Colin Trevorrow a de grands espoirs concernant son Star Wars Episode IX

Christophe Foltzer | 19 juillet 2017
Christophe Foltzer | 19 juillet 2017

Depuis quelques années, les gros studios tendent à engager de plus en plus de jeunes réalisateurs pour leurs blockbusters. Chance inespérée pour eux, tout autant que moyen pour le studio de contrôler un auteur encore docile, cette mode est évidemment à double tranchant.

Lorsque Colin Trevorrow arrive aux commandes de Jurassic World, il n'a qu'un seul film derrière lui, Safety not guaranteed, sympathique petit film indé qui ne restera pas dans les mémoires. Mais forcément, le succès historique de son Jurassic World l'a immédiatement placé au rang des artistes puissants et à surveiller, en dépit de sa jeunesse dans le milieu. Ce qui lui a valu d'être nommé par la suite metteur en scène de Star Wars : Episode IX, dont la sortie est d'ores et déjà prévue pour le 23 mai 2019.

 

rey

 Rey 

 

Sauf qu'entre deux gros projets, Trevorrow a quand même ressenti le besoin d'opérer un petit retour aux sources en réalisant The Book of Henry. Si le film sortira chez nous le 1er décembre prochain, il est dans toutes les salles américaines depuis le début de l'été et.... il se fait copieusement défoncer par le public. Cela a un tel impact d'ailleurs, qu'une partie des fans ont commencé à remettre en question sa capacité à réaliser Star Wars et quelques pétitions ont été lancées sur internet pour que Disney le remplace.

 

image trailer

The Book of Henry

 

Si un tel événement n'est pas à l'ordre du jour, cela montre bien avec quel handicap partent le film et le réalisateur qui, d'ailleurs, plutôt que de faire la sourde oreille à la polémique, a décidé d'intervenir dans les colonnes du Hollywood Reporter pour défendre son bout de gras : 

"Non seulement j'ai grandi avec cet univers, comme tout le monde, mais je pense aussi que les valeurs de Star Wars sont très proches des miennes. Je pense que le message véhiculé par la Force, qui est de traiter les autres avec respect, et la façon dont cela vous guide dans la vie, est une chose très importante pour moi. Et j'espère que tout le monde comprendra que cette histoire m'a autant touché qu'eux.

 

vanity fair

 Le cast pose pour Vanity Fair

 

Le défi, c'est de reconnaitre que chacun a sa propre relation avec cet univers, et cela diffère suivant qui l'on est. Je dois faire un film que tout le monde puisse apprécier, même si votre vision est différente de la mienne, ce qui signifie d'en faire quelque chose qui résonne en profondeur sur le plan émotionnel et qui soit satisfaisant pour tous les spectateurs du monde. Et j'y pense beaucoup."

On le voit, Trevorrow montre quasiment patte blanche pour apaiser la colère des foules et en viendrait presque à se justifier sur la personne qu'il est pour qu'on lui fasse un minimum confiance. Si l'on lit entre les lignes, il apparait évident que le film ne sera clairement pas la marque d'un auteur puisque, comme il le dit si bien, il doit satisfaire tous les types de public. Après, on n'est pas à l'abri d'un miracle non plus hein, et si ça se trouve, c'est peut-être avec cette contrainte grand public que le réalisateur se trouvera enfin et nous livrera son meilleur film.

Allez savoir.... Tout est possible en ce moment, alors pourquoi pas ça. 

 

rey et chewie

Rey et Chewie

 

Tout savoir sur Star Wars : L'Ascension de Skywalker

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Okay
19/07/2017 à 15:32

Bah c'est bien l'espoir fait vivre... Star Wars...

Aladdin
19/07/2017 à 14:09

Le souci avec Trevorrow, c'est qu'il veut plaire à tout le monde et au final c'est juste un yesman sans saveur. On a vu le résultat sur Jurassic World...

Goreman
19/07/2017 à 10:28

Avec un tacheron pareil ça sent pas bon

The Riddler
19/07/2017 à 10:09

Chapeau s il réussi à ce que je le déteste autant que l autre imposteur de JJ Abrams

Postman
19/07/2017 à 09:57

Le gars a ruiné JP, il peut faire pareil avec SW...
J'ai confiance !

karev
19/07/2017 à 08:55

de toute façon vu SWVII...

votre commentaire