X-Files Saison 11 Episode 1 : pourquoi cette nouvelle saison commence (encore) mal

Simon Riaux | 5 janvier 2018
21
Photo

Le retour en fanfare de X-Files à l’occasion de sa saison 10 fut une cruelle déception. En dépit d’une poignée de bons moments, Chris Carter accoucha de six épisodes inégaux, et d’une progression mythologique aux airs de véritable doigt d’honneur. Malheureusement, le premier épisode de la saison 11 pousse le bouchon encore bien plus loin.

 

PhotoDeux acteurs très motivés

 

JUMP THE COSMIC SHARK

En convoquant dans ses dernières minutes une pandémie, un nouveau complot, des émeutes et un débarquement alien, la conclusion de la saison 10 tentait de séduire les fans, au risque de se conclure sur un horizon indépassable, une situation de crise ingérable. Mais il était encore permis d’espérer que le légendaire showrunner d’X-Files, Chris Carter, ait gardé quelques cartes dans son jeu.

Malheureusement, ainsi qu’on pouvait le redouter, le scénariste ne s’attendait probablement pas à ce que la série soit renouvelée pour une (dernière ?) saison, et n’avait nullement l’intention de répondre aux problématiques soulevées et il lui fallait trouver une parade. On ne révèlera pas la teneur de cette dernière, sinon qu’elle revient à nous expliquer que quasiment toute la saison précédente était un rêve, un écran de fumée. Un tour de passe-passe grossier, nullissime, que personne n’avait tenté depuis un twist resté historiquement impopulaire dans… Dallas.

 

PhotoUne photographie saumâtre

 

MULDER ET SCULLY SONT DANS UN RAFIOT

Le show choisit donc de changer totalement de braquet en nous proposant une toute nouvelle intrigue à base de visions… Pourquoi pas, sauf que  Chris Carter piétine tous ses personnages au passage. Mulder est totalement vidé de sa substance, à un point qu’on se demande si l’ensemble a encore besoin de lui. La raison de ce pourrissement provient pour part du désengagement de David Duchovny, qui ne fait même plus semblant de jouer la comédie, mais surtout de la réécriture pathétique du personnage de Scully.

 

PhotoGillian Anderson et David Duchovny

 

Totalement délestée de tout rapport au doute, ou de toute logique scientifique, l’héroïne jouée par Gillian Anderson est désormais guidée par sa foi dans des évènements à venir. S’il est souhaitable de faire évoluer les personnages de toute œuvre, les retourner comme des gants est absurde, les vide de leur substance, jusqu’à les rendre transparents. Le duo n’a ainsi plus rien d’une alliance complémentaire, menée par la soif de découverte, réduit à un couple de pantins siamois bavards, dont un instinct jamais justifié a remplacé l’appétit de déduction.

Il en va de même pour absolument tous les seconds rôles. Qu’il s’agisse de Skinner ou de L’Homme à la Cigarette, difficile de ne pas ressentir une profonde gêne à chacune de leurs apparitions, tant elles semblent dénuées de tout sens, uniquement conçues pour flatter le fan, considéré comme un abruti fini, dans le sens du poil.

 

PhotoLa grosse marrade

 

X-FILES EST MORT, VIVE X-FILES

Formellement, X-Files a achevé de se réduire à une déchirante peau de chagrin. Le show fut jadis un des tous premiers à jouer dans la cour du grand écran en termes de montage et de mise en scène, c’est aujourd’hui un objet froid et sans saveur, manifestement produit à la va vite, techniquement dépassé. D’une séquence de poursuite tristement anémique à des dialogues déclamés avec l’enthousiasme d’un présentateur météo suisse, personne ne semble jamais s’inquiéter du rythme, ou de la tenue, esthétique, technique, visuelle ou sonore de l’ensemble.

En l’état, X-Files vient d’acter le vide intersidéral et la mort de sa mythologie, qui nous est ici jetée au visage avec une désinvolture terrifiante et un sens de l’incohérence flegmatique qui frise le génie. Dernier espoir, les fameux loners, typiques de la série, qui avaient (un chouia) redressé la barre la saison passée. Et devant le néant qui fait office de season premiere, l’inquiétude est de mise.

 

Affiche

commentaires lecteurs votre commentaire !

FOX MULDER
20/02/2019 à 02:14

IL n'y aurait jamais du avoir de saison 10 ou 11 tous a étais dit dans les 9 saisons.refaire des saison supplémentaire étais suicidaire

Thedaay
09/04/2018 à 09:41

Pas mal d’aigreur dans cette critique, c'est le fardeau de tous ceux qui attendent le chef d'oeuvre à chaque suite plutôt de prendre les choses comme elles arrivent. C'est l'histoire de Chris Carter, j'ai choisi de la suivre, c'est tout de suite beaucoup plus digeste de que chercher la petite bête à chaque seconde qui passe.
Ok le fait que toute la saison 10 ne soit qu'une vision est réellement décevant, il suffit de l'accepter pour que la suite passe sans problème, car la dite saison est en elle même une réussite dans l’univers de la série.

Les intrigues sur les complots sont prenantes, on est parfaitement dans la suite des 9 premières saisons, on obtient des réponses qu'on se posait des années durant tout en gardant une part de doute. Les langues se délient, tout s'accélère, c'est un bon rythme pour clôturer cette magnifique série, seulement il ne faudrait pas que ça traîne sur plusieurs saison façon Lost parce que ça deviendrait gavant.
Juste déçu qu'il n'y ait pas plus de stand alone comme pour la saison 10, mais j'espère au moins qu'il y en aura un bien décalé comme dans chaque saison d'X-Files.

On pourra toujours retrouver des défauts, mais encore une fois ce n'est pas mon but lorsque je regarde une série : A moins d'avoir de grosses incohérences scénaristiques dans les prochains épisodes, je ne suis pas déçu...
Il faut quand même avoir un niveau d'exigence completement démesuré pour qualifier la saison 10 et 11 "d'échec monumental"!

Trust no one
11/03/2018 à 15:28

On savait tous que Mulder pouvait pas être le père de William Dc le 1er épisode de la Saison 11 est probablement un bon épisode souvenez vous du road trip de Scully et l'homme à la cigarette lors de la saison 7

X0
14/01/2018 à 00:18

Je partage la consternation de l'auteur de l'article. Je suis un fan de la première heure et j'ai vu tous les épisodes. Je pense que l'intrigue principale est usée jusqu'à la corde mais j'espère qu'on peut encore compter sur de bons épisodes qui ne s'inscrivent pas dans la ligne narrative du grand complot. Dans le premier épisode de cette 11ème saison il y a un clin d'oeil hilarant aux conspirationnistes (ceux qui pensent que l'homme n'a jamais mis les pieds sur la lune).

gouyou31
10/01/2018 à 16:49

Ajoutez à cela la saison 7 (et les fameux rappels inclus dans cet épisode) et vous verrez que logique derrière tout ça et que Chris Carter avait une idée en tête depuis le début.

gouyou31
10/01/2018 à 16:40

Fan de la première heure, j'ai trouvé cet épisode dans la juste lignée de la mythologie et en pleine cohérence avec cet univers si particulier. Alors certes il était facile d'utiliser l'artifice des visions pour se sortir du pétrin annoncé par le dernier épisode de la saison 10, mais si on l'accepte le reste coule de source. Bon, le twist final est un peu exagéré par contre.

Sami
08/01/2018 à 22:22

Tout à fait d’accord avec cet article. Pour avoir regardé TOUS les épisodes (et films) d’X-Files, c’est du grand n’importe quoi ! Une série magnifique gâché par un scénario qui ne veut plus rien dire et qui n’a plus de sens à vouloir toujours rallonger. Je suis extrêmement déçu. Un beau final pour clore cette belle série aurait été approprié et amplement suffisant. Quand je vois ce qu’elle est devenu je suis vraiment dégoûté. Dommage !

FoxMulder
08/01/2018 à 13:44

Très très déçu de ce premier épisode, on nous a enfumé pendant deux ans avec un twist final de saison 10 qui nous mettait en haleine, tous ça pour dire que c'était un rêve, des visions, des hallucinations... ben là, c'est moi qui hallucine, enfin j'espère

Philpasoriginalcommenom
08/01/2018 à 11:41

Je n'irais pas jusqu'à dire que la série a viré à la catastrophe depuis la précédente saison. Il y avait quand même quelques bons épisodes stand-alone dans la Saison 10 qui m'avaient particulièrement réjoui.

Par contre, bien d'accord avec l'auteur de l'article. Cette saison 11 commence vraiment très mal. À un niveau tel que c'en est cauchemardesque ! Jamais précédemment je n'avais regardé plusieurs fois ma montre durant un épisode d'X-Files, même le plus nul (ou le moins bon, au choix…). Là, c'est un festival de mauvais goût qui frise le nihilisme.

Je relativise toutefois. Peut-être cette ouverture de saison est là pour mieux évacuer définitivement cet arc assez catastrophique (doux euphémisme) et nous mener - enfin ! - vers de bonnes choses ?
De toute manière, cette fameuse mythologie me semble devenue gonflante depuis bien longtemps. Il faut vraiment être fan hardcore pour se souvenir de tous ces retournements qui n'amènent pas grand-chose au final. La dernière révélation, à la fin de ce premier épisode, étant à mon goût particulièrement risible.

Bref, cette saison commence vraiment très très mal, mais j'espère encore avoir quelques bonnes surprises. Wait and see…

Virage
07/01/2018 à 23:29

Fan d’X-Files, j’avoue etre assez d’accord avec l’article... Malheureusement.
Chris Carter s’est pris à son propre piège avec son final ejaculatoire de la saison 10 et le chaos planetaire annoncé... Ah, c’est sur c’etait fiesta, bouquet final, champagne!
Mais comment scenaristiquement, à partir de là, faire retourner notre duo de choc, tranquillement dans leur bureau du FBI pour continuer leur job sur les affaires non classées comme si de rien n’était?
Cela revelait d’une mission impossible. Alors oui le tour de passe-passe utilisé se revele pathétique. Mais aurait il pu en être autrement? (Et là je rejoins Ecran Large à savoir que Chris Carter comptais certainemen s’arreter là et laisser tout ce joyeux bordel en suspend)
Alors soyons positif et disons-nous que cet épisode bancal (et je suis gentil) était un mal necessaire pour pouvoir à nouveau apprécier X-Files.
Wait and see...

Plus

votre commentaire