Horizon, God of War, PSVR2... Sony sort l'artillerie lourde pour conquérir 2022

JL Techer | 5 janvier 2022 - MAJ : 05/01/2022 16:07
JL Techer | 5 janvier 2022 - MAJ : 05/01/2022 16:07

Après une année 2021 en demi-teinte, dominée par Microsoft, Sony est bien décidé à conquérir 2022. 

Pour beaucoup, 2021 fut une année quasi blanche en termes de sortie de blockbusters vidéoludiques. Fortement impactée par la pandémie de Covid-19, l'industrie a souffert des reports successifs de grands titres pourtant attendus pour 2021. Au grand désarroi des joueurs, des jeux pourtant à fort potentiel ont donc disparu des radars, dont Hogwarts Legacy : L’Héritage de PoudlardGhostwire : Tokyo ou le remake de Prince of Persia.

Bien que le contexte mondial soit tendu pour tous les acteurs de la scène jeu vidéo, ces reports à la chaine ont fait plus de tort à Sony qu'à son homologue américain. S'il est bien peu malin de désigner un vainqueur à la course vidéoludique de 2021, il n'empêche que Microsoft s'en est bien mieux sorti que la firme japonaise. Après avoir "volé l'E3", et en balançant les bombes Forza Horizon 5 et Halo Infinite, les Américains ont tué le game de fin d'année, finissant d'enfoncer le dernier clou du cercueil de Sony, formé de quatre planches labellisées "Xbox Game Pass".

Halo Infinite : photoLe sourire de Microsoft face à Sony fin 2021

 

Mais la PlayStation n'est pas morte pour autant, loin de là. Si la dernière année fut assez terne au rayon des nouveautés pour les PS4 et 5, malgré quelques fulgurances telles que Returnal et Kena : Bridges of Spirits, Sony aborde l'année 2022 avec le pistolet chargé, et compte bien faire de Microsoft celui qui creuse.

L'opération séduction débutera dans les jours à venir, avec un Sony qui fait du pied aux joueurs PC en leur livrant le portage du jeu culte PS4 God of War (prévu pour le 14 janvier 2022), qui sera suivi dans les mois suivants par Uncharted avec la Legacy of Thieves Collection. Deux offrandes qui s'inscrivent dans une stratégie visant à aller jouer sur les plates-bandes de Microsoft, avec pour but affiché de pousser les PCistes à faire des infidélités à la firme de Redmond.

 

God of War : Photo"Un jour tous ces PC seront à toi"

 

Si cette nouvelle politique a été entamée en 2020 avec l'arrivée d’Horizon sur PC, suivi de Death Stranding et de Days Gone, Sony semble vouloir accélérer la cadence. Le rachat du studio Nixxes par PlayStation en est la preuve. Spécialiste du portage de jeux sur support PC, le studio a sur son tableau de chasse les adaptations de Legacy of KainHitman AbsolutionDeus Ex: Mankind Divided.

Parallèlement au grappillage de parts PC, Sony a quelques cartes majeures dans sa manche, et compte les jouer dès les premiers mois de 2022. Le très attendu simulateur de Jackie Chan/Donnie Yen (à chacun son camp) Sifu a tout pour être l'une des grandes surprises de ce début d'année. Prévu pour le 8 février, le beat'em up 3D développé par les Français de Sloclap semble bénéficier d'une ambiance survoltée et de quelques éléments de Rogue-lite bien sentis.

 

Sifu : photoTatane Simulator 2022

 

Après la distribution de claques, la gifle taille XXL made in PlayStation Horizon Forbidden West arrivera le 18 février 2022. À grands coups de trailers, la hype autour du titre a été soigneusement entretenue par Guerrilla Games, et Sony semble vouloir faire d'Horizon l'un de ses system-sellers.D'abord prévu uniquement sur PS5, le titre sortira aussi sur PS4, mais il est probable que l'ancienne génération de console soit mise à genou par cette superproduction.

