On en sait plus sur le film d'espions aquatiques mutants de Guillermo Del Toro

Jacques-Henry Poucave | 5 janvier 2017
Jacques-Henry Poucave | 5 janvier 2017

C’est bien tranquillement dans son coin que Guillermo Del Toro nous prépare The Shape of Water. Et son principal acteur vient de révéler de quoi causerait ce curieux film d’espionnage à base de mutant poissonneux.

On savait qu’un homme hybride et humide compterait parmi les personnages, que Michael Shannon, Sally Hawkins et Doug Jones en joueraient les principaux rôles, mais jusqu’à ce que ce bon Jones en dise plus à l’équipe de Collider, on ne savait pas vraiment de quoi causait le métrage.

 

Doug Jones Abe Sapiens

 

« C’est un film situé en 1963, un drame, ce n’est pas de la science-fiction, pas un film de genre, mais j’y joue une créature. Je suis un homme-poisson qui est assez unique. Je suis une énigme, personne ne sait d’où je viens, je suis le dernier de mon espèce, donc je suis une sorte de bizarrerie de la nature.

Je suis étudié dans une base gouvernementale américaine en 1963, la Guerre Froide avec la Russie bat son plein, la concurrence spatiale aussi, il y a donc tout le background de cette époque qui est en toile de fond.

Ils réalisent des expériences pour découvrir comment tirer avantage de moi au niveau militaire et technologique, ma technologie, afin de la rendre utilisable pour les humains. Ils vont donc essayer de me garder mon existence secrète aux yeux des Russes. »

 

Doug Jones Abe Sapiens

 

Bon alors pour le coup, ça ressemble quand même beaucoup à de la science-fiction, et à du cinéma de genre hein, faut pas déconner. D'ailleurs, le personnage, comme son parcours évoquent déjà fortement un des protagonistes de Hellboy et Hellboy 2 (réalisés également par Guillermo), l'inoubliable Abe Sapiens. Mais, comme l’explique Doug Jones, Guillermo Del Toro veut aussi nous parler d’amour.

« Simultanément, il y a une histoire d’amour qui éclot de tout ça, qui concerne la femme de ménage jouée par Sally Hawkins. Elle me découvre, a de l’empathie pour moi et c’est ça l’histoire que vous allez suivre en premier lieu. »

Et si tout cela ne suffit à vous faire saliver, l’acteur annonce carrément qu’il voit mal comment The Shape of Water pourrait ne pas moissonner les Oscars 2018. C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

 

Photo guillermo Del Toro

 

Tout savoir sur La Forme de l'eau

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

King
08/01/2017 à 14:25

Hi hi hi "Je suis un HOMME-POISSON qui est assez UNIQUE." Parcequ'il en existe beaucoup des homme-poissons ? MDR.

Dirty Harry
06/01/2017 à 12:25

Surcôté/sous estimé...je m'en fiche un peu du qu'en dira t on : c'est un passionné, très impliqué dans un univers riche et quelqu'un qui a un sens visuel fort. Ses scénarios des fois réussis, des fois bancals mais un type qui a sa touche et qui sort un peu des balises établies du moment, rien que ça produit assez de respiration dans les films actuels. Et il y a toujours un moment à sauver même dans le pire de ses films...

postman
06/01/2017 à 08:53

Pacific Rim...
Revu y a pas longtemps et c'est quand même pas terrible du tout, voire assez naze (notamment la dernière partie foireuse). Del Toro est largement surcôté (imo).

Scroggy
05/01/2017 à 20:40

Mouai si l'histoire d'amour est aussi bien écrite que celle de Hellboy ou encore pire celle de Pacific Rim, ça sent le nanar à plein nez. Pour moi aucune chance de voir un tel film aux oscars, on a beau dire le synopsis est quand même bien "genré". Wait and see !

Stivostine
05/01/2017 à 19:38

Le box office n'est pas le pote de del toro, ce qui est bien dommage.......Pour moi Hellboy 1+2 me vendent plus de rêves que n'importe BB DC ou marvel. Ahhhhh le gout des gens.........

Finnigan
05/01/2017 à 18:45

Sous-estimé ? Il a quand même une sacré cote. Ultra respecté et aimé. Considéré comme un grand auteur. Sa série Trollhunters sur Netflix, adorée par la critique et pas mal de gens j'ai l'impression. le prouve encore. Son cinéma est juste souvent très "genré", donc difficile de faire un carton monumental.

Après, qu'Hollywood ne lui permette pas de faire Hellboy 3 ou Les Montagnes hallucinées avec Tom Cruise, c'est une question de business incompréhensible c'est certain.

corleone
05/01/2017 à 18:02

Intéressant, que l'un des réal les plus injustement sous-estimés de notre époque fasse un carton avec un projet aussi original, c'est tout mon souhait.

votre commentaire