Finalement, ce n'est pas Robert Zemeckis qui réalisera The Flash

Christophe Foltzer | 29 avril 2017
Christophe Foltzer | 29 avril 2017

Plus le temps passe et moins on comprend ce qui se passe dans les couloirs de Warner et DC. Franchement, c'est si difficile que ça de trouver un réalisateur pour un film qui est juste super attendu ?

Après, c'est peut-être aussi une question de cahier des charges, allez savoir. Avec tous les bouleversements qu'a connu le DCU en un an, le choix de s'orienter vers un ton plus "Marvel friendly", forcément, ça a dû changer pas mal de choses et cela explique peut-être le départ successifs de deux réalisateurs pour le film consacré à The Flash.

Pas plus tard qu'hier on vous parlait de la rumeur qui voulait que le grand, l'immense Robert Zemeckis serait actuellement en pleines négociations avec le studio pour reprendre le film en main. Une annonce qui nous aurait encore paru grotesque il y a quelques années, mais aujourd'hui tout est possible, d'autant que le metteur en scène avait déjà eu quelques réunions à ce sujet.

 

Flash

 

Un rêve pour certains qui ne deviendra malheureusement jamais réalité puisque le site Entertainment Weekly vient de révéler en quoi consistait son nouveau film, et qu'il ne comporte aucun mec en costume qui court très vite. Non, il s'agira en réalité du remake en fiction du documentaire de 2010 Marwencol, réalisé par Jeff Malmberg et qui raconte l'histoire assez hallucinante de Mark Hogancamp qui, le 8 avril 2000 se fait agresser par cinq types à la sortie d'un bar. Laissé pour mort, il passera 40 jours dans le coma avant de se réveiller et de constater qu'il n'a plus vraiment de souvenirs de sa vie d'avant. Parce qu'il n'a pas de quoi se payer une thérapie, il décide de reconstituer dans son jardin une miniature au 1/6ème d'un épisode de la Seconde Guerre Mondiale dans une ville belge en la peuplant de figurines à l'effigie de son entourage et même de ses agresseurs.

Un sujet particulièrement intéressant donc qui sollicitera tous les talents de comédien de Steve Carell qui assurera le premier rôle dans ce film qui sortira le 21 novembre 2018 grâce à Universal et Dreamworks. Et quand on sait que la date de sortie de The Flash est toujours officiellement fixée au 23 mars 2018, on comprend mieux que Zemeckis passe la main.

 

Photo Steve Carell

 

Tout savoir sur The Flash

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Rorov94
30/04/2017 à 18:40

Moi je propose polanski;
Cohérence avec le héro dc.
un tournage dans l'urgence,rapidité d'exécution,montage épileptique.
je vois déjà le tableau sur le tournage et la prod' lui dire:
«VITE ROMAN,VITE!LES FLICS RAPPLIQUENT!!!»

Asher
29/04/2017 à 11:18

Pas surpris, zemeckis pour flash, pas trop crédible. Pour un spiderman là, j y aurais cru ou espéré du moins. Tout comme chris Colombus. L univers Marvel a une place pour eux. Pour DC d autres réa ont plus leur chance.

corleone
29/04/2017 à 11:01

Mouhaha ha ha ha hahahahaha… dans les gueule de ceux qui ont vraiment cru à cette ineptie ha hahahahaha

maxleresistant
29/04/2017 à 09:56

Non mais de toute facon. Le 23 mars 2018 pour flash c est mort.

Pour tenir cette date il faudrait que le tournage commence dans les semaines qui viennent. Mais les gars n'ont ni scénario, ni réal.

Faut oublier mars 2018 ^^

Dc comic
29/04/2017 à 09:48

tant mieux je vois bien stephen sommers (la.momie 1 et 2,GI-joe 1) réalisé sa.
ou M.vaughn.

Reallu
29/04/2017 à 09:42

Lol tout ce bordel pour un film de 2h que beaucoup de personne vont critiquer , sasera vite vu vite oublié comme tout les autre films . Sinon faite un apprentie chez Marvel , ilsvous apprendront a faire de bon films rapidement

Zanta
29/04/2017 à 08:52

Tant mieux !
Il aurait été surprenant que Zemeckis, pote de Spielby, qui avait critiqué cette vague de superheros movies tombant dans la surenchère, ponde un film pour Warner/DCU, les champions de la destruction massive.

votre commentaire