Castle Rock, Sharp Objects, The Terror, Altered Carbon... les séries à ne surtout pas manquer en 2018

Créé : 3 janvier 2018 - La Rédaction
Photo Joel Kinnaman
35 réactions

Le planning du petit écran s’annonce très chargé en 2018 avec un nombre incalculable de nouvelles séries et bien évidemment les shows renouvelés. Ecran Large a fait une sélection des nouveautés et des séries à ne rater sous aucun prétexte cette année.

 

Photo Stranger Things saison 2, Millie Bobby BrownLa rédaction s'approchant des séries de 2018

 

BLACK LIGHTNING

Après Arrow, The Flash, iZombieSupergirl ou encore Legends of Tomorrow, une nouvelle série DC Comics arrive sur The CW avec Black Lightning. Jefferson Pierce (Cress Williams), en pleine retraite de super-héros, est obligé de reprendre son costume lorsque sa fille se retrouve en danger. Il redevient alors Black Lighting, un méta-humain qui contrôle les champs electro-magnétiques.

Si le Arrow-universe fonctionne plutôt bien sur nos écrans, il empêche parfois les différents shows de se débrouiller seul. En n'étant pas relié aux autres séries de la chaîne, Black Ligthning sera totalement libre, devrait donc éviter cet écueil et réussir à se concentrer plus profondément sur son propre super-héros. Le tout en développant deux nouvelles super-héroïnes adolescentes intrigantes comme annoncé dans la bande-annonce.

A partir du 16 janvier sur The CW et du 23 janvier sur Netflix France.

 

 

AMERICAN CRIME STORY : L'ASSASSINAT DE GIANNI VERSACE

FX tient un sacré producteur en la personne de Ryan Murphy. Le créateur de Nip/Tuck, Glee ou encore American Horror Story a souvent traité à travers ses œuvres de la vulgarité et de l’hystérie qui étreignent les sociétés occidentales. Du coup, le show qu’il orchestre, développé par Scott Alexander et Larry Karaszewski, est en totale adéquation avec ces thématiques.

Après la réussite impressionnante de The People vs OJ Simpson, on est forcément impatient de voir American Crime Story disséquer les conséquences de la mort de Giovanni Versace, créateur excentrique, assassiné devant chez lui par un tueur en série. Entre les mains d’Édgar RamírezRicky Martin et Penelope Cruz, les personnages de cette abominable farce judiciaire risquent de nous impressionner durablement la rétine.

A partir du 17 janvier 2018 sur FX

 

 

COUNTERPART

Un seul J.K. Simmons ça envoie déjà du très lourd, alors on ose à peine imaginer ce que donneront deux J.K. Simmons. Dans Counterpart, l'acteur oscarisé pour Whiplash et vu récemment dans Justice League, incarne un simple employé d'une agence d'espionnage basée à Berlin qui n'a aucune idée de ce qu'il fait exactement jusqu'au jour où il découvre qu'un monde parallèle existe et qu'il va devoir collaborer avec son double.

Ce thriller fantastique, réalisé en partie par Morten Tyldum (Imitation Game), s'annonce très prometteur entre ses questionnements sur les mondes parallèles, ses fusillades impressionnantes et son ambiance d'espionnage qui ne sera pas sans rappeller l'excellente série The Americans.

A partir du 21 janvier sur Starz! et en US+24 sur OCS en France.

 

 

THE ALIENIST

Adapté du roman éponyme de Caleb Carr, The Alienist a de mutliples atouts dans sa manche. Tout d'abord, son superbe casting avec Dakota FanningDaniel Brühl et Luke Evans dans les rôles principaux. Puis, son créateur Cary Fukunaga, réalisateur et producteur de la première saison de True Detective entre autres. Enfin, son pitch extrêmement alléchant dans le New-York du XIXe siècle où un psychologue criminilogue, un illustrateur de presse et une secrétaire de police font équipe pour traquer le serial-killer de prostituées.

A la croisée de Mindhunter pour le profilage, de Penny Dreadful pour son ambiance sombre et angoissante voire de The Knick pour les avancées révolutionnaires de l'époque, on attend le show au tournant.

A partir du 22 janvier sur TNT et Netflix France.

