Semaine du 24 janvier 2020

Box-office US : Bad Boys continue à tout faire péter, The Gentlemen se fait remarquer

Mathieu Jaborska | 27 janvier 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58
501
photo, Will Smith

Cette semaine, pas grand-chose ne change dans le top 5, si ce n'est l'arrivée discrète, mais remarquée du dernier film de Guy Ritchie.

For Life, c'est peut-être déraisonnable, mais deux semaines, c'est déjà pas mal. L'attendu 3e volet de la saga Bad Boys continue à triompher et à occuper la première place, et ce en dépit de l'absence de Michael Bay derrière la caméra. L'efficace réalisation de Adil El Arbi et Bilall Fallah a su convaincre le public américain puisque celui-ci devrait encore avoir versé 34 millions de dollars dans la caisse de Sony, grâce à 3 775 salles. Cela fait certes 45,6 % de moins par rapport à la semaine dernière, mais ça reste une belle performance pour le duo flingueur.

 

photo, Will Smith, Martin LawrenceC'est la fête pour Will Smith et Martin Lawrence

 

En moins de 15 jours d'exploitation, le long-métrage aurait ainsi récolté 120,6 millions de dollars, c'est à dire, hors inflation, presque le double du premier volet, qui bénéficiait tout de même d'une distribution bien plus limitée. Bad Boys II, lui, avait terminé sa carrière américaine avec 138,6 millions (hors inflation). Autant dire que son successeur pourrait bien le dépasser dès la semaine prochaine. De quoi largement légitimer le 4e opus, probablement intitulé "Bad Boys for Eternity" ou "Bad Boys 4 Ever".

Décidément un vrai petit succès, 1917 tient aussi la barre, après trois vrais week-ends. Le plan-séquence impressionnant de Sam Mendes reste juste derrière son collègue bourrin et gagne 325 copies pour être finalement diffusé dans 3 937 salles. Cela lui permet d'atteindre, selon les estimations, 15,8 millions de dollars et ne perdre ainsi que 28,1 % de recettes. En tout, il dépasserait les 100 millions de dollars avec 103,8 millions. Au niveau mondial, il a déjà récolté plus de 200 millions. Pas mal pour un budget de 90 millions dépourvu de sortie en Chine.

 

Photo George McKayGeorge McKay dans 1917

 

C'est mieux que Le Voyage du Dr Dolittle, film d'aventure familial signé Stephen Gaghan et mettant en scène Robert Downey Jr. au milieu d'une animalerie numérique. Pourtant distribué dans 4 155 salles, il continuerait sa chute entamée la semaine dernière en amassant que 12,5 millions de dollars sur le week-end. Avec 42,8 % de spectateurs de moins, il atteindrait ainsi péniblement les 44,6 millions.

Éreinté par la critique, le long-métrage n'est pas encore disponible partout (il est prévu pour le 5 février chez nous), mais il risque de ne pas vraiment servir la carrière de son acteur et de son réalisateur. Quant à la franchise, elle ne devrait pas se relever de cet uppercut de sitôt. Pas terrible pour un budget de 175 millions, dépourvu - pour l'instant - de sortie en Chine.

 

photo, Antonio BanderasAntonio Banderas dans Le Voyage du Dr Dolittle

 

Seule nouvelle entrée dans le top 5, The Gentlemen, la nouvelle production all-stars de Guy Ritchie, devrait selon les estimations récolter 11 millions de dollars pour ses premiers pas sur les terres impitoyables de l'exploitation américaine. Ce n'est certes pas un coup d'éclat pour le cinéaste, mais ce n'est pas non plus honteux quand on ne dispose que de 2 165 salles pour convaincre ses fans. Forcément, quand on le compare à son précédent film, AladdinThe Gentlemen ne paye pas de mine. Le remake live Disney avait dépassé le milliard au box-office mondial, les 355,5 millions au box-office domestique.

Mais le blockbuster au coût exorbitant de 183 millions de dollars ne joue pas dans la même catégorie qu'une histoire de gangsters anglais, deux fois moins distribuée. Le Roi Arthur : La légende d'Excalibur, au budget comparable à Aladdin, s'était lui au contraire bien planté, n'amassant que 15,3 millions pour son premier week-end, 39,1 millions en tout. Quand il est question de gros sous, Guy Ritchie est décidément capable du meilleur comme du pire, et son dernier essai, moins onéreux pour son propre bien, se situe quelque part entre les deux.

 

photoColin Farrell et Charlie Hunnam, la classe même en survet'

 

Alors que Star Wars, ayant certes dépassé les 500 millions, perd de plus en plus de spectateurs en finissant à la 7e place, son concurrent direct, Jumanji : Next level, reste étrangement régulier, alors même qu'il est sorti une semaine avant l'épopée spatiale de J.J. Abrams. La preuve : avec 202 copies en moins, il ne perdrait que 18,6% de ses recettes.

Il récolterait, après sept semaines dans les salles obscures, 7,9 millions de dollars grâce à 3 121 salles. En tout, le deuxième opus de la saga de Jake Kasdan a déjà rapporté 283,4 millions, 737,4 millions à l'internationale, le tout pour un budget de 125 millions. C'est moins que Bienvenue dans la jungle et ses 404,5 millions domestiques, mais ça reste un beau score, qui n'a pas encore fini de grimper.

 

photo, Dwayne Johnson, Kevin HartDwayne Johnson et Kevin Hart dans Bad Boys 4

 

À noter cette semaine la sortie très limitée de The Color Out of Space, adaptation de Lovecraft par Richard Stanley produite par SpectreVision. Dotée de 81 pauvres salles, elle y amasserait cependant 217 800 dollars, ce qui la classe 24e du classement, soit avant des films bien plus distribués. Ces chiffres convaincront-ils le réseau de plus faire confiance à ce produit résolument original ? Et surtout : cela suffirait-il à convaincre des acheteurs en France ? Allez, ne soyez pas timide ! En attendant, notre critique très enthousiaste est disponible ici.

 

affiche

# Titre Recettes Semaine Evolution Cumul
1 Bad Boys for Life Bad Boys for Life Voir la bande-annonce 34 000 000 $ 2 -45,6 120 644 165
2 1917 1917 Voir la bande-annonce 15 800 000 $ 5 -28,1 103 883 309
3 Le Voyage du Dr Dolittle Le Voyage du Dr Dolittle Voir la bande-annonce 12 500 000 $ 2 -42,8 44 684 730
4 The Gentlemen The Gentlemen Voir la bande-annonce 11 030 000 $ 1 - 11 030 000
5 Jumanji : Next level Jumanji : Next level Voir la bande-annonce 7 900 000 $ 7 -18,6 283 445 800
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires
Kolby
27/01/2020 à 20:44

S'il vous plaît EL, quand n'est il de IP MAN 4? Qui est diffuser depuis le 25decembre au USA. Je crois que ce film a aussi besoin d'un petit article de votre part même s'il reste inédit en France et qu'aucune date de sortie n'est annoncée...

Kolby
27/01/2020 à 20:36

Sul vous plaît EL quand n'est il de IPman4 sorti aussi au USA depuis le 25 décembre dont nous n'avons aucune nouvelle alors qu'à mon avis, c'est un film qui a quand même à un article même s'il reste encore inédit sans aucune date de sorti en france

votre commentaire