Après les agressions sexuelles, Kevin Spacey est maintenant accusé de racisme sur le plateau d'House of Cards

Mise à jour : 23/05/2018 20:24 - Créé : 18 janvier 2018 - Christophe Foltzer
Image 631770
176 réactions

Nous n'avons plus trop de nouvelles de Kevin Spacey en ce moment et, quelque part, ce n'est peut-être pas plus mal vu le shitstorm qu'il s'est pris il y a quelques mois. Sauf que voilà, y a de nouveau comme un problème.

Petit rappel des faits : à la fin du mois d'octobre, juste après l'explosion de l'affaire Harvey Weinstein, c'est au tour de Kevin Spacey d'être dans la tourmente, quand le comédien Anthony Rapp l'accuse publiquement de méconduite sexuelle lorsqu'il avait 14 ans (Rapp, pas Spacey).

Dans un mouvement qu'on ne comprend toujours pas aujourd'hui, Kevin Spacey s'était défendu en faisant son coming-out. Les conséquences furent désastreuses pour l'acteur puisque, en moins d'une semaine, il a été renvoyé de sa série House of Cards et remplacé par Christopher Plummer dans Tout l'argent du monde. On appelle ça une chute précipitée.

 

Photo Robin Wright, Kevin Spacey, House of Cards

Kevin Spacey a comme un souci...

 

Tandis que les révélations concernant les cas d'agressions à Hollywood se multiplient et n'épargnent personne, on n'entend plus trop parler de Spacey ces derniers temps et ce n'est pas plus mal. Sauf que, bien entendu, c'est complètement faux puisqu'un nouveau scandale vient d'éclabousser son image déjà bien ternie.

Et cette fois, il ne s'agit pas d'agression sexuelle, mais de racisme. Effectivement le site Daily Mail a révélé en exclusivité il y a quelques jours les confidences d'un ancien agent de sécurité de la série House of Cards, Earl Blue. Son équipe et lui auraient été la cible d'un comportement particulièrement raciste de la part de l'acteur sur le plateau du show en 2012. Il se serait plaint de la présence d'agents de sécurité noirs sur le plateau, refusant de leur serrer la main au moment des présentations. Le plus grave étant lorsqu'il a surpris ces mêmes agents en plein visionnage de la bande-annonce de la série, où il aurait carrément lancé un bon gros : "Je ne veux pas que des nègres regardent ma bande-annonce."

 

Photo Kevin Spacey

 

Evidemment, Earl Blue s'est plaint à la direction, la situation n'étant pas acceptable et il se serait gentiment fait envoyer bouler, puisqu'on lui aurait simplement répondu : "Il est comme ça, on doit juste faire en sorte qu'il reste heureux." Suite à cette expérience et, en dépit des bons résultats de son équipe, l'agence de sécurité n'a pas vu son contrat renouvelé. 

Si tout cela est vrai, ce n'est pas demain la veille que l'on reverra Kevin Spacey sur un écran.

 

Photo Kevin Spacey

commentaires

Oops ainsi va le monde!!! 19/01/2018 à 19:09

No comment !!!

Greg 19/01/2018 à 12:56

Hahaha Bon merci à l’auteur de cet article, j’a bien ri !!
Je passe sur le fond du sujet, on comprend tous de quoi il s’agit, et plus rien ne m’étonne avec Kevin Spacey.
Mais en lisant l’article un passage m’a paru bizarre :

« Le plus grave étant lorsqu'il a surpris ces mêmes agents en plein visionnage de la bande-annonce de la série, où il aurait carrément lancé un bon gros : "Je ne veux pas que des nègres regardent ma bande-annonce." »

J’avais du mal à imaginer la scène. Comment et pourquoi les mecs de la sécurité regardaient la bande-annonce de la série à proximité du comédien ? Sur leur téléphone ? Avec Kevin Spacey regardant par-dessus leurs épaules ? Tout ça sur le plateau de tournage ?? Ça n’a aucun sens...

Et d’un coup, j’ai compris. En anglais, « bande-annonce » se dit « trailer », c’est vrai. Sauf que « trailer » peut aussi désigner une caravane (d’où les trailer parks aux USA). La lecture de l’article du Daily Mail confirme cela.

Donc en réalité, Kevin Spacey n’a pas supporté que des agents de sécurité noirs surveillent sa caravane (sa loge). Ce qui est tout aussi scandaleux, j’en conviens.

Merci à M. Christophe Foltzer pour ce moment de détente journalistique. Content de voir que chez Écran Large, l’anglais est traité avec autant de sérieux que la grammaire française. Continuez comme ça les gars !... (Ou pas.)

Dougie Jones 18/01/2018 à 18:53

PFFFFF et il aimait pas la confiture de figues tant qu'on y est....

Ben Linus 18/01/2018 à 18:10

Aux personnes qui se demandent comment ils vont faire pour regarder des films avec Spacey dans le futur : de la même manière que vous les regardiez par le passé, cela ne change strictement rien au talent d'acteur de Spacey. Personne ne s'interdit de lire "Voyage au bout de la nuit" malgré l'antisémitisme de Céline (et en plus avec un livre il s'agit bien du travail d'une seule personne, contrairement à un film).

TheJoker 18/01/2018 à 15:46

C'était déjà connu que Spacey était un connard, bien avant qu'il soit au coeur de tout ses scandale.

Barbadoom 18/01/2018 à 15:21

J'espère que ce n'est que l'arbre qui cache la forêt parce que j'ai une sacré bonne ludothèque, tout mettre à la poubelle parce que je ne sais plus regardé une oeuvre d'un artiste incriminé dans un scandale grave va me poser probleme...

garedbb 18/01/2018 à 14:22

mdr toutes ces conneries lol

Starfox 18/01/2018 à 13:37

Merde, mais comment on va faire pour regarder Seven et Glengarry Glen Ross maintenant sans penser à toutes ces conneries ??

Dirty Harry 18/01/2018 à 13:02

Manque plus que l'accusation de sexisme et pourquoi pas d'avoir pissé sur un bébé transsexuel et on a une complète oeuf jambon fromage parmesan pili pili.

tom,s 18/01/2018 à 12:57

Ces travers l'on rattrappé,perso ce mec je pouvais plus l'encadrer,j'ai pas vu house of card a cause de lui,pour moi il ya bien longtemps que je m'interresse plus a ce qu'il fait,son jeu est statique et bien en deca ce qu'il avais fait avant,usual suspect par ex; LE film d'eastwood MINUIT DANS LE JARDIN DU BIEN et du mal,il jouait a mon avis sur la base de ce qu'on sait de lui today; flippant et hautin ce mec degage ca depuis des années

Plus

votre commentaire