Le nouvel éditeur Noeve Grafx annonce ses 5 premiers mangas

Aude Boyer | 23 septembre 2020 - MAJ : 23/09/2020 18:22
Aude Boyer | 23 septembre 2020 - MAJ : 23/09/2020 18:22

L'éditeur Noeve lance la collection Noeve Grafx, qui devrait intéresser les amateurs de mangas sous toutes ses formes.

Here comes a new challenger. Le milieu de l’édition de manga, déjà foisonnant, accueille un petit nouveau : Noeve Grafx. L’éditeur Noeve, qui donnait jusque là principalement dans le livre de photos d’art, compte élargir ses horizons avec la collection Noeve Grafx.

C’est en effet sous cette bannière qu’il devrait sortir ses premiers recueils d’illustrations et mangas début 2021 en s’orientant vers une sélection aussi pointue qu’iconoclaste, à l’instar d’autres petites maisons d’éditions comme Le Lézard Noir.

 

photoCopine à louer, disponible en 2021

 

Les quelques art-books qui seront disponibles (en édition standard ou collector) devraient taper dans l’œil des esthètes de toutes chapelles : du kawaii on ne peut plus classique (Oyari Ashito) au plus éthéré (Mayumi Konno), en passant par du tape à l’oeil fluo typique de la jpop des années 2010 de Mitsume, et du minimalisme poétique des aquarelles de Takuya Kishi. Sans oublier les magnifiques détournements animaliers de motifs et figures classiques de Tobihachi.

Il en sera de même pour les amateurs de mangas qui auront le plaisir de naviguer entre science-fiction psychédélique avec l’excellent A Brief History of Robo Sapiens de Shimada Toranosuke, comédie ecchi avec Miss Nagatoro de Nanashi, space-opéra hyper-vitaminé avec Spe-Ope de Kia Asamiya, renouveau du harem* avec Rent-a-Girlfriend de Miyajima Reiji (dont la version anime est d’ailleurs disponible sur Wakanim), et dandysme poussé à son paroxysme avec l’étrange Veil de Kotteri. De quoi aider à occuper nos longues soirées d’hiver... confinées, ou pas.

*Harem : Histoire dans laquelle un jeune homme se retrouve entouré, courtisé, voire harcelé, par nombre de filles, sauf celle qui justement l’intéresse au départ.

commentaires

NewPower
24/09/2020 à 18:40

Leur approche a l'air super qualitative et a l'écoute des lecteurs, ca change des autres éditeurs.
J'espère pour eux qu'ils reussiront !

Chevalier Shakka
23/09/2020 à 21:59

Un catalogue fortement axé weebz. C'est audacieux ! J'aime bien et ça change des éditeurs frileux qui vont d'abord chercher leur nekketsu rentable avant de tester des choses moins "mainstream".

Par contre Nagatoro n'est pas une comédie Ecchi. L'auteur vient effectivement du Hentai mais ce titre est en vérité très sage.

votre commentaire