Iron Fist saison 2 : la (mauvaise) série Netflix a peut-être trouvé son salut

Créé : 15 septembre 2018 - Simon Riaux
photo, Iron Fist
123 réactions

Drôle de situation que celle d’Iron Fist. Après une première saison ratée, la première moitié de la deuxième diffusée sur Netflix avait forcément des airs de nette amélioration, en dépit de sa relative médiocrité. La conclusion de ce nouvel arc confirme-t-elle la tendance ?

ATTENTION SPOILERS

 

 

DAREDEBILE

Il n’y aura pas de miracle. Les mauvais points et ratés ne feront que s’accentuer dans la seconde moitié de cette saison. Davos (Sacha Dhawan) confirme tout le mal qu’on pensait de lui, incapable de s’imposer comme antagoniste digne de ce nom. Jamais il ne représentera de véritable menace physique, tandis que son écriture n’en fait pas non plus un opposant spirituel de taille.

 

photo, Jessica Stroup, Tom Pelphrey, Iron FistLes méchants Meachum milliardaires diaboliques des enfers

 

Plus gênant, et comme souligné malicieusement par nos collègues de Première, le parcours de cet ennemi semble si évidemment calqué sur celui de Bushmaster dans Luke Cage que se passionner pour son parcours est impossible, puisqu’il est parfaitement balisé à l’avance.

Quant aux effets spéciaux, si dans l’ensemble les bastons sont mieux tenues, dès que la série tente de s’énerver visuellement, le rendu est incroyablement ridicule. Nous y reviendrons : à bien des égards, le dernier épisode de cette deuxième saison est bourré d’excellents moments. Mais lorsque Danny Rand (Finn Jones) décide d’allier son pouvoir et des gros guns, le résultat est techniquement indigne d’une production Asylum.

 

photoUn effet scandaleusement moche...

photo

photo... Qui annonce l'adaptation de l'arc The Immortal Iron Fist ????

  

GIRL POWAH

Du côté du positif, on retrouve sensiblement les mêmes éléments. Les Meachum gagnent en puissance, pas grâce au scénario qui leur donne des airs de semi-dégénérés imbus d’eux-mêmes, mais bien grâce à leurs interprètes. Jessica Stroup et Tom Pelphrey s’en donnent à cœur joie, multipliant les froncements de sourcils, les répliques outrées, les retournages de veste à la volée et autres moments de n’importe quoi. Contre toute attente, leur attitude de quasi sales gosses face à la médiocrité de l’ensemble confère parfois un certain charme à leurs apparitions.

Une nouvelle fois, c’est Jessica Henwick qui tire toute la couverture à elle, et laisse espérer que Netflix fera preuve d’audace en la mettant définitivement au premier plan, tant l’héroïne qu’elle interprète semble détenir en elle toute l’ADN de cet Iron Fist. Elle interagit avec les autres personnages mieux que Jones, elle gère avec plus d’intensité ses combats – et si le season finale est aussi sympathique c’est en très grande partie grâce à son engagement physique.

 

photo, Iron Fist, Jessica HenwickIron Lady

 

STREET FIGHTEUSES

Il semble aujourd’hui que deux voies s’offrent à la série : jouer les sous-Daredevil en mode série Z en restant collé aux basques mollassonnes de Danny Rand, ou épouser une vibe plus pulp mais aussi plus spectaculaire, en faisant de Colleen Wing une vraie héroïne fun et badass. Cette dernière gagnerait sans doute beaucoup à s’allier plus longuement à la potesse à prothèse de Luke Cage, la charismatique Misty Knight (Simone missick).

 

photo, Iron Fist, Jessica Henwick, Simone missickDrôles de dames

 

Une alliance puissante qui rappelle qu’une adjonction réussie de cette saison est évidemment celle d’Alice Eve, qui interprète la schizoïde Typhoïde Mary. Encore un personnage écrit à la truelle, dont les soubresauts de personnalité ne servent jamais autre chose que de grossières articulations scénaristiques, mais dont l’interprétation est un véritable régal. Et si la véritable révélation d’Iron Fist saison 2, c’était le potentiel féminin d’une série dont on attendait plus rien ?

Alors qu'approche la saison 3 de Daredevil, la série la plus appréciée de l'univers, la réussite de ces personnages féminins, dans la lignée d'une Jessica Jones fort intéressante, pourrait être un bon signal pour des super-héros Marvel qui patinent un peu sur Netflix.

 

photo, Iron Fist Saison 2La véritable héroïne de la série ?

commentaires

Lilou 05/11/2018 à 22:24

Vous savez très bien que si on lit les BD et qu'on s'attend à la même chose on sera désu !Alors pour faire comme moi ou d'autres personnes qui arrive a faire abstraction de l'origine de histoire? et tout simplement savoire deven sa télé et découvrir quelque chose que l'on ne connaît pas et se qui résout a passer un bon moment se ven une série originale ! Non?

Et je tiens a préciser si on n'aime pas on regarde pas c'est tout et donc il n'y a pas de problème ni de critiques !

Kik 06/10/2018 à 13:23

J adore Marie dans iron fist et collen et j adore la scène de combat entre Davos et Danny à kun l hun

Leather 21/09/2018 à 16:49

Cette saison m'a énormément déçu, c'est incroyable..
Toujours Coleen, de plus qu'elle récupère l'iron fist à la fin... allala..

Cependant, vous allez me trouver bizarre, mais Ward et Davoos m'ont particulièrement plu dans cette saison !

J 21/09/2018 à 08:54

Arrêtez de critiquer un peu ! Les scénaristes ont fait des efforts. Moi j'ai aimé avec ma femme on a passé un bon moment. Ya une histoire, on comprend les intentions de Davos et sa folie, on apprécie les nombreuses péripéties autour de chaque personnage qui joue chacun son rôle. Si vs n'êtes pas content créez une série et ne regardez. Tt le monde dit que Danny est indigne de posséder l'iron fist. Qu'il est immature et "perdu". Si c'est le cas la décision de léguer le pouvoir à qqun de plus pur et de se "chercher" est une bonne décision, peut-être même sa meilleure décision. Et puis la fin du dernier épisode est vraiment intéressante et ouvre plein de possibilités. Il faut accepter le scénario, les acteurs et adhérer à ce qu'on nous propose. Moi j'ai bcp aimé. Je trouve tt le monde trop sévère ac cette série.

Davy 17/09/2018 à 22:59

Alors moi j'ai surkiffer la saison 1 et la saison 2, sauf quand danny rend demande à colleen de prendre l'iron fist.. et maintenant elle la, merci netflix vous avez vraiment fait de la merde

Lecteur depuis l’origine 16/09/2018 à 11:29

Iron Fist est un héros martial.
Élevé dans une cité mêlant les mystiques et philosophies orientales.

Son adaptation est une catastrophe.
Saison 1 et 2, Defenders, jamais Danny Rand ne se montre en accord avec ces composantes.
La raison tient en une erreur de casting épouvantable et à une écriture qui ne comprend rien à ces principes.
Ce n’est pas la faute de l’acteur. Mais ce rôle n’est pas fait pour lui.
Donc en mode damage contrôle, la saison 2 a éjecté le rôle principal de sa série au profit du rôle de Colleen.
Iron Fist et
Entre le monde capitaliste actuel, le pulp, le monde des arts martiaux, les influences de Confucius ou de Sun Tzu, le tout mélangé à la mythologie du comic original il y avait matière à faire une série marquante.

Beau plantage. Rien à dire.

Ashe30 16/09/2018 à 10:28

Le héros doit maintenant évoluer de manière drastique. Soit Iron Finn meurt et un autre Iron Fist prend la relève, soit on change le casting pour le héros, soit l acteur fait un effort pour revenir d un voyage initiatique avec des muscles et un vrai travail d art martiaux pour les scènes sans masque.
La série ne peut faire disparaitre le personnage mais le faire évoluer. Et vivement une série les filles du dragon avec Hellcat comme troisième compagnes féminine.

Nope 16/09/2018 à 08:00

NicolasMemba : u'e purge? Okay, Daredevil il est quoi ? Jessica Jones (ah non c'est une femme, au secours, les feminazi sont là...).
Les series sont toujours autant remplies d'hommes blancs qu'avant.
Ca te gêne que maintenant les réalisateurs tiennent à rajouter des BAME? ça te blesse dans ton orgueil d'homme blanc ?
Oui c'est politique, mais est-ce mauvais ? Si tout le monde est mieux représenté, qu'est-ce que ça peut te foutre ?

NicolasMamba 16/09/2018 à 07:25

Le personnage de Danny Rand était le seul homme blanc de la série quasiment. Et là, ils viennent de s'en débarrasser. Un homme blanc dans une série américaine moderne c'est déjà de trop apparemment … Il manquerait plus que le personnage interprété par Tom Pelphrey passe l'arme à gauche dans la prochaine saison … Etrangement, personne dans les commentaires ne soulève cette purge raciste et sexiste contre les hommes blancs dans les séries américaines.

Sam Sepiol 15/09/2018 à 18:19

Beh moi j'ai passé un bon moment (bien que certains épisodes du débuts furent un poil long) et je vous trouve plutôt dur en qualifiant cette saison de médiocre. Comme vous le soulignez, ils ont tout de même fait des efforts. Évidemment, y'a des défauts, hein et pas qu'un peu. Mais j'ai plutôt apprécié la BO (même si elle tourne vite en rond), les persos (même Danny) et le fait de donner le poing d'acier à Colleen qui était assez couillu de la part des scénaristes.

Plus

votre commentaire