Guillermo Del Toro avoue enfin pourquoi il n'a pas fait Pacific Rim : Uprising

Christophe Foltzer | 10 avril 2017
Christophe Foltzer | 10 avril 2017

Sale histoire que celle de Pacific Rim : Uprising. Le tournage sous la direction de Steven DeKnight est à présent terminé, le montage va commencer mais rien ne nous fera oublier qu'à la base, c'était à Del Toro de faire le film et à personne d'autre.

La mise en chantier de Pacific Rim : Upirising nous a tenu en haleine durant des mois, voire des années. A chaque fois que la machine pouvait se lancer, Guillermo Del Toro se retrouvait face à un nouveau mur qui l'empêchait d'avancer. Le studio aura finalement eu raison de lui en le dégageant du fauteuil de réalisateur, coupant son budget et refusant son scénario, donnant le tout à quelqu'un d'autre. 

On trouvait cela totalement injuste et cruel, contraire aux attentes des fans et, à cause de ça, on n'aimait pas Uprising dès son annonce, parce que c'était un film de gros traitre et que ça n'allait pas se passer comme ça. Sauf que voilà, Del Toro vient aujourd'hui de confier les vraies raisons de son départ du projet au micro de Collider et la réalité est un peu différente de ce que l'on pensait jusqu'à présent :

 

Portrait

 

"Le timing commençait à craindre. Il y avait ce petit film que je voulais faire, The Shape of Water, et j'y tenais beaucoup, beaucoup. A un moment donné, c'était entre Pacific Rim et Justice League, j'ai dit 'allez, on fait Pacific Rim !' mais le studio m'a dit qu'ils devaient retarder le projet parce qu'ils changeaient de main, Legendary était vendu à une compagnie chinoise (Wanda Group) et ils m'ont annoncé qu'ils devaient attendre 9 mois. J'ai répondu que je ne pouvais pas attendre aussi longtemps et que j'allais tourner un film. Donc je suis allé faire The Shape of Water et on a choisi Steven DeKnight."

Ah oui, donc pas de traitrise ? Pas d'injustice ? Pas de méchant studio contre le gentil réalisateur ? C'est comme si notre vision du monde prenait un gros coup dans la carafe là... Mais qu'en est-il du rapport de notre mexicain préféré vis-à-vis d'Uprising ?

 

John Boyega

 

"Ca se passe très bien. J'en vois des images tous les jours, les premiers montages, les premiers teasers. Tout se passe pour le mieux. On a laissé à Steven l'opportunité d'avoir son propre style, sa propre vision des personnages. J'ai écrit un scénario, en ai fourni deux ou trois versions, c'est très différent de ce que j'avais développé mais ça ne me pose pas de problème. Un producteur se tient dans le coin alors que le réalisateur est sur le ring. Ce n'est pas le producteur qui prend les coups, donc il doit se taire, attendre, rafraichir la serviette et attendre que le réalisateur vienne vers lui."

Mince alors ! Tout à l'air de bien se passer. On se demande du coup pourquoi il avait multiplié les déclarations alarmantes l'an passé en disant que son budget avait été refusé, puis son scénario et encore son budget.... Mais du coup, ça veut dire qu'on est obligé d'aimer Uprising ? On ne sait pas, on ne sait plus...

 

Photo John Boyega

Tout savoir sur Pacific Rim : Uprising

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

yopé
10/04/2017 à 23:28

@fantome
Del toro a changé de ton, avant c était problème par ici et par là... puis maintenant il nous dis que non en fait ça a toujours bien roulé.. il nous prend un peu pour des cons (sûrement parce qu il a un peu de pognon a gagné) .. du coup Ecran Large se met dans la peau d un con lol

kolby
10/04/2017 à 13:43

@fantome
Tout simplement comme un acteur, il se met dans la peau du personnage. C'est cela son rôle.

Fantome
10/04/2017 à 11:28

Lecture vraiment pénible, et pas à cause des fautes.

Question à l'auteur de l'article : pourquoi adopter ce ton dans votre article, comme si vous écriviez sur un skyblog pour un public d'ados attardés.

votre commentaire