House of Cards : Robin Wright a "sauvé la série" selon Patricia Clarkson

Christophe Foltzer | 9 juillet 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 9 juillet 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Si l'affaire Weinstein est au centre de toutes les discussions depuis le mois d'octobre dernier, elle a été suivie rapidement par un autre scandale, celui concernant Kevin Spacey. Et House of Cards a bien failli ne jamais s'en remettre.

Quand on parle de grandeur et de décadence, on ne peut s'empêcher de penser à Kevin Spacey en ce moment. Le comédien est effectivement tombé de très haut il y a quelques mois suite aux accusations d'harcèlement sexuel promulguées par le comédien Anthony Rapp à son encontre. Dans une défense assez étrange, Spacey a révélé son homosexualité publiquement (comme si cela lui donnait une excuse...) avant que d'autres dossiers tombent, notamment des affaires de racisme sur le plateau de sa série.

 

Photo Robin Wright, Kevin Spacey, House of CardsKevin Spacey laisse son fauteuil

 

Netflix n'a pas cherché midi à quatorze heures en le renvoyant immédiatement du plateau, mettant en péril l'ultime saison de House of Cards qui devait être produite. Au final, la série sera bel et bien de retour pour un ultime tour de piste, avec Claire Underwood, interprétée par Robin Wright, en héroïne principale.

Tandis que la série devrait revenir sur nos réseaux cette automne, voici que la comédienne Patricia Clarkson, interprète de Jane Davis depuis la saison 5, s'est permise de préciser sur le plateau de The Talk que si la série avait droit à une dernière saison, c'était uniquement grâce à l'acharnement de Robin Wright :

 

Photo Robin Wright, House of CardsRobin Wright gère la crise

 

"Robin a tout pris en charge pour que tous ces gens puissent sauver leur emploi parce que si le show disparait, ils ne sont plus payés. Nous avons de charmants showrunners, Frank Pugliese et Melissa Gibson, et ils se sont vraiment tués à la tâche pour repenser la série en entier. Cette saison ne dure que 8 épisodes, mais je pense qu'elle va être vraiment fantastique. Et je les en remercie."

Une déclaration évidemment là uniquement pour apaiser les foules inquiètes et préparer le public au retour de la série. Tout autant que pour préparer la série à sa diffusion puisqu'immanquablement à son retour, on parlera de nouveau de Kevin Spacey, de ses affaires et que House of Cards devra obligatoirement prendre encore plus ses distances avec le scandale pour ne pas que son audience en pâtisse.

 

Photo Patricia ClarksonPatricia Clarkson dans House of Cards

Tout savoir sur House of Cards

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Qualopec
09/07/2018 à 18:56

@Zanta

Cette évolution est logique, rien qu'en regardant simplement la série. Même sans l'affaire Spacey, c'était sur les rails, et la place de Claire, sa bataille, ses ambitions, ont grandi à chaque saison. Ce n'est pas du tout comme si ça tombait d'un coup, sorti de nulle part.

Et dans l'ombre... tout est relatif. Elle a eu le Golden Globe en premier rôle dès la saison 1, a été nommée récemment là où ni Spacey ni la série ne l'étaient...

Zanta
09/07/2018 à 18:47

Oui enfin, Robin Wright, qui est sous-utilisée à Hollywood, a aussi senti qu'il y avait moyen pour elle de devenir officiellement la star de la série, après cinq années passées dans l'ombre de Spacey.
Et Netflix a senti que pour leur image, laisser une femme prendre le pouvoir était un bon coup médiatique.

captp
09/07/2018 à 11:42

ah merci .
tant mieux alors.. .je reprendrai surement :)

Geoffrey Crété - Rédaction
09/07/2018 à 11:03

@captp

On aurait tendance à dire qu'au contraire, ça a du sens vu la tournure et la conclusion de la saison 5, qui allait clairement dans cette direction. House of Cards a donc parfaitement de quoi se terminer de manière puissante et satisfaisante.

captp
09/07/2018 à 10:56

j'ai lâché la série début s4 mais j'aimerai bien savoir : niveau scénario ils ont moyen de retomber sur leurs pattes car s'était quand même un peu pas trop prévu tout ça ?

votre commentaire