Autre vitrine annoncée en juin 2020 lors de la révélation de la PS5, le très car-porn Gran Turismo 7 viendra faire chauffer l'asphalte le 4 mars 2022. Les premières images et bandes-annonces de GT7 laissent présager d'une nouvelle claque visuelle, et même s'il ne joue pas dans la même catégorie que Forza Horizon, les deux softs n'échapperont pas aux jeux des comparaisons techniques.

 

Gran Turismo 7 : photoCar-porn niveau extrême

 

Afin d'asseoir sa position de force face à Microsoft, Sony a également joué un atout de poids le 5 janvier 2022, en révélant les spécificités techniques de son nouveau casque de réalité virtuelle PSVR2 exclusif à la PS5, accessoire qui fait défaut à la Xbox Series. Les technophiles pourront se régaler grâce à de l'audio 3D, des écrans OLED 4K HDR produisant des résolutions de 2000 x 2040, avec un taux de rafraichissement de 90 à 120 Hz.

Pour un confort accru, le casque VR ne se connectera à la console que par un simple câble USB-C. Les nouvelles manettes Sense embarqueront la technologie DualSense, disposeront de gâchettes adaptatives et pourront produire un retour haptique, afin de renforcer l'immersion en jeu. Mais plus encore qu'une fastidieuse liste de caractéristiques, c'est la présentation de Horizon Call of the Mountain, spin-off de la saga Horizon Zero Dawn/Forbidden West, qui a surpris le public.

 

 

Jan-Bart Van Beek, directeur artistique et concepteur sur la saga Horizon, a clairement affiché les ambitions du studio quant à cette mouture VR. Il ne s'agira pas d'une simple aventure chewing-gum, si tôt consommé, si tôt oublié. Guerrilla Games veut marquer l'histoire de la VR avec Call of the Mountain. Selon Van Beek, ce titre a été pensé comme "une expérience unique [...] conçue pour pousser la technologie matérielle, l'innovation et la jouabilité" à un niveau jamais atteint auparavant.

Microsoft ne restera pas sur le carreau en 2022, puisque les fans de RPG et de space opera ont le mors aux dents en attendant le Starfield qui sortira en novembre 2022. A Plague Tale : Requiem et Hellblade 2 Senua's Saga viendront également marquer l'année 2022 du sceau de leur passage. Mais l'arme de guerre principale de Microsoft reste son Xbox Game Pass.

 

Starfield : photoStarfield sera-t-il le PlayStation killer ?

 

Une arme qui risque de se heurter au bouclier de PlayStation nommé Spartacus. Afin de lutter contre le Game Pass, Sony prépare une offre de jeu par abonnement qui devrait se montrer capable de rivaliser avec l'offre de Microsoft. Il s'agira d'une fusion des services PSNow et PSPlus, qui proposera également un catalogue de titres  PS1, PS2, PS3 et PSP, ainsi que des titres first-party PS4 et PS5.

Au-delà de rivaliser avec le Game Pass, un tel service pourrait permettre à Sony de pallier la crise de semi-conducteur affectant l'approvisionnement de consoles. L'abonnement garantit une rentrée d'argent mensuelle, qu'importe qu'il y ait une pénurie ou non. La firme japonaise devrait communiquer d'ici au printemps 2022 concernant son système de gladiateur virtuel.

2022 sera le théâtre d'un sérieux affrontement entre Sony et Microsoft à n'en pas douter, mais il serait bien mal venu de penser qu'il ne s'agira que d'un duel. Nintendo fait moins de bruit, mais a quelques sérieux arguments pour l'année à venir, dont un certain The Legend of Zelda: Breath of the Wild 2 qui risque de faire vendre des Switchs par palettes entières. L'année qui se profile a tout l'air d'une impasse mexicaine.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Liojen
06/01/2022 à 08:51

Encore faudrait-il arriver à se procurer une console pour pouvoir en profiter… snif

Box office
06/01/2022 à 02:42

Après une année 2021 dominée par Microsoft... Ah bon ? Sur quelle planète ??

Pseudo1
05/01/2022 à 17:43

"Sony aborde l'année 2022 avec le pistolet chargé, et compte bien faire de Microsoft celui qui creuse."

J'adore !!

votre commentaire