Preview 2013 : Les films attendus [Partie 2]6 janvier 2013 - Damien Virgitti

Image 628711
0 réactions
0
Commentaires
0
Commentaires

2012, c’est fini. L’année de la fin du monde aura effectivement apporté son lot de coups d’éclats et de surprises inattendues, tout comme ses amères déceptions et ses plus beaux ratages. Mais puisque l'Apocalypse n’a pas eu lieu, il reste aux cinéphiles de tous poils encore plein de belles choses à découvrir. 2013, c'est l’année qu’on avait pourtant rayée de nos calendriers et donc l’année de l’inconnu et de toutes les surprises.
 
Pour lever le voile sur cette année de tous les possibles, Ecran Large vous en dit toujours un peu plus sur ce qui vous attend en 2013 dans cette seconde partie (lire la première partie).
 
 
Star Trek 2: into darkness (Sortie le 12 juin)
 
L’équipe de l’Enterprise est de retour pour un nouveau voyage qui s’annonce particulièrement sombre. On y parle de Mort, de décisions lourdes de conséquences pour le capitaine Kirk et d’un ennemi énigmatique qui pourrait bien mettre en péril tout l'équilibre de l'équipage. Cet épisode, plus centré sur Terre, s'annonce comme L'Empire contre-attaque de la saga. On espère que J.J. Abrams saura toujours aussi bien renouveler la mythologie Trekienne tout en contentant les fans.
 
 
 
Hunger games 2 : l’embrasement (Sortie le 27 novembre)
 
Le premier film avait consacré la série comme la relève au cinéma d’Harry Potter. Ce deuxième volet, avec la toujours belle Jennifer Lawrence, est donc attendu au tournant. Dans  cette suite, les différents Districts commencent à se soulever suite au cri de révolte initié par Katniss et notre jeune héroïne se retrouve obligée de participer à un Tournoi des Vainqueurs pour donner le change. Après le départ de Gary Ross de la série, c’est au tour de Francis Lawrence, réalisateur inspiré quand il veut (Je suis une légende), de reprendre le flambeau (et c’est le cas de le dire...). Espérons qu’il saura insuffler à cette suite plus d'originalité et d'audace que son prédecesseur.
 
Hunger games 2 L'embrasement

 
Iron man 3 (Sortie le 1er mai)
 
Avengers avait sonné sa consécration : le vrai super-héros Marvel, c’était lui : Iron man. Shane Black, scénariste et réalisateur qui a réhabilité Robert Downey Jr dans Kiss kiss bang bang se charge de clore dignement cette trilogie. Le héros y apparaît plus désemparé que jamais, confronté à son pire ennmi, le Mandarin. On espère un film plus sombre et plus sophistiqué que d’habitude pour ce genre de produits. Sous le masque du super-héros, Robert Downey Jr. le mérite bien. Vas-y, Shane, venge nous de l'affront, Iron Man 2 !
 
 
 
Le Hobbit 2 : la désolation de Smaug (Sortie le 11 décembre)
 
C’est l’épisode le plus attendu au tournant pour Peter Jackson. D’abord parce qu’il contient l’un des passage cultes du roman original (la traversée de la forêt hantée de Mirkwood) et ensuite parce qu’il devrait permettre d’en voir plus sur le dragon qui garde jalousement l’or des Nains. Un épisode important pour le réalisateur qu’il n’a pas intérêt à rater.
 
Le Hobbit 2 la désolation de Smaug

 
Fast and furious 6 (Sortie le 22 mai)
 
Fast and furious 5 avait provoqué la surprise en présentant un Braquage à l’italienne bien bourrin tout en installant une continuité dans la saga. C’est dire si ce nouvel opus est attendu, avec Eva Mendes et Michelle Rodriguez de retour dans leur rôle. A Justin Lin, qui a redonné l’inspiration à cette franchise, de confirmer l’essai. Et d'imposer encore plus la franchise Fast and furious comme le vrai Expendables du film d'action. 
 
 
G.I. Joe 2: Conspiration (Sortie le 27 mars)
 
La première adaptation de cette gamme de figurines pour enfants était un divertissement bien fun. Cette séquelle, reboostée par The Rock et Bruce Willis devrait assurer le spectacle que l'on attend comme l'avaient laissé entrevoir les premières images découvertes en juin dernier avant que la sortie du film ne soit retarder par Paramount. Suite aux mécontements des projections tests, le film incorpore désormais plus de Channing Tatum (qui, originalement, disparaissait au début du film) ainsi qu'une inédite 3D pour la franchise. Perrine est déjà dans les starting-blocks, avec notre rédac chef, pas loin derrière. 
 
 
 
Die hard 5: belle journée pour mourir (Sortie le 20 février)
 
2013 sera donc l’année où la saga Die hard atteint son 5ème chiffre. Après avoir plusieurs fois détruits les Etats-Unis sur son passage, John McLane part ici s’exiler en Russie pour retrouver son fils dans un film d’action confié cette fois-ci à John Moore (Max Payne, c'est lui...). Ce dernier étant un incroyablement tâcheron, on se fait déjà presque une raison à l'idée que Len Wiseman ne sera bientôt plus le vilain petit canard de la saga.  2013 ou l'année  où le "Yippee ki-yay Motherfucker" sera définitivement obselète ?
 
Die hard 5
 
 
Oblivion (Sortie le 31 juillet)
 
Les ratages, Tom Cruise, connais pas. L’acteur s’arrange toujours pour les ratrraper. Après le semi échec de Jack Reacher, il a déjà décidé déjà de changer de nom. Dans Oblivion il est Harper, Jack Harper, l’un des seuls survivants d’une Terre ravagée. Enfin le croit-il... La bande annonce promet un film visuellement abouti, porté par la vision de Joseph Kosinski (ok Tron 2, ça calme un peu les ardeurs), mais l’histoire sera-t-elle à la hauteur et évitera t'elle de tomber dans "l’Oubli" du titre ? Voilà bien un nouveau défi pour Tom Cruise.
 
 
 
Les Misérables (Sortie le 13 février)
 
La grande fresque hollywoodiene de l’année sera… française. 15 ans après la dernière adaptation avec Liam Neeson et Geoffrey Rush dans les rôles principaux, le classique de Victor Hugo est revisité par Tom Hooper, réalisateur oscarisé du Discours d'un Roi. Mélange de la comédie musical à succès et du roman de Hugo, cette fresque promet d’en mettrre plein la vue et les oreilles puisque même Russell Crowe y pousse la chansonette.
 
Les Misérables

 
Le dernier rempart (Sortie le 23 janvier)
 
Schwarzy is back ! Il nous l‘avait promis à la fin d’Expendables 2 et c’est chose faite ! Dans Le dernier rempart, il incarne un vieux flic d’une petite ville, obligé de reprendre les armes pour stopper un chef de cartel de drogues qui s’apprête à passer par chez lui. Même si la méga star des 80’s ne revient pas par la grande porte, l’effet Nostalgie devrait marcher pour ce bon petit film rempli d’action. D'autant plus que derrière la caméra, on retrouve Kim Jee-Woon qui nous avait impressionné en 2011 avec J'ai rencontré le diable.
 
 
 
Gangster squad (Sortie le 6 février)
 
Qu'on se le dise, le film de gangsters est de retour. Après Des hommes sans loi  l'an dernier, c'est au tour de Gangster squad de le prouver. Repoussé de quelques mois pour cause d’une scène qui faisait terriblement écho à la fusillade d’Aurora, ce polar dans la veine des Incorruptibles aligne les belles gueules, de Ryan Gosling à Sean Penn en passant par Josh Brolin et Nick Nolte… sans oublier la belle Emma Stone dans le rôle de la femme fatale. Un film qui sent bon la poudre et le cognac.
 
Gangster squad

 
Warm bodies (Sortie le 20 mars)
 
C’est l’un des films d’horreur décalés les plus attendus. Dans ce Shaun of the dead de 2013, un zombie tombe amoureux d’une humaine (et on le comprend quand il s’agit de Teresa Palmer) et se met soudainement à réfléchir au sens de sa vie. Les 4 premières minutes sont déjà hilarantes. Alors on attend d'en voir plus pour confirmer que c'est l'une des révélations de l'année.
 
 
 
World war Z (Sortie le 3 juillet)
 
La figure de proue actuelle de Chanel au milieu de zombies en putréfaction. Voilà qui pourrait permettre de retrouver un Brad Pitt au meilleur de sa forme… s’il n’y avait la réputation de film malade qui le précède. La production aurait commandé sept semaines de tournage supplémentaires pour revoir la copie jugée insatisfaisante et Damon Lindelof lui-même aurait été dépêché sur le scénario pour arranger le tout. D’abord prévu pour une sortie en 2012, le film a été répoussé à l’été 2013 et on espère que le montage final aura réussi à échapper à la catastrophe qui colle à la peau du film depuis de nombreux mois.
 
World war Z
 
 
Evil dead (Sortie le 8 mai)
 
C’est l’un des remakes que l’on a le moins envie de voir, tant il risque de souffrir de la comparaison avec l’original. Mais sa bande-annonce promet un festival bien gore et violent qui devrait au moins détonner par rapport au chef d’oeuvre bricolé par Sam Raimi. Et rien que pour le plaisir de revoir la scène de la forêt vicieuse, on est (presque) prêt à réembarquer dans ce voyage au fond de l’horreur.
 
 
 
Carrie, la revanche (Sortie le 17 avril)
 
Avec Evil dead, 2013 est une année remplie de remakes des classiques de l’horreur. On prend déjà peur. Mais pour cette relecture du film de De Palma, la réalisatrice, Kimberly Peirce, a assuré une approche plus fidèle au roman original et au plus près de la psychologie torturée de ses personnages. Avec Chloë Moretz, alias Hit Girl, dans le rôle titre, on est déjà sûr de tenir la relève de Sissy Spacek.
 
Carrie

 
Antiviral (Sortie le 20 février)
 
La mutation Cronenberg n'a pas que donné naissance à un réalisateur surprenant, mais a aussi engendré un fils, Brandon. Son premier long, métaphore horrifico-fantastique a déjà été projetée a Cannes en mai dernier. Pâle copie du papa ou promesse d’un renouveau du genre, l’œuvre a divisé la rédaction. 
 
 
 
Insaisissables (Sortie le 10 avril)
 
Louis Leterrier continue sa percée dans le cinéma américain. Pour ce nouvel opus, il nous entraîne sur les traces d’une bande de magiciens aguerris qui jouent les Robin des Bois au nez et à la barbe de la police. Si Leterrier réussit un film aussi malin que ses héros, doublé de scènes spectaculaires, il aura en effet accompli son tour. Le casting, de Jesse Eisenberg à Mark Ruffalo en passant par Mélanie Laurent et Isla Fisher, ne peut déjà que séduire. Ce qui compte pour beaucoup dans un numéro de magie.
 
Insaisissables

 
Wolverine 2: le combat de l'immortel (Sortie le 24 juillet)
 
Après le ratage du premier spin-off des X-Men, Wolverine rentente le coup de raconter ses origines. Sous la caméra de James Mangold, le mutant griffu est plongé en plein Japon pour un film décrit comme plus noir et violent qui se recentre sur la tragédie du personnage. La Fox aurait-elle retenu ses erreurs et proposerait-elle enfin un film digne de son interprète Hugh Jackman ?
 
 
The Lone ranger (Sortie le 7 août)
 
A la place d’un Pirates des Caraïbes 5, vous aurez droit à une version transposée au western. Johnny Depp n’est plus le Capitaine Jack Sparrow, mais un indien allumé qui va guider un cow-boy passé pour mort sur le chemin de la vengeance. Avec le duo Gore Verbinski/Johnny Depp reformé, on sait au moins à quoi s’attendre. Reste à voir si la formule, fort usée, de leur précédente saga saura se renouveler au contact du far-west. 
 
 
 
Thor 2 : le monde des ténèbres (Sortie le 6 novembre)
 
L’Enterprise ne sera pas le seul à aller dans les ténèbres. Thor, le super-héros, Dieu du Tonerre, de Marvel devra y effectuer un passage obligé pour tenter d’élever une franchise en manque de crédibilité. Pour l’occasion, il affrontera Christopher Eccleston en Roi des Elfes Noirs. Les premières images, mises en boîte par un habitué de la série Game of thrones, laissent espérer un épisode plus porté sur la fresque guerrière fantastique que son précédent épisode. A surveiller de près.
 
Thor 2 The dark world
 
 
Möbius (Sortie le 27 février)
 
Ce n’est pas parce que Jean Dujardin a reçu un Oscar aux Etats-Unis qu’il délaisse le cinéma français pour autant. Dans Möbius, il continue de s'essayer au thriller, ici dans le monde de l'espionnage. Un film qui s'annonce particulièrement complexe et fouillé, selon les propos d'Emilie Dequenne. Et c'est surtout l'occasion faite à Eric Rochant de retrouver les ambitions formellles et thématiques qui furent les siennes du temps de son génial Les Patriotes. Pour nous, c'est le film français que l'on attend le plus en 2013.
 
 
 
Du plomb dans la tête (Sortie le 27 février)
 
Regonflé à bloc par ses deux Expendables, Sylvester Stallone est de retour sur grand écran dans le rôle du vigilante sur le retour. Avec d’un côté du ring, Mr Rocky himself et de l’autre Jason Momoa, l’une des futures relèves du cinéma d’action (on oubliera le remake de Conan pour préférer sa performance dans Game of thrones). Et comme le promet le titre, ça va chauffer. Il n'y a d'ailleurs que Sly pour bien résumer le film : « Bang, down. Only ».
 
Du plomb dans la tête

 
Hansel & Gretel : witch hunters (Sortie le 6 mars)
 
Le succès du conte modernisé Alice au pays des merveilles continue de faire ses petits. Dans la dernière variation en date, Hansel et Gretel sont devenus des chasseurs de démons et ont grandi pour ressembler à Jérémy Renner et Gemma Arterton. Le spectacle a l’air plutôt idiot et navrant, avec l'ombre de l'affreux Van Helsing planant au dessus. Reste que les occasions d'admirer la trop rare Gemma, ne se refusent jamais vraiment.
 
 
 
Kick-ass 2: Ballls to the walls (Sortie le 17 juillet)
 
Kick-ass, le super héros réaliste et violent aura bien une suite. Elle le verra continuer sa lutte contre le crime aux côté de ses amis super-héros tout en essayant de contrer la vengeance de son pire ennemi, Red mist, renommé Motherfucker pour l’occasion. Avec Matthew Vaughn parti de la réalisation et n'occupant que le poste de producteur, on espère que cette suite saura conserver le ton unique et détonnant de ses premières aventures.
 

300 : Rise of an empire (Sortie le 7 août)
 
Pour ceux qui étaient en manque de péplums boostés aux effets spéciaux et aux pectoraux bien huilés, 300 aura bien une suite, centrée sur le personnage de Xerxès et comment il est devenu chef des Perses. Une préquelle difficile à imaginer sans la patte visuelle de Zack Snyder, ni le charisme de Gérard Butler mais on peut laisser le bénéfice du doute à cette équipe de quasi inconnus qui a décidé de prendre la relève. Jusqu’à la sortie de la première bande annonce...
 
 
Sublimes créatures (Sortie le 27 février)
 
Chaque année, on a le droit au nouveau prétendant qui succèdera à Twilight. Sublimes créatures sera (sans doute) celui là. Sauf qu’ici, c’est le jeune homme qui est attiré par une jeune sorcière dont les pouvoirs sont convoités à la fois par le Bien et le Mal. Emma Thompson et Jeremy Irons sont là pour garantir la qualité du produit… et faire plaisir à leurs enfants. La balle est maintenant dans votre camp.
 
Sublimes creatures

 
 
Suite des aventures de Percy Jackson, l’adolescent demi-dieu. Dans ce deuxième opus adaptée de la saga littéraire, Logan Lerman part à la recherche de la Toison d’or pour sauver son propre monde. Avec le départ de Chris Columbus, il n’y a rien à attendre de plus de ce divertissement calibré pour les ados et qui fera sûrement la part belle aux effets spéciaux.
 
 
Very bad trip 3 (Sortie le 29 mai)
 
Suite (et fin?) des virées bien arrosées de Stu, Alan, Phil et Doug. Après un deuxième opus à Bangkok copié-collé du premier mais jamais vraiment drôle, on reste dubitatif et surtout on attend de cette dernière partie beaucoup plus d’imagination. Sinon, on boycotte et on fonce militer pour le retour de nos meilleures amies
 
Very bad trip 3

 
Au bonheur des ogres (Sortie le 10 avril)
 
2013, c’est l’année de l’adaptation du premier roman de la saga Malaussène de Daniel Pennac. Qui pour intepréter ces personnages bien connus de cet univers poétique et décalé  ?: rien de moins que Raphaël Personnaz, Bérénice Béjo et Emir Kusturica. On attend beaucoup de ce film dont l’auteur lui-même est le premier à s’enthousiaismer.
 
La bande des Jotas (Sortie le 6 février)
 
Séparée le temps d’un film de son complice Vincent Paronnaud, la réalisatrice Marjane Satrapi nous fait découvrir un autre pan de son univers : une comédie décalée où elle cherche à fuir des prétendus mafieux en prenant pour gardes du corps des joueurs de badminton. La bande-annonce joue à fond la carte de l'inédit et de l'ovni filmique. Connaissant l’humour de la réalisatrice, on se doute qu’on ne sortira pas indifférent de ce polar atypique.
 
 
 
Happiness therapy (Sortie le 30 janvier)
 
Ce n’est pas parce que Jennifer Lawrence est devenue une méga star grâce à Hunger games que la belle n’en oublie pas les petits films de ses débuts. Avec Happiness therapy, on découvre que c’est la même chose pour Bradley Cooper. Les deux, dépressifs et sous anxiolytiques, décident de s’unir dans la détresse pour se reconstruire. Ce joli petit film, emballé par David O. Russell (Fighter), qui devrait récolter quelques nominations aux Oscars, a aussi de sérieux atouts au niveau de ses seconds rôles avec la présence de Robert de Niro et Chris Tucker.
 
Happiness therapy

Le cœur des hommes 3 (Sortie le 23 octobre)
 
Suite et fin de ce film de bande de potes à succès. Dans la lignée des deux précédentes aventures, Marc Esposito continue d'ausculter avec tendresse les déboires sentimentaux de ces quatre quarantenaires. Sauf qu’il y a un petit nouveau en la personne d’Eric Elmosnino. Le réalisateur se serait fâché avec Gérard Darmon et aurait été obligé d'introduire ce nouveau personnage. Voila qui devrait apporter un vent de nouveauté dans cette saga.
 
 
100% cachemire (Sortie le 11 décembre)
 
Le quatrième film de Valérie Lemercier nous entraîne dans l’intimité d’un couple tiré à quatre épingles qui adopte un petit enfant russe qui va être très loin de faire leurs affaires. Adapté d’un fait divers, ce film mettant en vedette Gilles Lelouche, Marina Foïs et la réalisatrice elle-même devrait une fois de plus faire la part belle à l'humour grincant de Lemercier. Avec plus de bonheur que ses précédentes incursions derrière la caméra ? 
 
 
Belle et Sébastien (Sortie le 18 décembre)
 
A l’hiver prochain, petits et grands pourront se réchauffer le cœur avec l’histoire connue de Belle et Sébastien, adaptée sur grand écran par Nicolas Vanier, un habitué des loups et des montagnes avec Le dernier trappeur, notamment. Un divertissement qui s’annonce de qualité donc pour cette histoire d’amitié éternelle qui nous plonge dans la seconde guerre mondiale aux côtés de personnages émouvants.
 
Belle et Sébastien
 
Mud (Sortie le 17 avril)
 
Matthew McConaughey continue sa mue. Après avoir joué les tueurs psychopathes adeptes du pilon de poulet, il devient un homme lunatique et fou qui embarque deux enfants dans une étrange aventure. Le film découvert au dernier festival de Cannes, a cette fois-ci plu à l'ensemble de la rédac. Un joli tour de force pour Jeff Nichols tant la simple évocation de son précédent film, Take shelter, continue de créer des tensions au sein des murs de EL.

 
La religieuse (Sortie le 20 mars)
 
Après s’être fait le spécialiste du polar, le réalisateur Guillaume Nicloux s’essaye à de nouveaux genres. Le réalisateur s’attaque ici aux instittions religeuses avec l’histoire d’une jeune sœur rentrée au couvent de force qui va tout faire pour s’en échapper. Le casting, solide et éclectique, promet un film à l’ambiance lourde. En espérant que lé ralisateur n’ait rien perdu de son mordant.
 
La religieuse

L’adulescent (Sortie le 3 avril)
 
Cet été, la France aura son Benjamin Button. Dans L’adulescent, un trentenaire qui a plutôt bien réussi subit soudain le contrecoup d'une crise d’adolescence tardive et se voit affublé de boutons d’acné et autres désordres hormonaux. Il retombe alors, sans le vouloir, dans la jeunesse qu’il n’a pas eu le temps de vivre. Et ça tombe bien, car cet adulescent, c’est Laurent Lafitte, l’une des révélations comiques de ces dernières années…


The secret life of Walter Mitty (Sortie le 25 décembre)
 
Ben Stiller et ses comédies délurées vous manquaient ? Il est de retour avec un nouveau personnage de loser qu'il affectionne tant dans le remake d’une comédie des années 60 qui  devrait sérieusement égratigner le rêve américain.
 
The secret life of Walter Mitty

 

Vive la France (Sortie le 20 février)

On n'en parle jamais assez mais il y a trois ans, des critiques ciné ont considéré Michael Youn comme un réalisateur plutôt doué en matière de parodie made in France Du coup, son prochain long est plutôt attendu. Dans Vive la France, l’ex-trublion du Paf, accompagné de José Garcia, incarnent deux apprentis terroristes qui partent déclencher un attentat en plein Paris. Sauf qu’ils vont découvrir que la France est plus dangereuse qu'il n'y paraît avec ses taxis en grève, son aberration administrative et autres autonomistes corses. La suite est toute aussi clichée. Les critiques seront prêts à dire que Michael Youn est le comique de notre temps qui sait pointer les travers de notre société. Vive la France !

 

Turf (Sortie le 13 février)

L’inconvénient avec les réalisateurs, c’est qu’il y a les incontournables...et les inévitables. Fabien Onteniente, dont le nom a lui tout seul peut faire frémir, est de retour cette année. L’auteur desJet Set, Camping et autres Disco s’attaque cette fois-ci au monde des paris de courses hippiques. Il a réussi à embarquer Edouard Baer, Alain Chabat ou encore Gérard Depardieu. Pas besoin pourtant de se jeter dans milles pronostics: Les adorateurs suivront, les autres passeront.

 
 
Boule et Bill (Sortie le 27 février)
 
Ca ressemble à un canular de 1er avril de journaliste ciné et pourtant c’est bien vrai : la bédé des tous petits a été adaptée sur grand écran avec Franck Dubosc et Marina Foïs. La bande-annonce ressemble déjà à du sous-Beethoven. Mais fallait-il en attendre plus ?
 
Boule et Bill

 

Les profs (Sortie le 17 avril)

On connaît la faculté de Pef, ex-Robin des Bois, à recréer des univers propres à l’enfance. Aussi, quand il s’empare de la BD Les profs, on peut s’attendre à une comédie drôle qui regroupe tous nos fantasmes d’écolier les plus absurdes. Le petit Kev Adams, dont c'est le premier long-métrage, reste tout de même à surveiller. 

 
 
Alceste à bicyclette (Sorte le 16 janvier)
 
Lambert Wilson et Fabrice Luchini sont réunis à l’écran pour incarner un duo de théâtre qui tient à revenir en grande pompes sur les planches. Sous le regard du réalisateur des Femmes du sixème étage, le couple devrait nous assurer un moment agréable où les bons mots seront de la partie.
 
Alceste à bicyclette
 
 
Un prince (presque) charmant (Sortie le 9 janvier)
 
Vincent Pérez, dragueur invétéré, rencontre une Vahina Giocante sincère, persudée de faire de lui son prince charmant. Ce film réalisé par le frère de Gilles Lellouche aimerait sûrement faire le coup de L'Arnacoeur en ce début d'année. Pour les fleurs bleues et les spectateurs convaincus du charme de la romance à la française.
 
 
 
Une histoire d’amour (Sortie le 9 janvier)
 
Benoit Poelvoorde et Laetitia Casta en amoureux dépressifs qui se livrent à une relation sado maso ? Le cinéma français vous le propose cette année. Adapté du roman Sévère d’après un fait divers sordide dans le monde des affaires, ce film troublant et noir est porté par un casting haut de gamme : première réalisation de l’héroïne de Mafiosa (Hélène Filières), le film est aussi porté par les voix de Richard Bohringer, Philippe Nahon et Jean -François Stévenin. Une histoire d’amour ? peut être pas. Un film intrigant, sûrement.
 
 
Une histoire d'amour
 
 
Max (Sortie le 23 janvier)
 
On se souvient encore d'eux à la dernière Cérémonie des Césars lors de la remise du prix du Meilleur acteur. Mathilde Seigner et son "Didou" ont décidé de poursuivre ce duo dans Max, sorte de Pretty woman à la française où Joey Starr accepte, sous la pression de sa fille, d’accueillir une jolie prostituée pendant Noël. Et le cadeau de se transformer en véritable feu d’artifice dans la maison. Si l’histoire ne devrait pas dépasser le cadre du téléfilm, l’alchimie entre les deux comédiens devrait permettre au film d’être rapidement attachant.
 
 
 
20 ans d’écart (Sortie le 6 mars)
 
Une simple histoire d’amour à base de différence d’âge (les "20 ans d’écart" du titre) pourrait bien révéler un beau couple de comédie, entre Virginie Efira obligée de jouer les cougars pour retrouver une bonne image à son boulot et Pierre Niney, révélation de Comme des frères, avec son physique intemporel.
 
20 ans d'écart
 
 
Cookie (Sortie le 23 janvier)
 
Les deux blondes les plus jolies du cinéma français, Alice Taglioni et Virginie Efira, sont réunies à l’écran pour une jolie histoire de deux soeurs qui se battent pour retrouver un foyer à un enfant chinois. La fragilité de la première et l’humour de l’autre devraient assurer un moment rempli d’émotions.
 
 
 
Monstres Academy (Sortie le 10 juillet)
 
Après Toy story et Cars, c’est au tour de Monstres & Cie d’avoir sa suite. Ou plutôt sa préquelle. Dans Monstres Academy, on assiste à la recontre entre Bob et Sulli. On espère que ce retour en enfance permettra au film d'être tout aussi drôle et attachant que son aîné.
 
Monstres Academy
 
 
 
Cette année, l’animation ira explorer le monde des insectes. Pour les créateurs de L'âge de glace, c’est l’occasion de faire leur Fourmiz, mélangé aux Aventures de Zak et Crysta, vieux dessin animé des années 90. Ici, c’est une petite fille qui retrécit pour découvrir tout un peuple de l’herbe qui mène une guerre sourde contre le monde de la surface. L’exploration de cet autre monde s’avère spectaculaire et le voyage pour petits et grands s'annonce prometteur.
 

 
Minuscule : la vallée des fourmis perdues (Sortie le 9 octobre)
 
C’est l’un des films d’animation français les plus attendus de l’année. Mêlant habilement images réelles et de synthèse, ce film adapté d’une série pour enfants nous entraîne sur les traces de fourmis entrées en guerre pour quelques grammes de sucre et qui vont les mener sur des aventures extraordinaires. Une sorte de Microcosmos rigolo et agité plutôt prometteur surtout après ce que l'on avait pu découvrir en juin dernier (lire notre preview).
 
Minuscule
 
 
Hôtel Transylvanie (Sortie le 13 février)
 
L’animation serait-elle devenue le miroir déformant de tous nos mythes ? Après Les mondes de Ralph qui jouait avec nos idoles de jeux vidéo, c’est au tour d’Hôtel Transylvanie de mélanger tous les bestiaires des films de monstres dans une comédie déjantée dont l’animation est confiée à Genndy Tartakovsky (Samurai Jack, Clone wars). Le délire a déjà l’air d’être au rendez -ous.
 
 
Moi moche et méchant 2 (Sortie le 26 juin)
 
Gru, le plus grand méchant mégalo et maladroit de l’univers revient avec sa tribu de minions et ses 3 filles. Après avoir tenté de voler la lune, ce génie du Mal pourrait être confronté à une menace encore pus grande que lui, tandis que le véritable défi du film sera d'être à la hauteur du premier.
 
Moi, moche et méchant 2

 
Frozen: la Reine des neiges (Sortie le 4 décembre)
 
Le Walt Disney de 2013 revisitera le conte de la Reine des Neiges. Dans un monde plongé dans des glaces éternelles, deux ados vont chercher la Princesse du conte pour enrayer la malédiction. Comme chaque année, on pourra compter sur la supervision de John Lasseter, et ici de Chris Buck (Tarzan) à la réalisation pour faire de cet opus un nouveau classique.
 
Frozen

A vos agendas et Bonne année 2013 !

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire