The Irishman : Robert De Niro explique pourquoi il est ravi que Netflix ait l'exclusivité du prochain Scorsese

Sophie Sthul | 22 août 2017
Sophie Sthul | 22 août 2017

C’est Netflix qui produira et diffusera en exclusivité The Irishman de Martin Scorsese , et Robert De Niro s’en réjouit.

Interrogé par Deadline, le légendaire comédien a expliqué pourquoi il voyait d’un très bon œil que le géant de la SVOD ait mis la main sur le prochain long-métrage de Martin Scorsese. Adaptation du roman I Heard you Paint Houses, The Irishman est un projet extrêmement ambitieux, qui suit plusieurs membres de la mafia et traitera notamment du meurtre non-élucidé de Jimmy Hoffa, syndicaliste mouillé dans le crime organisé.

Pour ce faire, le prestigieux casting sera rajeuni numériquement. Et un film historique aussi pointu technologiquement, rassemblant De Niro, Al Pacino, Harvey Keitel, Joe Pesci et Bobby Cannavale, ça coûte un peu cher, d’où les difficultés rencontrées par le cinéaste afin de trouver un studio prêt à miser sur lui.

 

netflix

Cannes pourrait bien revoir sa position sur les prods Netflix...

 

Netflix aura donc fait figure de sauveur en accordant au projet un budget qui avoisinerait les 100 millions de dollars. Une situation qui satisfait parfaitement Robert De Niro.

« Je crois que c’est une bonne chose parce qu’il nous faut l’argent pour bien faire les choses et le film n’était tout simplement pas finançable autrement, de manière traditionnelle, si vous préférez. Ils essaient vraiment de donner le meilleur d’eux-mêmes.

On tourne d’abord les séquences où nous sommes les plus jeunes, puis on avance décennie par décennie de manière à ce que nous terminions par les scènes les plus proches de nos âges actuels. Tout le monde travaille pour que ce soit aussi réussi que possible, aboutir à quelque chose d’inédit, c’est le but que tout le monde s’est fixé et c’est ce que tout le monde veut voir. Je suis très excité et très impatient de m’y mettre. »

 

Affiche livreL'oeuvre dont s'inspirera Martin Scorsese

 

commentaires

corleone
23/08/2017 à 20:48

Impatient !!!

Thibault
23/08/2017 à 07:47

C'est vrai que dans ant man j'ai été bluffé, on avait le michael douglas de basic instinct qui est sorti il y a 25 ans.Je pense que la technologie est au point il faut juste du temps et des techniciens talentueux aux commandes des fx.

The riddler
22/08/2017 à 22:28

Dans ANT MAN c'est bluffant. J'ai cru voir Douglas à 40 ans

Steph2bordeaux
22/08/2017 à 18:47

Dans les Gardiens de la Galaxie 2, Kurt Russel est plutôt convaincant. Idem pour Michael Douglas dans Ans-Man je trouve.

Rahan les tape
22/08/2017 à 18:27

On peut aussi coller leurs têtes rajeunies sur des corps jeunes, mais c'est du boulot de pur technicien (Fincher au hasard), est-ce que Marty est prêt à se coltiner de longues heures de bidouillage? En tout cas le tournage promet d'être passionnant.

Simon Riaux - Rédaction
22/08/2017 à 18:05

En revanche dans Rogue One et Les Gardiens de la Galaxie 2, c'est assez impressionnant.

Zanta
22/08/2017 à 17:39

Des acteurs rajeunis numériquement ?
Mouais, entre la tête du jeune Tony Stark et celle de Jeff Bridges dans Tron Legacy, c'est pas encore convaicant, comme truc.

votre commentaire