Le réalisateur d'Annabelle 2 nous explique comment le film peut être une Origin Story d'une Origin Story

Christophe Foltzer | 13 juin 2017
Christophe Foltzer | 13 juin 2017

Avec les années, la saga Conjuring s'est imposée comme un des nouveaux standards de l'horreur, qu'on aime ou qu'on déteste. Et comme tout ce qui marche en ce moment, elle fait plein de petits.

Il y avait déjà eu le premier spin-off Annabelle en 2014 qui avait fait un joli score bien qu'il ait déçu pas mal de fans. Cela n'a pas découragé James Wan qui, en tant que producteur avisé, s'est dit qu'il y avait là un filon à exploiter. Ainsi, tandis que nous attendons le film sur La nonne maléfique et qu'un nouveau spin-off consacré au Crooked Man de Conjuring 2 est à l'étude, il va falloir se taper entre-temps, Annabelle : La création du mal, prévu sur nos écrans le 9 août prochain.

 

Photo Annabelle 2 Trailer

 

Et pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Le premier Annabelle était un prequel du premier Conjuring puisqu'il nous expliquait les origines de la poupée possédée et nous montrait ce qui nous en avait été raconté par les époux Warren. Quand Annabelle 2 fut annoncé, on s'attendait logiquement à une suite sauf que non, en fait, le film de David F. Sandberg sera en réalité un autre prequel. Nous nous retrouvons donc avec le prequel d'un prequel et, très honnêtement, cela commence à être un peu le bordel. 

 

Photo Annabelle 2

 

On se demande en effet comment on va pouvoir nous raconter l'origin story d'une origin story, mais le réalisateur semble plutôt confiant, comme il vient de le déclarer sur son compte Twitter :

"Annabelle : La création du mal s'introduit parfaitement dans la timeline de la saga bien que nous ayons déjà vu la poupée se faire posséder dans le film précédent. Vous n'avez pas besoin d'avoir vu le premier Annabelle pour apprécier celui-ci mais c'est préférable puisque vous aurez un petit extra à la fin du film si vous avez vu le précédent."

Bien entendu, il n'entre pas dans les détails et on est curieux de savoir comment le film va se lier au précédent. Peut-être aurons-nous droit à un caméo du premier couple, ou alors le film reprendra-t-il une séquence entière de l'autre film ? Allez savoir. Ce qui est sûr, par contre, c'est qu'Annabelle ne se situe pas du tout dans le même décor ni à la même époque que le premier film puisque cette fois nous nous retrouvons chez un fabricant de poupée qui a perdu sa fille il y a peu et qui accueille dans sa maison une nonne et plusieurs filles obligées de quitter leur orphelinat. Avant que tout ça ne parte en vrille. Et on espère que, cette fois, ce sera vraiment flippant.

 

Tout savoir sur Annabelle 2 : La Création du Mal

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire