Pacific Rim : pour Netflix la conquête de l'Asie se fait par les robots !

Mise à jour : 09/11/2018 12:27 - Créé : 9 novembre 2018 - Camille Vignes
Image 653603
47 réactions

Netflix annonce le développement d'une nouvelle série adaptée de Pacific Rim. Le but pour Netflix est de raffermir son emprise sur la scène internationale car, rappelons-le, Pacific Rim c'est un peu l'histoire de robots mal-aimés des Américains. 

Si le premier film de la saga, Pacific Rims’était vu octroyer une suite ça n’a absolument pas été grâce à son pays de naissance et personne n'avait vraiment prévu ce flop. Sorti en 2013 et réalisé par Guillermo del Toro il avait rapporté sur le sol américain la maigre somme de 101 millions de dollars alors que sa production en avait coûté 190 millions. Heureusement sa réception à l'international a tout rattrapé. Engrangeant au total plus de 410 millions de dollars.

Et l'histoire se répète avec le deuxième volet, Pacific Rim : Uprising de Steven S. DeKnight, sorti le 21 mars dernier. Son budget de 150 millions de dollars n'a pas suffi pour convaincre les Américains : seulement 59 millions de recettes sur le territoire domestique et 290 millions à l’international avec, pour grand sauveur, la Chine (99 millions). On est très loin de l'immense succès du blockbuster Black Panther sorti à peine un mois avant (14 fevrier) et qui avait rapporté rien qu'en Amérique 700 millions de dollars. 

 

Image 653607Quand toujours plus rime avec gros flop


La bataille qui fait rage dans le film de Guillermo del Toro se passe en 2020. Durant la seconde attaque des Kaiju, on suit l'histoire de Raleigh Becket, pilote traumatisé par la mort de son frère et de sa jeune recrue orpheline Mako Muri. 

Pacific Rim : Uprising s'ouvre 10 ans après sur un monde qui se reconstruit, introduisant de nouveaux personnages. On découvre le demi-frère de Mako Muri, Jake et Amara Namani une jeune femme qui a fabriqué son propre Jaeger. Plus question des Kaiju dans ce film : les protagonistes cherchent à abroger une loi chinoise qui rendrait les Jaeger obsolètes.

 

PhotoYoupiiiiii, les decepticons cheapos sont de retour ! 

 

La recette du succès pour Pacific Rim, Netflix l'a peut-être trouvée. La série reviendra au moment de la bataille entre les Kaiju, créatures extraterrestres sorties d'une brèche inter-dimensionnelle près de la faille géologique de l'Océan Pacifique, et les Jaeger, robots créés par l'homme pour combattre. Cette fois pas question d'une série avec des robots dopés aux images de synthèse, Netflix prévoit une série animée ! 

On suivra à nouveau la quête de deux personnes : un frère idéaliste et sa sœur un peu naïve forcés de piloter un Jaeger à travers une campagne hostile dans le but de retrouver leurs parents disparus. 

 

photo, John BoyegaMode crédible enclanché

 

Et le géant du streaming ne s’arrête pas là : Netflix annonce le développement d’au moins trois autres séries d’adaptation. Altered Carbon série de SF Netflix (dont la saison 2 est déjà en production) va étendre son univers et explorer de nouveau éléments de sa mythologie grâce à une série d’animation.

A l'honneur également, le Japon féodal dans une série nommée Yakuse où l’on suivra les aventures d’un samouraï à la retraite et d’un enfant qu’il protègera des forces obscures. Enfin la plateforme streaming animera l'histoire d’une jeune femme confrontée à l’univers criminel et surnaturel de Manille, série adaptée du comicbook philippin Trese de Budjette Tan et Kajo Baldisimo.

 

photo, Cailee SpaenyCailee Spaeny

 

Netflix entamme donc une parade musclée pour conquérir l'Asie. Ted Sarandos, chef du contenu pour Netflix, explique l'importance de ce continent : 

"L’Asie est le foyer des plus grandes créations du monde, elle produit certains des films et des séries les plus convaincants du moment. La beauté de Netflix c’est qu’on peut reprendre des histoires inédites sud-coréennes, thaïlandaises, japonaises, indiennes, taiwanaises ou de n’importe où ailleurs, et facilement les connecter avec l’Asie et le monde. Nous sommes confiants quant aux productions asiatiques à venir, elles sauront trouver leurs fans dans leur propre pays et à l’étranger".

Tout ce qu'on peut répondre à ça, c'est qu'on va préparer le Pop-corn !


Photo Joel Kinnaman
Joel Kinnaman dans Altered Carbon (S1)

commentaires

lemon 09/11/2018 à 16:03

Altered Carbon, je me demande encore si j'ai trouvé ça top (enfin le patron digital de l'hôtel) ou franchement bordélique... ok bordélique

Raph9547 09/11/2018 à 15:53

On sait qui chapotera la série Pacific Rim (Del Toro svp !) ?

snake88 09/11/2018 à 13:01

Content de les voir miser sur l'animation ! Ils ont vraiment fait du bon boulot avec des séries comme Devilman et Castlevania. Je kifferai les voir débaucher quelques tauliers de l'animation japonaise comme Hideaki Ano, ,Mamoru Oshii ou Yoshiaki Kawajiri !

votre commentaire