Semaine du 16 octobre 2019

Box-office France : Joker surclasse tout le monde malgré l'arrivée de Maléfique : Le Pouvoir du Mal

Mathieu Jaborska | 24 octobre 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58
9
photo

L'arrivée en salles de la suite de Maléfique n'a rien changé au succès incontestable de Joker en France.

Joker fait fort à travers le monde, et bat tranquillement des records, alors que Warner réfléchit déjà à la suite. La France aussi y est pour quelque chose. Avec 630 copies, un nombre assez impressionnant pour un film interdit aux moins de 12 ans en nos contrées, le film de Todd Phillips fait encore 1 228 940 entrées pour sa deuxième semaine d'exploitation. En tout, il cumule 2 835 365 entrées, une sacrée performance.

 

photoArthur Fleck a enfin du succès.

 

Venom, également un gros carton pour un super-méchant, avait fait moins de la moitié, 508 943 entrées, à sa deuxième semaine, et ce avec 673 copies. Là où l'ennemi de Spider-Man ne tient pas la comparaison, c'est dans l'évolution de ses résultats. Il avait perdu 45,96 % de son public par rapport à sa sortie (ce qui reste raisonnable), alors que Joker n'enregistre une perte que de 23,5 %. Le film marche donc probablement bien également grâce au bouche-à-oreille.

Le public français est bien plus généreux avec le clown psychopathe qu'avec les autres héros tirés de DC. À sa deuxième semaine, le très familial Shazam! ne faisait que 295 463 entrées pour 540 salles. Aquaman avait fait mieux, mais n'avait pas atteint les résultats de Joker puisqu'il avait fait 1 033 477 entrées pour 607 copies. Justice League, lui, en était à 418 969 entrées pour 681 copies.

L'entrée en lice du blockbuster Maléfique : Le Pouvoir du mal n'a donc pas fait beaucoup de mal au drame de Todd Phillips. Il faut dire que le film n'a pas vraiment le même public. Il fait donc également un bon score de 786 485 entrées pour 536 salles. Le résultat est un peu meilleur que celui du premier volet, qui avait démarré avec 627 607 entrées pour 550 salles.

 

photo, Angelina JolieDes cornes, des ailes et du flouze.

 

Cette suite réalisée par Joachim Rønning marche très bien en France pour l'instant. Mais si on se prête au jeu des comparaisons, il va être très difficile d'approcher du carton du Roi Lion, dernière production Disney en prises de vue dites réelles. Celui-ci avait braqué le box-office hexagonal pour sa première semaine, avec 3 252 896 entrées. Avant ça, le Aladdin de Guy Ritchie avait fait 563 243 entrées pour 583 salles.

Le premier film français de ce classement est Donne-moi des ailes, mis en scène par Nicolas Vanier. Pourtant à sa deuxième semaine d'exploitation, il fait 315 113 entrées pour 589 copies, ce qui est légèrement mieux que la semaine derrière. 

Jean-Paul Rouve, principal interprète, est donc assez rentable en ce moment. Le dernier film dans lequel il avait joué, Alad'2, faisait 382 179 entrées au même stade de sa vie en salles et surtout en cumulait 1 234 152 quand Donne-moi des ailes en est à 628 592. Le Sens de la fête aussi avait un beau cumul avec 1 240 865 entrées en tout pour sa deuxième semaine, qui comptabilisait à elle seule 432 321 entrées pour 579 salles. Seule petite ombre au tableau : Voyez comme on danse, sorti entre ces deux productions, faisait 108 514 entrées en deuxième semaine, mais ne disposait que de 370 salles.

 

photo, Jean-Paul RouveGemini Man à la française.

 

Autre film français, Au nom de la terre s'accroche au top 5. Encore à sa 4e semaine d'exploitation, le long-métrage d'Édouard Bergeon continue de squatter le classement et d'impressionner son monde. Sur ces 4 semaines, le drame aura cumulé 1 387 260 entrées. Encore mieux, il gagne des spectateurs par rapport à la semaine dernière, 1,29 % pour être précis. Pour le même nombre de salles, 555, il fait 276 516 entrées, ce qui ne le décale que d'une place. 

Nous finirons ensemble, pourtant un énorme carton de et avec Guillaume Canet, n'avait pas réussi à autant se maintenir à sa quatrième semaine. Il faisait 181 916 entrées pour 653 salles, alors même qu'il avait cumulé 2 489 770 entrées. Édouard Bergeon, pour son premier film, fait preuve d'une longévité assez importante.

Et c'est un film d'animation qui clôture ce top 5. Shaun le Mouton, le film : la Ferme contre-attaque, de Will Becher et Richard Phelan fait, pour son entrée dans les salles françaises, 261 698 entrées avec 566 copies. Il surclasse ainsi de peu l'autre film d'animation de la semaine, Angry Birds : Copains comme cochons, à 256 867 entrées pour 480 salles.

 

photoLes irrésistibles personnages de Shaun le Mouton.

 

Le dernier film du studio Aardman, Cro Man, avait commencé son exploitation avec 191 950 entrées pour 537 salles. C'est bien moins que le premier opus des aventures de Shaun, qui en était à 314 419 entrées pour 528 salles. Cette suite marche donc moins que l'original et s'avère très loin des plus gros succès du studio en France, comme Chicken Run, qui en était déjà à 520 026 entrées pour 506 salles dès sa première semaine.

À noter l'arrivée en demi-teinte de La Vérité si je mens ! Les Débuts, vu par 127 768 spectateurs répartis dans 426 salles quand même. Le film de Michel Munz et Gérard Bitton fait bien moins que le premier volet sorti en 1997. Celui-ci faisait à l'époque 542 034 entrées pour seulement 244 salles, ce qui l'avait propulsé en tête du classement. Surtout, il n'arrive pas à la cheville de La Vérité si je mens ! 2, sorti en 2001 et vu par 2 830 489 personnes la première semaine, grâce à 827 copies. La Vérité si je mens ! 3 était sorti dans 1 051 salles et avait fait 1 944 022 entrées. Comme quoi, le succès d'un film ne tient pas toujours qu'à une franchise.

 

photoÇa donne envie, pourtant.

# Titre Entrées Semaine Evolution Cumul Salles
1 Joker Joker Voir la bande-annonce 1 228 940 2 -23.5 2 835 365 630
2 Maléfique : Le Pouvoir du mal Maléfique : Le Pouvoir du mal Voir la bande-annonce 786 485 1 - 786 485 536
3 Donne-moi des ailes Donne-moi des ailes Voir la bande-annonce 315 113 2 +0.52 628 592 589
4 Au nom de la terre Au nom de la terre Voir la bande-annonce 276 516 4 +1.29 1 387 260 555
5 Shaun le Mouton, le film : la Ferme contre-attaque Shaun le Mouton, le film : la Ferme contre-attaque Voir la bande-annonce 261 698 1 - 261 698 566
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires
Simon Riaux - Rédaction
25/10/2019 à 12:36

@T-Rex

Heu... bah... ça a beaucoup de sens en fait. C'est un rapport du box-office. Et on ne compare les films artistiquement, on analyse leur comportement en salles.

Et vous pouvez bien sûr trouver ça imbuvable ou inintéressant. Mais comme c'est ce qui définit les orientations de l'industrie, donc les films à venir, donc les oeuvres qui marquent le public... On est très nombreux à trouver ça passionnant.

T-Rex
25/10/2019 à 12:30

Je ne comprends pas la pertinence de comparer tout et n'importe quoi... comme dit précédemment, cette énumération de chiffres est imbuvable et n'a pas vraiment de sens car les films n'ont rien à voir en commun (comparer le dernier film de JP Rouve avec Alad2 ?? Maléfique et Le Roi Lion.........?!!).

Mathieu Jaborska - Rédaction
24/10/2019 à 16:02

@neige38
5 ans et demi s'il vous plait.
je corrige, merci de votre vigilance.

neige38
24/10/2019 à 15:27

"Aquaman avait beaucoup plus marché", un petit coup de relecture ferait pas de mal parce que là on dirait un enfant de 5 ans

bof
24/10/2019 à 13:49

Est-ce que les stagiaires sont payés à la ligne? Ou au nombre de chiffres insérés dans l'article? J'aime bien les news BO, mais ça devient indigeste, là...

Miams
24/10/2019 à 13:08

@Simon Riaux

Merci pour cette réponse complète.

Simon Riaux - Rédaction
24/10/2019 à 12:55

@Miams

C'est une question de tradition locale.

La France a compté en recettes jusque dans les années 40 avant de basculer sur les entrées. Mais en réalité on n'est pas tout à fait une exception. La plupart des pays comptent entrées ET recettes.

Certains ne comptent que les recettes (Amérique du nord, Nouvelle Zélande, Angleterre).

Là c'est moi qui m'avance, mais je pense que le rôle du CNC, qui aide à amorcer le financement des films, via le fond de soutien, en fonction des entrées, est peut-être un peu dans cette forme de comptage, l'industrie française est en partie basée sur ces chiffres.

Miams
24/10/2019 à 12:49

Pourquoi en France parle-t-on du box office en nombre de places et non en argent comme quasi (tous ?) les autres pays?
Merci

Pouet
24/10/2019 à 12:48

En fait Joker ressemble à un film Marvel réalisé par Scorcese. Et comme ça tout le monde il est content :)

votre commentaire