Pirates des Caraïbes 5 : découvrez la raison absurde du refus de Johnny Depp pour le premier script du film

Alexis Vielle | 23 mai 2017
Alexis Vielle | 23 mai 2017

"Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités". La célèbre maxime de l'araignée a pris tout son sens avec Oncle Johnny...  

Pirates des Caraïbes est LA franchise de Johnny "Jack Sparrow "Depp. Seul personnage avec celui d’Hector Barbossa et de Gibbs à être présent tout au long de la saga, il en est sa figure majeure. Donc forcément, si le bonhomme n’est "que" l’acteur principal du film, cela ne l’empêche pas d’avoir son mot à dire sur le script. Et la muse de Tim Burton ne s’en prive pas. Comme par exemple sur le cas de Pirates des Caraïbes 5 (notre critique ici), où l'acteur a renvoyé l'auteur à ses crayons, mécontent du scenario. 

 

Photo Johnny Depp

 Un problème avec le scénar' fils ? 

 

Le scénariste Terry Rossio, qui officie depuis le premier opus de Pirates des Caraibes et avait signé Lone Ranger, avait écrit une première version bien différente de celle que l’on peut voir actuellement en salle. En effet, le bonhomme avait pondu un script novateur mais qui n’aurait pas plu à la star. L’auteur raconte l'expérience dans son blog :

« Ma version de La Vengeance de Salazar a été mise de côté parce qu'elle proposait une méchante. Johnny Depp avait peur qu’il y ait une redondance avec son film Dark Shadows de Tim Burton »

On se souvient tous de la méchante du remake burtonien en 2012, où l’antagoniste était interprétée par la sublime Eva Green. Une raison qu’on peut qualifier d’étrange, tant la justification invoquée parait futile.

 

 

Rossio précise cependant, avec le recul, que le script n’était peut-être pas à la hauteur :

"Parfois, une simple coïncidence, un imprévu peut remettre en cause le travail de plusieurs années… Mais bon le scenario était peut-être simplement mauvais ?"

Le dernier épisode a donc été réécrit par Jeff Nathanson ( Arrête-moi si tu peux, Indiana Jones 4), avec Javier Bardem casté comme bad guy après un Christoph Waltz un temps évoqué. Après Barbossa, Davy Jones ou Beckett, on aurait pourtant bien vu une femme mettre des bâtons dans les écoutilles de ce bon vieux Jack. 

 

Photo Javier Bardem

 

 

Tout savoir sur Pirates des Caraïbes 5 : La Vengeance de Salazar

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire