Cult of Chucky nous offre une première bande-annonce bien tendue du slip

Christophe Foltzer | 30 juin 2017
Christophe Foltzer | 30 juin 2017

Tandis que les puceaux de l'horreur se font flipper à coups de Conjuring, les vrais, les tatoués, les barbus, restent sur les valeurs sûres, sur des trucs qui n'ont plus rien à prouver à personne et qui n'essayent pas d'être ce qu'ils ne sont pas. Bref, ils se tournent vers Chucky.

Et nous sommes encore assez étonnés, même après plusieurs années, de la direction qu'a prise la saga de la poupée possédée par Brad Dourif. Trois premiers volets plutôt classiques, cultes mais qui vieillissent plutôt mal et un gros pétage de plomb au début des années 2000, comme si Chucky en avait marre et s'était dit qu'il était temps de s'éclater.

 

première photo tournage - shooting

 

Résultat, des films bien déviants, à la qualité diverse certes, mais qui transpirent la passion, l'humour et l'horreur. Bref, de vraies petites séries B qu'on regarde toujours aujourd'hui avec un grand plaisir. Alors forcément, quand on apprend qu'un nouveau volet est en tournage, on relève la tête et tout de suite la vie nous apparait plus belle. Cela fait plusieurs mois que nous parlons du Cult of Chucky réalisé par Don Mancini et qui a été annoncé comme l'un des gorefest ultimes de ces dernières années.

 

Brad Dourif

 

Parce que cette fois, voyez-vous, Charles Lee Ray est de retour pour terroriser l'héroïne du précédent opus, internée dans un asile psychiatrique et qui suit une thérapie visant à lui faire comprendre que Chucky n'existe nulle part ailleurs que dans sa tête. Mais quand un médecin a la bonne idée d'utiliser une poupée Good Guy pour ses séances, forcément ça se barre en cacahouète et il ne faut pas longtemps pour que Chucky se pointe et commence à défourailler tout ce qui passe à sa portée. Réalité ou délire, horreur ou dédoublement de personnalité, on ne sait pas encore trop ce qui se passe et, à la limite, on ne veut pas le savoir.

Une première bande-annonce vient donc d'être mise en ligne et si elle se montre timide en gore (surtout comparé aux promesses de l'équipe), on y décèle ça et là quelques fulgurances qui font bien plaisir et notamment la présence de la légendaire Jennifer Tilly, la meuf à Chucky. L'ambiance lourde et pesante, paranoïaque au possible semble fonctionner à merveille et il nous tarde d'être au 3 octobre prochain, date à laquelle le film sortira directement en vidéo aux Etats-Unis.

 

commentaires

Dg
01/07/2017 à 13:33

À l'heure ou death note ainsi que jumanji et bien d'autres ... subissent des viols cinématographique >> ça fait sourire que d'autres font des trucs sympa >> d'autant que pour Chucky le cursus est même différent, après l'un ou l'autre volet plutôt décevant (à chacun ses goûts >> en ce qui me concerne, il s'agit du fils de chucky) il rend à chucky sa gloire dès début.

Dg68
30/06/2017 à 21:13

À l'heure ou death note ainsi que jumanji et bien d'autres ... subissent des viols cinématographique (mon coup de gueul égoïste)
Ça fait sourire que d'autres font des trucs sympa, d'autant que pour Chucky le cursus est différent, après l'un ou l'autre volet plutôt décevant (à chacun ses goûts >> en ce qui me concerne, il s'agit du fils de chucky) Là !! il rend à chucky sa gloire dès débuts.

Maski mask
30/06/2017 à 14:33

Mon pire cauchemare reviens a la vie, ceux qui me terrorisai depuis ma, tendre enfance revien et c'est du louuur j'espere qu'il sera meilleur que je precedent

Raiden
30/06/2017 à 14:22

Grosse hype !!
Chucky > Annabelle et compagnie !!

votre commentaire