Une journée en enfer : le dernier (vrai) Die Hard et grand film d'action des années 90 ?

Gaël Delachapelle | 28 novembre 2022 - MAJ : 29/11/2022 14:16
Gaël Delachapelle | 28 novembre 2022 - MAJ : 29/11/2022 14:16

Retour sur Une Journée en Enfer, le Die Hard, avec Bruce Willis et Samuel L. Jackson dans un buddy movie d'enfer.

Dans le paysage du cinéma d’action américain contemporain, la saga Die Hard tient une place de premier ordre, pour le meilleur comme pour le pire. En effet, si Piège de cristal (1988), le chef-d’œuvre de John McTiernan, a tout simplement révolutionné la structure du genre jusque dans ses fondements, la franchise de John McClane (Bruce Willis, héros hollywoodien toujours au mauvais endroit, au mauvais moment) a connu une déchéance progressive au fil des années.

En effet, son dernier opus en date, Die Hard : Belle journée pour mourir (2013), a été vécu comme une trahison terrible par les fans, en plus d’avoir définitivement tué dans l’œuf une saga légendaire du cinéma d’action américain, dont le héros était devenu une caricature de lui-même au fil du temps. Mais avant les quatrième et cinquième opus très controversés de la franchise, tout le monde s’accordait à peu près à considérer la trilogie originale comme culte, en particulier son troisième volet, Une Journée en Enfer.

Un miroir inversé de Piège de cristal, qui marque le retour du cinéaste John McTiernan à la réalisation, après qu'il ait laissé la place à Renny Harlin (Cliffhanger : Traque au sommet) sur le second opus, 58 minutes pour vivre. Mais en plus d’être une suite parfaite au premier film et l’un des meilleurs buddy movie du genre avec son duo culte, Une Journée en Enfer marque également une étape historique dans le cinéma d’action américain. À l’aube d’une nouvelle décennie où les attentats du World Trade Center vont tout simplement changer la donne du blockbuster hollywoodien.

On revient donc sur cette suite qui s’est imposée comme un autre monument du genre, et peut-être même comme l’un des derniers (si ce n’est LE dernier) d’une époque révolue du film d’action américain.

 

photo"Sans blague, Ecran Large parle encore de moi, c'est ça ?"

 

« Simon Says… »

On peut dire qu’Une Journée en Enfer a été un sacré bordel dans son écriture et son développement. En effet, plusieurs scénarios ont été envisagés avant celui pour lequel est crédité le scénariste Jonathan Hensleigh (qui poursuivra par la suite dans la veine des jeux de pistes ludiques, avec Jumanji). La première ébauche proposée était un Die Hard sur l’eau, avec John McClane et sa famille qui se retrouvaient face à des terroristes lors d’une croisière aux Caraïbes. Un script qui fut abandonné suite à la mise en chantier de Piège en haute mer avec Steven Seagal, avant d’être recyclé pour Speed 2 : Cap sur le danger (la saga est donc passée à côté d’une première catastrophe).

La deuxième version proposait quant à elle ni plus ni moins que la prise de contrôle du métro de Los Angeles (une idée qui fait étrangement écho au climax de Speed, le sous-Die Hard de Jan de Bont, avec Keanu Reeves). Bruce Willis s’opposa à cette version, l’interprète de McClane préférant que son héros puisse courir dans une unité de lieu plus vaste pour ce troisième volet. C’est alors qu’apparut sur la table le script de Jonathan Hensleigh (intitulé dans un premier temps Simon Says), que le producteur Joel Silver voulait d’abord utiliser pour L'Arme fatale 3.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Accèder à tous les
contenus en illimité

Sauvez Soutenez une rédaction indépendante
(et sympa)

Profiter d'un confort
de navigation amélioré

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
The Moon
29/11/2022 à 21:29

@Hank
Dommage qu'il n'ai pas gardé la fin alternative...trop badass pour le studio...

Redrum
29/11/2022 à 19:21

C'est le meilleur film d'action de tout les temps pour moi, mctiernan est un cas d'école et ce die hard est un modèle de ce qu'il faut faire au niveau du rythme, c'est simple on s'ennuie pas une seconde.

Faurefrc
28/11/2022 à 23:18

Bruce Willis au sommet de sa coolitude…
En revanche, je viens d’halluciner en me rendant compte qu’il avait à peine 40 balais dans ce film avec sa calvitie bien avancée et sa gueule déjà bien marquée.
Bref…
Super film, même s’il ne pourra jamais atteindre le céleste level de Piège de Cristal.

Qc
28/11/2022 à 20:19

Personnellement, la trilogy est la seule qui prévale car apres c'est partis en...comme bien d'autre franchise surexploiter au détriment de la qualité etc...

Marty
22/03/2022 à 13:25

Solide comme film d'action mais ca sera jamais un classique . La fin est foiré, une vieille maquette qui explose ..

Il faudrait réintegrer la fin originale .

Mais bon avec la prod, il fallait un finale "explosif" ..

sylvinception
22/03/2022 à 12:25

@End Golden Age : je ne saurais trop te conseiller la fin alternative dispo sur le blu ray, un régal !!

Avec Die hard McT avait réinventé le film d'action "à la verticale", et avec le 3e volet il a réinventé l'action "à l'horizontale"!!

End Golden Age
22/03/2022 à 11:47

je l'ai revu en partie hier soir, en zappant en même temps de sur La Strada de Fellini, j'ai alterné les 2, je l'avais vu il y a plus d'un quart de siecle au millenaire d'avant! en location avec cassette vhs..
.à plusieurs reprise le personnage de Bruce Willis chambre samuel L Jackson avec ses presupposés raciste, notammant dans la derniere sequence dans le container où ils sont attachés avec les explosifs autour, j'avais pas note trop çà à l'époque,
Jeremy irons est presque aussi bon qu'Alan Rickman,
mais il est long, çà s'etire, la fin avec l'helico est de trop, elle est expediée à l'arrache, j'ai l'impression qu'ils ont rajouté çà un peu gratuitement, pour le fun,
Mc Tiernan est penible, il ne filme qu'en grosse focale,les sequences d'action , à l'epaule, resultat : l'image est souvent de la bouillie indigeste avec un max de motion Blur
çà marque la fin de l'époque dorée de Hollywood, au niveau mainstream

Francken
22/03/2022 à 11:10

@ludo3101

Merci, docteur Conditionnel !

Sinnerman
22/03/2022 à 09:32

@ludo3101

J'ai lu ça également sur certains sites anglophones. Je ne sais pas si c'est avéré, vu que ça n'a pas été repris par des sites plus reconnus, et la plupart du temps, plus fiables.

Ça m'a fait assez mal de lire ça aussi. J'espère que ce n'est pas vrai.

Kyle Reese
22/03/2022 à 08:56

@ ludo3101

Si c’est le cas ça fout vraiment les boules. Vraiment triste.

Plus
votre commentaire