 

 

MOSAIC 

On n'aura sans doute jamais l'occasion de vivre pleinement l'expérience de Mosaic. Cette mini-sérié de six épisodes réalisée par Steven Soderbergh (décidément de tous les projets en ce moment) se présente avant tout comme une expérience visuelle interactive où le spectateur, via une application, fait sa propre enquête au fil des séquences et de ses découvertes. Disponible aux USA depuis novembre, l'application ne le sera pas en France. Il faudra donc se contenter de la version télévisée, sûrement moins impressionnante mais pas inintéressante.

Avec son solide casting composée entre autres de Sharon Stone et Garrett Hedlund, de son enquête intrigante où une jeune écrivaine est tuée pendant le réveillon du Nouvel an et son duo Steven Soderbergh - Casey Silver à la production (à l'origine de l'excellent Godless), Mosaic peut nous offrir de très belles choses.

A partir du 22 janvier sur HBO et du 23 janvier au 27 janvier sur OCS en France, un épisode par soir.

 

 

WACO

C’est l’un des événements les plus traumatisants de l’histoire du gouvernement américain de ces  dernières décennies : le siège de Waco, où le groupe religieux des Davidiens a résisté aux forces de l’ordre durant 51 jours avant un assaut meurtrier.

La mini-série de six épisodes reviendra sur cette affaire incroyable et notamment sur le leader David Koresh, incarné par un Taylor Kitsch qui aura une nouvelle occasion de rattraper une carrière fragile. Avec en plus Michael ShannonAndrea RiseboroughJulia Garner et John Leguizamo, Waco, créée par les frères Dowdle (réalisateurs de Devil produit par Shyamalan et Catacombes) est l’un des événements de l’année, attendu au tournant par beaucoup.

A partir du 24 janvier 2018 sur Paramount Network.

 

 

THE CROSSING 

D’un côté, The Crossing intrigue avec son histoire à cheval entre la science-fiction et le miroir politique d’une époque : une foule de personnes s’échoue sur la plage d’un petit village, mais ces réfugiés se révèlent être des Américains qui ont fui une guerre qui n’a pas encore eu lieu. Le retour de Steve Zahn dans une série, après notamment la culte Treme, est également une bonne nouvelle.

Néanmoins, difficile de ne pas lever un sourcil face à la bande-annonce, qui étale maladroitement son univers et sa mythologie, entre répliques peu inspirées et humain aux capacités extraordinaires qui semble sortir de Mutant X. Si le pitch a de quoi attirer, la série semble se positionner sur un mystère à la 4400 ou Under the Dome, étiré à l’extrême et sans ingéniosité – chose à redouter avec la chaîne ABC. Prudence donc, mais curiosité.

Fin janvier sur ABC.

 

ALTERED CARBON 

Attendu par tous les amateurs du genre, Altered Carbon, créée par Laeta Kalogridis, est l’adaptation du roman cyberpunk de Richard Morgan. Une plongée annoncée comme violente et noire dans un futur où la conscience peut être téléchargée et stockée, créant une immortalité virtuelle. Joel Kinnaman sera le héros et incarnera un soldat transféré dans le corps d’un policier déchu, afin d’enquêter sur la mort d’un aristocrate, transféré dans un nouveau corps sans le souvenir de son meurtrier.

Si le sujet semble a priori usé jusqu’à la moelle et rappelle une série B un peu banale, la série vend un thriller musclé et visuellement ambitieux. Assurément un rendez-vous de 2018.

Disponible en intégralité sur Netflix, le 2 février 2018.

 

 

HERE AND NOW

Après la parenthèse plus ou moins charmante de True BloodAlan Ball est de retour sur le territoire du chef d’œuvre Six Feet Under : une histoire de famille loufoque, entre rires, larmes et rêveries. Evidemment attendue sur HBO, Here and Now tournera autour d’une famille peu ordinaire, composée de trois enfants adoptés et un autre biologique, qui bascule lorsque l’un d’eux commence à avoir des visions.

Avec en plus Holly Hunter et Tim Robbins dans le rôle des parents, il y a l’assurance d’y retrouver cette douce folie, cette finesse d’écriture, et cette sensibilité extraordinaire, qui avaient fait de Six Feet Under l’une des plus grandes et majestueuses aventures offertes par le petit écran.

A partir du 11 février 2018 sur HBO.

 

 

SEVEN SECONDS 

Un titre encore discret qui risque de monter dans les prochaines semaines. Seven Seconds montrera la montée en tension entre les forces de l’ordre et les habitants de Jersey City, après qu’un adolescent noir ait été gravement blessé par un policier. Derrière la série Netflix, il y a Veena Sud, chef d’orchestre de la très bonne adaptation américaine de The Killing qui avait notamment brillé par son ambiance et le soin apporté aux personnages.

Si le sujet peut paraître un peu plat après avoir été exploré par d’autres œuvres récentes, comme Detroit de Kathryn Bigelow, Seven Seconds pourrait être une bonne petite surprise, dans la lignée de séries discrètes mais fortes comme American Crime (avec l’excellente Regina King également d’ailleurs).

Disponible le 23 février 2018 sur Netflix.

 

 

THE LOOMING TOWER

Après The Handmaid's Tale et aussi 22.11.63, la plateforme de streaming Hulu a confirmé qu'il fallait la surveiller de très près avec Future Man. Avant l'arrivée de The First dont on vous parle plus bas, Hulu va nous plonger au coeur de la tragédie du 11 septembre 2001 et de la montée en puissance d'Oussama Ben Laden.

Adapté d'un essai historique de Lawrence Right auréloé du prix Pulitzer, The Looming Tower racontera cet événement majeur du XXIe siècle sous un nouveau jour. Mené par Jeff Daniels et le français Tahar Rahim, elle mettra en effet en avant la rivalité entre le FBI et la CIA et sa possible influence involontaire sur le 11 septembre 2001. 

A partir du 28 février sur HULU.

 

 

KRYPTON

Syfy se lance dans une série consacrée à la jeunesse d'un super-héros et pas des moindres : Superman. Produite et écrite par David S. Goyer, scénariste de la trilogie Dark Knight et de Man of Steel. Krypton reviendra sur les origines du super-héros emblématique de DC et les nombreux conflits vécus par ses aïeuls sur sa planète d'origine avec la famille Zod. Avec un casting sympathique notamment composé par la charmante Georgina Campbell (Black Mirror, Broadchurch), Krypton pourrait être une bonne surprise de l'univers DC.

A partir du 21 mars 2018 sur Syfy.

 

 

THE TERROR 

Prenez un des plus grands romans historiques contemporains, écrit par un génial auteur touche-à-tout (Dan Simmons), capable d’allier au sein d’un même récit la passionnante étude d’une expédition tragique, un pur conte horrifique à la violence extrême et un conte philosophique impressionnant, et vous aurez une matière première exceptionnelle.

Du coup, quand on sait que c’est Ridley Scott qui chapeaute cette adaptation du phénoménal roman Terreur, on se dit qu’il est possible que la série qui en découlera soit un des chocs de 2018. On attend donc avec impatience d’embarquer à bord des HMS Erebus et Terror, qui tentèrent de trouver un passage maritime au nord du Canada comme alternative au Cap Horn. Partis avec sept ans de vivres, les dizaines de marins des deux bâtiments britanniques furent pris dans les glaces et disparurent corps et biens. Pour découvrir leur sort, il ne vous reste plus qu’à regarder The Terror.

A partir du 27 mars 2018 sur AMC.

 

 

LA VÉRITÉ SUR L'AFFAIRE HARRY QUÉBERT

Un temps envisagé pour le cinéma, le besteller suisse verra le jour à la télévision dans une mini-série de 10 épisodes dirigée par Jean-Jacques Annaud et porté par Patrick Dempsey. Si le roman éponyme de Joël Dicker est sans doute un peu trop estimé par le public, son adaptation a tout de même de quoi nous intriguer car malgré ses nombreux défauts d'écriture, le bouquin s'avérait assez addictif avec ses multiples rebondissements. Un bon moyen d'attirer un public éclectique entre les fans du roman, les spectateurs attirés par les thrillers et les ménagères en manque du Dr. Mamour depuis son départ de Grey's Anatomy.

Courant de l'été 2018 sur TF1 et en avant-première mondiale au Festival Canneséries en avril 2018.

 

 

SHARP OBJECTS 

Il y a Amy Adams, l’adaptation d’un livre de Gillian Flynn (Gone Girl), le réalisateur Jean-Marc Vallée (notamment derrière la série Big Little Lies) et  Marti Noxon, figure importante de Buffy contre les vampires également passée par Mad Men. Autant dire que la mini-série Sharp Objects, avec ses huit épisodes, est un poids lourd de 2018.

L’intrigue sera centrée sur une journaliste de retour dans sa petite ville natale, après notamment un séjour en hôpital psychiatrique, pour enquêter sur le meurtre de deux petites filles. La fantastique Patricia Clarkson est elle aussi au générique, et Sharp Objects est clairement un événement incontournable qui laisse espérer un thriller d'une ampleur et d'une noirceur grandioses. En espérant également que ce soit plus proche de Gone Girl que de Dark Places.

Courant de l'été 2018 sur HBO et OCS en France.

 

Photo Amy AdamsAmy Adams dans la première photo officielle de Sharp Objects 

 

MANIAC

Une série cynique dotée d'un pitch totalement délirant où l'on suit un patient d'hôpital psychiatrique qui s'imagine dans un monde fantastique dont il est le héros, réalisée par Cary Fukunaga et interprétée par Jonah HillEmma StoneJustin Theroux ou encore Sally Field. Faut-il vraiment expliquer pourquoi on attend avec impatience Maniac, comédie noire de 10 épisodes et remake de la série norvégienne éponyme, après tout ça ?

Courant de l'été 2018 sur Netflix.

 

Photo Emma StoneUnivers fous et donc looks dingues et improbable à prévoir dans Maniac

 

THE BALLAD OF BUSTER SCRUGGS 

La mini-série des frères Coen, qu'ils produisent, écrivent et réalisent, est encore très mystérieuse. Tout juste sait-on qu'elle sera composée de six histoires indépendantes de western entrelacées dans un univers commun et que James Franco et Zoe Kazan seront de la partie. Pas grand chose c'est sûr, mais de quoi réussir à attirer notre attention. D'autant plus quand la productrice Megan Ellison explique qu'elle compte « révolutionner l’univers des séries avec une approche innovante pouvant combiner le petit écran et le cinéma » avec The Ballad of Buster Scruggs.

Courant de l'été 2018 sur Netflix.

 

Image 202827Les Frères Coen de retour au western après No Country for Old Men et True Grit

 

CASTLE ROCK 

Stephen King n’a que très rarement été bien servi par les adaptations de son œuvre et pour ainsi dire jamais en matière de série, comme en témoigne le tout récent fiasco The Mist. Mais Castle Rock pourrait être différent. Tout d’abord, on retrouve J.J. Abrams à la barre, ce qui augure à minima d’un certain soin apporté au show. Mais surtout, l’idée de rassembler plusieurs récits et nouvelles célèbres du romancier au sein d’un lieu mythique issu de son imagination, la bourgade de Castle Rock située dans le Maine. De Ça, en passant par Bazaar, Cujo et quantité d’autres textes, dont La Tour Sombre, Stephen King a dessiné progressivement une sorte d’univers étendu, une véritable toile de cauchemar, que la société Bad Robot va transformer en série.

Et pour le coup, le projet et le matériau de base peuvent ici s’allier de manière éminemment cohérente et excitante, d’autant plus que Castle Rock réunit un attrayant casting. On retrouve donc ici Bill Skarsgård (Ça), Jane Levy (Evil Dead)Sissy Spacek (Carrie), Andre Holland (The Knick) ou encore Terry O'Quinn (Lost).

Aucune date officielle pour le moment.

 

 

TRUST

Hasard du calendrier ou pas, alors que le dernier film de Ridley Scott, Tout l'argent du monde se concentrait sur la famille Getty, une série en fera de même en cette année 2018. Et on peut dire que son équipe n'aura pas grand chose à envier au film. On retrouvera Danny Boyle à la réalisation et son comparse Simon Beaufoy au scénario. Du côté du casting, c'est Donald Sutherland qui jouera le milliardaire et il sera aux côtés de Hilary Swank et Brendan Fraser. Du beau monde donc pour cette relecture de cette fascinante affaire Getty et de son patriarche.

Aucune date officielle pour le moment.

 

 

THE FIRST

Après la belle réussite de The Handmaid’s Tale, Hulu devrait recréer l’événement avec The First : une série de science-fiction par Beau Willimon (créateur de House of Cards et showrunner sur les quatre premières saisons), qui sera portée par Sean Penn. Avec également l’excellente  Natasha McElhonne, The First s’intéressera à la colonisation spatiale sous différents aspects, du côté des astronautes comme des familles et des équipes restées sur Terre. De quoi rappeler la trilogie martienne de Kim Stanley Robinson, et laisser rêver d’une série ambitieuse et passionnante.

Aucune date officielle annoncée pour le moment.

 

 

POSE

Ryan Murphy est un des showrunners les plus prolifiques de ces dernières années avec à son actif et l'année 2018 s'annonce totalement folle pour lui avec plusieurs séries à son actif. La nouvelle saison de American Crime Story sur Gianni Versace (on vous en parle plus haut), la première saison de sa série médicale 9-1-1 mais surtout Pose.

Cette série d'anthologie est encore très mystérieuse mais chaque épisode devrait plonger le spectateur dans le New-York des années 80 et s'intéresser à plusieurs événements de l'époque : l'émergence du luxe de l'ère Trump, la ball-culture... le tout en musique. On retrouvera au casting Kate MaraEvan PetersJames Van Der Beek et Charlayne Woodard.

Aucune date officielle annoncée pour le moment.

 

Photo House of CardsKate Mara dans House of Cards

 

TOO OLD TO DIE YOUNG

Après le cinéma, c'est au tour de Nicolas Winding Refn de se lancer sur le petit écran avec Too Old to Die Young produit par Amazon. La série se concentrera sur le quotidien d'un officier de police endeuillé à la suite du meurtre de son coéquipier, dans les bas-fonds de la vie criminelle de Los Angeles. Autour de lui, des tueurs à gages, des yakuzas, des cartels mexicains, la mafia russe et des gangs d'adolescents assassins. Le personnage principal sera interprété par Miles Teller.

Aucune date officielle annoncée pour le moment.

 

 

ET AUSSI...

2018 ce ne sera bien évidemment pas que des nouvelles séries mais aussi de nombreux retours. Alors oui, il n'y aura pas Stranger Things ou Game of Thrones mais amplement de quoi se faire plaisir.

Parmi les plus attendus, la deuxième saison de The Handmaid’s Tale arrivera en avril et celle de Westworld  au printemps sur OCS. Sur Netflix, ce sont les saisons 2 de Jessica Jones (le 8 mars), Les Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire (30 mars), Luke Cage (au courant de l'été), 13 Reasons WhyOzarkThe OA ou encore Marseille qui reviendront pour une deuxième saison. Sans oublier les finals de Sense8, Love voire de House of Cards. Mais aussi, la saison 8 deuxième partie de The Walking Dead pour les plus grands d'entre nous, la saison 4 de Better Call Saul en septembre et la saison 3 de Preacher durant l'été sur AMC.

Il y aura donc de quoi faire, sans compter les nouvelles saisons de VeepSilicon Valley, Baron Noir (sur Canal +), The AffairTaboo... et l'espoir de voir revenir au plus vite MindhunterAmerican Gods ou The Deuce. Bref, l'année vient à peine de commencer et on ne sait déjà plus où donner de la tête...

 

Photo Mindhunter saison 1Mindhunter, le coup de coeur unanime de la rédaction d'Ecran Large en 2017

commentaires

kouza 05/01/2018 à 15:24

"Stephen King n’a que très rarement été bien servi par les adaptations de son œuvre et pour ainsi dire jamais en matière de série"

Heuu..... Mr Mercedes avec l'excellent Brendan Gleeson.

slaine 04/01/2018 à 10:15

Bon ca se dessine depuis quelques années et 2018 ne devrait pas déroger...Pour la créativité, la diversité et la qualité c'est à la TV que ca se passe!!

votre commentaire