Semaine du 20 novembre 2019

Box-office France : La Reine des neiges 2 détruit tout sur son passage, Les Misérables ne démérite pas

Mathieu Jaborska | 28 novembre 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58
94
Affiche fr

Cette semaine, on ne peut pas dire que le suspens soit au rendez-vous du côté du box-office. La Reine des neiges est de retour et elle amasse les billets.

On lui prédisait déjà un démarrage en fanfare dans le monde et un score final battant tous les recordsLa Reine des neiges 2 n'a déçu ni aux États-Unis ni en France. Le film d'animation se hisse sans trop de problèmes dans le top 50 de l'histoire des premières semaines dans nos contrées grâce à ses 2,1 millions d'entrées pour... 666 salles. Disney a semble-t-il un monopole assez établi pour laisser complètement transparaitre ses intentions démoniaques.

C'est également le 4e meilleur démarrage de l'année, coiffant au poteau Joker, dans un tout autre registre. Enfin, c'est le premier film d'animation de la firme aux grandes oreilles à dépasser aussi tôt les 2 millions, battant à plate couture Le Roi Lion et Tarzan.

 

photoDisney prend les rênes du box-office

 

En comptant les avant-premières, le premier volet avait démarré avec à peine un peu plus de 1 million d'entrées sur 729 copies. Cependant, la situation n'est pas exactement similaire. La Reine des neiges est un phénomène qui s'est construit et consolidé avec le temps. Ainsi, le film n'a jamais vraiment perdu de public sur la première moitié de son exploitation. À la 4e semaine, il attirait encore plus de 1 million de spectateurs et il en aura cumulé 5,1 millions en tout. Grosse attente pour beaucoup, sa suite fonctionne logiquement immédiatement, mais aura peut-être du mal à être aussi régulière. Les vacances devraient aider.

Le blockbuster animé ne monopolise cependant pas tous les publics. Les Misérables aussi fait vivre les multiplexes cette semaine avec 559 378 entrées grâce à seulement 490 salles. C'est un très bon score pour le film social de Ladj Ly. Le cinéaste n'en est qu'à son premier long-métrage cinéma et on lui prédit déjà une belle carrière, surtout que la réception critique est également au rendez-vous. Nous, par exemple, on a beaucoup aimé.

 

photoLa bande d'amis des Misérables

 

Il bat ainsi la comédie française de la semaine, Joyeuse retraite !, qui misait sur son duo de stars Thierry Lhermitte et Michèle Laroque. C'est également un premier pas dans l'arène impitoyable de l'exploitation en salles pour son réalisateur Fabrice Bracq, un premier pas relativement réussi. Joyeuse retraite ! débute dans les cinémas avec 477 116 entrées pour 465 copies.

Non affilié à une franchise comme Tanguy, le retour ou Nicky Larson et le Parfum de Cupidon, il fait donc un plutôt bon démarrage par rapport aux autres films du genre cette année. Il bat au moins All Inclusive et Ibiza, les autres grosses comédies hexagonales reposant principalement sur leur casting.

 

photo, Thierry LhermitteLe sex-appeal de Thierry Lhermitte n'y est pas pour rien

 

Premier film à ne pas être sorti mercredi dernier dans ce top 5, J’accuse de Roman Polanski perd logiquement trois places, mais pas tant de spectateurs. Bénéficiant de 52 copies de plus que la semaine dernière pour un total de 597, il enregistre 385 334 entrées, ce qui constitue une petite baisse de 23,1 %. En tout, le long-métrage polémique a cumulé 886 562 entrées, et il est possible qu'il dépasse la barre du million dans notre prochain compte-rendu, du moins s'il continue sur cette lancée.

Lui aussi rétrogradé de trois places, Le Mans 66 ne perd que 31 % de spectateurs et garde ses 378 salles. Il y attire 277 941 amateurs de belles mécaniques. Le long-métrage de James Mangold aura quand même cumulé 680 858 entrées pour sa carrière au cinéma dans nos contrées. La preuve que le bouche-à-oreille fonctionne plutôt bien pour une fiction reposant tout de même sur un fait historique. Les spectaculaires séquences d'action et la performance de Christian Bale y sont peut-être pour quelque chose.

 

photo, Matt Damon, Christian BaleLe Mans 66 fait Ford, c'est de la Bale

 

Ça faisait longtemps qu'on n’avait pas pris de nouvelles de Joker. En effet, le clown qui a transformé Warner continue à instiller le malaise chez nous, puisqu'il survit toujours à la 8e position du classement. Cela fait quand même sept semaines que le long-métrage de Todd Phillips est à l'affiche, et il n'enregistre toujours pas de baisse significative de fréquentation. Cette semaine par exemple, il a tout de même perdu 163 salles, mais seulement 37,5 % de spectateurs, ce qui l'amène à faire 134 403 entrées pour 447 copies.

La longévité d'un film tout de même interdit aux moins de 12 ans avec avertissement force le respect. Toujours 4e du classement annuel derrière les mastodontes que sont Qu'est-ce qu'on a encore fait au bon Dieu ?Avengers : Endgame et Le Roi Lion, il a été vu en tout par 5,4 millions de spectateurs en France. Reste à voir si la popularité de l'univers DC persistera avec la sortie de Birds of Prey et la Fantabuleuse Histoire de Harley Quinn le 5 février, probablement aussi classé R.

 

photo, Joaquin PhoenixRira bien qui rira le premier

# Titre Entrées Semaine Evolution Cumul Salles
1 La Reine des neiges 2 La Reine des neiges 2 Voir la bande-annonce 2 137 267 1 - 2 137 267 666
2 Les Misérables Les Misérables Voir la bande-annonce 559 378 1 - 559 378 490
3 Joyeuse retraite ! Joyeuse retraite ! Voir la bande-annonce 477 116 1 - 477 116 465
4 J’accuse J’accuse Voir la bande-annonce 385 334 2 -23,1 886 562 597
5 Le Mans 66 Le Mans 66 Voir la bande-annonce 277 941 2 -31 680 858 378
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires
Sébastien
28/11/2019 à 14:08

Je n'avais jamais vu la Reine des neiges 1 jusqu'à ces derniers jours. Ben franchement, pas de quoi casser trois pattes à un canard. C'est très mal fait quand on compare à du Pixar.

votre commentaire