Eternels, Night World, Vampire Diaries : qui sera le nouveau Twilight ?

Vincent Julé | 27 novembre 2009
Vincent Julé | 27 novembre 2009

Avec les succès phénoménaux du Monde de Narnia, Harry Potter et Twilight, Hollywood est parti dans les bibliothèques et les libraires à la recherche de la future poule aux œufs d'or. En gros, le best-seller littéraire pouvant devenir un blockbuster du box-office. Ils ont ainsi tenté de faire croire qu'A la croisée des mondes : la boussole d'or était le nouveau Narnia, en vain. Et alors que les deux derniers volets de Harry Potter sont tournés et n'attendent plus que leur sortie en novembre 2010 et juillet 2011, ses potentiels successeurs se sont succédés ces dernières années avec Les chroniques de Spiderwick, Cœur d'encre, Les portes du temps ou encore Eragon. Le prochain a tenté sa chance, en février 2010, se nomme Percy Jackson : le voleur de foudre et est réalisé par Chris Colombus, celui-là même qui avait lancé la franchise Harry Potter en signant les deux premiers épisodes. Mais beaucoup de regards se tournent récemment vers la série de livres The Secrets of the Immortal Nicholas Flamel écrite par l'irlandais Michael Scott. Le producteur Lorenzo di Bonaventura (G.I. Joe, Transformers) en a racheté  les droits et parle déjà « d'une évolution naturelle de Harry Potter ». L'histoire est celle de Nicholas Falmet, né en 1330 et reconnu comme le plus grand alchimiste de tous les temps. Encore 700 ans après sa mort. Il aurait en effet découvert le secret de l'immortalité et vivrait encore. Mais lorsque ce pouvoir tombe entre les mauvaises mains, seuls les jumeaux Sophie et Josh Newman peuvent sauver le monde.

 

 

Et le nouveau Twilight dans tout ça ? Il reste deux films Twilight, trois si le dernier chapitre Révélation est coupé en deux comme pour Harry Potter, et l'auteure originale Stephenie Meyer n'écarte pas l'idée de donner une suite ou une déclinaison à sa saga. Il y a d'ailleurs aussi son dernier best-seller, Les âmes vagabondes, dont Andrew Niccol (Gattaca, Lord of War) devrait écrire et réaliser l'adaptation cinématographique, mais il n'y est pas question de vampires. Car le vampire est à n'en pas douter la figure mythologie de la nouvelle décennie. Alors, quels seront les vampires de demain ? Le plus amusant est qu'il est fort à parier qu'ils datent en fait d'hier, en livres, à l'instar des œuvres de L. J. Smith : The Vampires Diaries et Night World.

 

 

The Vampire Diaries compte à l'origine quatre volumes, écrits entre entre 1991 et 1992, et la série a fait son retour en ce début 2009 avec une nouvelle trilogie. En France, elle est éditée  sous le titre Journal d'un vampire et seulement deux tomes sont pour l'instant sortis. Mais surtout, elle n'est plus disponible pour une potentielle adaptation cinématographique puisque la télévision s'en est occupée avec la série The Vampire Diaries développée par Kevin Williamson, qui renouvelle avec le succès de Dawson et qui permet à la petite chaîne CW d'atteindre une audience de 4 millions de téléspectateurs. Un record. Le pitch est celui de Twilight, avec Elena l'humaine tombant amoureuse de Stefan le vampire. Reste alors Night World, qui compte 9 volumes écrits entre 1996 et 1998 (et un dernier prévu pour 2010) et dont le premier volume vient de sortir chez Michel Lafon. Toujours le même refrain ? Poppy est atteinte d'une maladie incurable. Elle se prépare donc au pire. Jusqu'à ce que James, le plus beau garçon du lycée qu'elle aime en secret, lui fasse le plus fabuleux des cadeaux : un baiser vertigineux qui lui donne accès à son âme. Elle apprend ainsi que James partage ses sentiments depuis toujours, mais fait partie du Night World. Bravant les interdits de son monde, le jeune homme propose à Poppy de le suivre jusqu'à la mort, et même au-delà. Mais il lui faudrait pour cela devenir un vampire.

 

 

 

A moins que l'heureux élu soit le tout dernier succès en librairie : Eternels de Alyson Noël, une ancienne hôtesse de l'air. Publié en août dernier aux Etats-Unis et en novembre en France, le Tome 1 : Evermore a déclenché en termes de vente et d'hystérie, un phénomène comparable à Twilight. Et quoi de neuf sous le soleil... enfin non, pour les vampires, ça craint. Livre après livre, série après série et film après film, la formule semble éprouvée, pour ne pas dire caricaturée voire épuisée, comme le prouve l'histoire d'Eternels : Ever Boom était une adolescente comme les autres... avant l'accident ! Elle a perdu toute sa famille dans cet épisode tragique, et reçoit soudain un terrible don : celui de lire dans les pensées des gens, de voir leur aura et de connaître leur vie en les touchant. Elle se renferme alors sur elle-même et évite le contact. Les élèves du lycée la regardent comme une bizarrerie, la pointent du doigt... jusqu'au jour où elle rencontre Damen Auguste. Damen est mystérieux, plein de charme et terriblement beau. Toutes les filles du lycée se le disputent mais c'est à Ever qu'il s'intéresse. Or c'est le seul être dont elle ne peut pas découvrir les pensées. Et personne ne sait réellement qui il est ni d'où il vient. La seule chose dont Ever est sûre, c'est qu'elle est profondément et irrémédiablement amoureuse de lui.

 


Amour impossible et interdit, prince vampire mais chamant, Dracula et Juliette, pouvoirs surnaturels mais chastes, prénoms sortis de nulle part, héroïne mal dans sa peau, le lycée ton univers impitoyable... le teen movie semble bien avoir trouvé sa cure de jouvence, et l'on voit déjà venir la contamination. Mais pour combien de temps ? L'éternité ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire