••• Leïla Bekhti (Sheitan)


17 fév 2006 Par Didier Verdurand


Quelle actrice t'a donné envie de faire ce métier ?
Il n'y en a pas une en particulier. Un comédien me touche quand il joue comme il respire, alors je pourrais te répondre Charlotte Gainsbourg ou Cécile de France, par exemple. Roschdy Zem. Les mimiques naturelles sont parfois très difficiles à faire, ne serait-ce que prendre un verre ! Le premier film que j'ai vu au cinéma, aussi loin que je m'en souvienne, est Chérie, j'ai rétréci les gosses. Ne me demande pas le nom de l'actrice ! (Rire.)

Tu as pris des cours de comédie ?
J'ai fait une Première et une Terminale littéraires avec théâtre en option, ce qui représente au bac un examen pratique de trois heures, et un autre théorique de deux heures. Après, j'ai suivi les cours d'une école dans le 18e à Paris, pendant six mois, mais la discipline y était trop militaire à mon goût. Du style, tu arrivais deux minutes en retard et tu ne pouvais pas suivre le cours. À 400 euros par mois, ça calme. Et puis je n'aimais pas leur système à la Star Académie où tu retrouves à la fin de chaque semaine à faire tes preuves devant les profs. Je n'y suis restée que six mois et j'ai enchaîné sur l'École Stéphane Gildas, à Tolbiac. Une très bonne adresse, mais avec des cours du soir. Après une journée de boulot pour payer les cours, ce n'était pas évident. Je n'avais pas tellement envie de faire ces écoles, je voulais surtout être crédible auprès de mes parents. J'ai été dans une troisième école, art'aire studio, qui me convenait parfaitement, nous étions cinq élèves, avec des cours de 13h à 18h, sous la direction de Bérengère Basty. Et le Sheitan est arrivé…

 


Te rappelles-tu du premier casting que tu as passé et comment s'est déroulé celui de Sheitan ?
Ma meilleure amie, qui a un agent, était allée au casting et m'a dit de me manifester avant qu'ils arrêtent de voir des comédiennes. J'ai tenté ma chance, avec des photomatons parce que je n'avais pas de belles photos… (Rire.) J'ai voulu les donner directement à la directrice de casting, Gigi Akoka qui m'a aussitôt présentée à Kim Chapiron. Je suis revenue pour passer un essai avec Ladj Ly qui a été d'une énorme gentillesse, il m'a mise très à l'aise. J'y suis allée sans pression, grâce aux encouragements de ma mère, ma sœur et mon amoureux, ils m'ont donné une grande confiance en moi, j'en ai besoin à cause de ma timidité. Je n'aime pas me mettre en avant, particulièrement quand il y a du monde. Je n'ai pas une grande expérience des castings et tous ceux que j'ai passés ont été, par chance, des succès, donc il m'est difficile d'en dire plus. J'y vais entière et c'est une qualité qui a plu jusqu'à présent. Il arrive souvent qu'on parle plus de tout et n'importe quoi avec la directrice de casting que du rôle pour lequel je suis venue !

 

Comment as-tu trouvé un agent ?
Je ne pensais pas que mon travail intéresserait quelqu'un et il se trouve que l'agent de Roxane lui a demandé de me faire savoir qu'il aimerait me rencontrer. On s'est vu sur le tournage, il n'a vu aucun rush, a aimé ma façon de parler et m'a proposé de s'occuper de moi. J'en suis très contente, j'ai enchaîné sur d'autres films, pour la télé (Les Tricheurs avec Pascal Légitimus pour M6 et Pour l'amour de Dieu avec Smaïn et Rachid Hami pour Arte) et le cinéma (Mauvaise foi de et avec Roschdy Zem, Paris, je t'aime) et je vais être dans le prochain film d'Alain Tasma, Leïla, dans lequel j'aurai le rôle principal. J'en suis heureuse notamment parce que j'ai adoré Nuit noire.

 


Tu es passée par l'étape des petits boulots ?
Pendant les vacances ou parfois le soir j'ai fait du télémarketing. Sinon, j'ai ouvert avec mon frère et ma sœur une boutique de fringues à Orléans, elle s'appelle WG store.

 

Tu as trouvé facilement ton personnage ?
Je me suis regardée une fois dans le combo et j'ai réussi à l'éviter depuis. J'étais surprise au départ parce que je croyais qu'un film se tournait avec un cameraman et un comédien ! J'ai commencé à regarder des making of de DVD avant le tournage pour avoir une idée plus précise de ce que j'allais vivre. Il y a eu beaucoup de répétitions avec Kim et les autres comédiens, des liens ont pu se tisser. J'ai apporté à mon personnage pas mal de détails qui me sont propres,

Tu aimes te voir à l'écran ?
Non, je trouve que j'ai une grosse tête ! (Rire.) Je n'aime pas ma manière de parler, ma voix… À la télé, c'est pareil. Quand je suis sortie de l'enregistrement de l'émission d'Ardisson, j'étais déprimée parce que j'avais l'impression que ma timidité serait trop criante, et puis finalement, je me suis dit qu'il valait mieux ne pas me cacher derrière de fausses apparences. Rien ne vaut le naturel.

 


Le principal souvenir du jour de la sortie de Sheitan ?
Toute l'équipe a été le voir à 18h aux Halles. Nous ne voulions pas arriver trop en avance, nous montrer, etc. Quand nous sommes rentrés dans la salle, il ne restait plus que le premier rang. (Rire.) Ça m'arrangeait parce que les gens sortent par derrière, donc nous pouvions rester discrets, sauf que… J'en profite quand même pour préciser que j'ai adoré le contact avec le public lors des tournées en province, j'ai souvent eu les larmes aux yeux, de bonheur. Et puis je ne me lasse pas du film, j'ai un plaisir fou à regarder Niko et Barth, je suis leur plus grande fan.

 

On t'a reconnue ?
Il devait rester trois ou quatre personnes dans la salle et Tarubi a gueulé « Hé, les comédiennes sont dans la salle ! » Une nana a répondu « Je suis dégoûtée d'avoir payé 9 euros pour voir cette merde ! » Merci Tarubi… (Rire.) Une autre dame est venue pour nous dire à Roxane et moi que tous les comédiens étaient extra. Qu'on aime ou pas le film, je suis prête à aller prendre un café avec les gens qui m'abordent pour en discuter, ça m'intéresse, sincèrement ! (Ne fantasmez pas trop non plus, Leïla va se marier ! Ndlr.)

Propos recueillis par Didier Verdurand.
Photos de Côme Bardon.
Autoportrait de Leïla Bekhti.
Toute reproduction interdite.

 

Cliquez sur la photo pour accéder au dossier Les filles du Sheitan :

 

RÉAGISSEZ GALERIE

La Rédaction17/02/2006 21:22 par La Rédaction

Leïla Bekhti (Sheitan)

Vous pouvez discuter ici de l’article Leïla Bekhti (Sheitan). Cliquez ici pour lire l’article complet : http://www.ecranlarge.com/article-details-612.php LIRE LA SUITE

Newsletter