Xenoblade Chronicles 3 : pourquoi on est d'un coup super, méga, hyper excités

JL Techer | 23 juin 2022
JL Techer | 23 juin 2022

Xenoblade Chronicles 3 est attendu sur Nintendo Switch, et il pourrait être l'un des grands hits de cette année.

Images de gameplay, passage en revue du casting, présentation du monde à explorer, explications en profondeur du système de combat et de la qualité de vie de joueur... Le Nintendo Direct du 22 juin 2022 dédié à Xenoblade Chronicles 3 a frappé très fort, et les fans en ont eu pour leur argent. Enfin, plutôt pour leur patience, pour leur argent cela devra attendre le 29 juillet 2022, date prévue pour le lancement de ce JRPG exclusif à la Nintendo Switch.

Attendu comme le messie par les amateurs de JRPG, le titre de Monolith Soft est une nouvelle fois développé sous la houlette de Tetsuya Takahashi, père de Xenogears sorti sur PlayStation 1 en 1998. Un JRPG culte, à part dans le paysage vidéoludique, car empreint de références philosophiques, allant de Nietzsche à Jung en passant par Sartre. Celui-ci donnera naissance à la franchise Xeno : Xenosaga, dont trois épisodes sur PlayStation 2, puis Xenoblade Chronicles, conçue en exclusivité pour les consoles Nintendo (Wii tout d'abord, puis Wii U et Switch).

 

 

La longue bande-annonce consacrée à Xenoblade Chronicles 3 débute par un point sur le scénario et les enjeux du titre. XC3 se déroulera après les événements de Xenoblade Chronicles 1 et 2, et ne nécessitera pas d'avoir joué aux précédents opus pour profiter de cette nouvelle aventure. Le titre proposera toujours une odyssée dans un univers mêlant science-fiction et fantasy, avec la présence de hautes technologies, et de pouvoirs magiques.

Les héros évolueront dans le monde d'Aionios, où deux nations, Keves et Agnus, sont en guerre depuis des décennies. Particularité de ces personnages : leur durée de vie est de 10 ans, une décennie consacrée exclusivement à la guerre. L'un des enjeux principaux du scénario sera de comprendre pourquoi les habitants de cet univers sont prisonniers de cet engrenage, et comment sortir de ce cycle perpétuel d'affrontements.

 

Xenoblade Chronicles 3 : photoPrêt pour la bagarre !

 

Un synopsis qui n'est pas sans évoquer les problématiques d'un certain Nier Automatamais le ton général de XC3 sera bien différent du jeu de Yoko Taro. Le monde ouvert du titre de Monolith Soft propose une direction artistique lumineuse et colorée, avec un character design très proche des précédents Xenoblade, qui va lorgner du côté du Shonen. Techniquement, le soft semble solide, surtout pour un jeu Nintendo Switch.

Les séquences de gameplay, et plus particulièrement les phases de combats paraissent fluides et lisibles, malgré le grand nombre d'informations affichées à l'écran. À l’instar des précédents opus, les affrontements sont fortement inspirés des MMORPG, avec un groupe de personnages, jusqu'à 7, dont chacun aura une fonction prédéterminée à jouer. Tank, guérisseur, attaquant, soutien tactique, il faudra jongler entre ces différents rôles pour venir à bout de la faune, des soldats ennemis et des créatures robotiques qui peuplent Aionios.

 

Xenoblade Chronicles 3 : photoUn beau bordel organisé

 

Les combats se déroulent en temps réel, et il se dégage une certaine férocité de ces joutes. Impossible de ne pas penser à la franchise Monster Hunter également lors du visionnage du trailer. Un sentiment renforcé par la démesure de certains monstres, dont l'envergure peut emplir tout l'écran. Nintendo et Monolith ont insisté sur l'aspect stratégique des affrontements, qui ne pourront pas trouver de résolution satisfaisante en se contentant de foncer dans le tas.

Grande nouveauté de ce nouvel opus, deux protagonistes (toujours un homme et une femme) pourront fusionner en cas de coup dur pour devenir un Ouroboros, une créature à la fois organique et mécanique, dont les designs ne sont pas sans rappeler les grandes heures du cultissime Neon Genesis Evangelion.

 

Xenoblade Chronicles 3 : photo"Fuuuuuuusiooooooon !"

 

Outre les présentations de ces différents aspects de l'aventure, la plongée dans les systèmes de jeu et de la qualité de vie des joueurs a impressionné. La customisation des personnages, tant en termes d'équipements que de personnalisation des styles de combat, semble d'une richesse telle qu'elle donne presque le tournis. Un système de classe interchangeable est prévu, avec la possibilité de paramétrer les différents "arts" (nom des techniques de combats de chaque héros), qui eux-mêmes pourront être utilisés en combinaison avec d'autres personnages.

Plus riche, plus dense et plus profond que ses prédécesseurs, si Xenoblade Chronicles 3 tient ses promesses, il pourrait s'imposer comme un opus majeur de la saga de Monolith Software, et comme l'un des grands RPG de cette année.

Dernière information moins réjouissante, Nintendo a conclu cette présentation en annonçant d'ores et déjà l'existence d'un Season Pass incluant des lots de nouveaux héros et de nouvelles tenues d'ici à la fin 2022, mais aussi un nouveau scénario prévu pour 2023, le tout pour la modique somme de 30 €.

Tout savoir sur Xenoblade Chronicles 3

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire