Transformers : Le Dernier Chevalier revient avec une nouvelle affiche en mode déprime

Christophe Foltzer | 14 décembre 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 14 décembre 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Avec tous les gros blockbusters qui se bousculent à nos portes ces prochains mois, avons-nous encore la place et l'envie d'attendre le nouveau Transformers ? Il faut croire que oui, mais pas forcément pour les mêmes raisons.

Si Transformers n'est pas du grand cinéma, reconnaissons-lui au moins le mérite d'être un sacré défouloir. Ces films, qui n'arrivent jamais à être plus courts que 2h30 au minimum, sont un condensé de ferraille, de beaufitude et de placement produits érigés en formule avec une application telle qu'ils forcent le respect. 

Si nous commençons un peu à en avoir marre, mais ce n'est que notre avis, de voir toujours la même chose dans cette saga, la majeure partie du public ne semble pas lassée le moins du monde puisque chaque nouveau film de la saga défonce les scores au box-office, et particulièrement en Asie. Raison de plus pour ne pas s'arrêter en si bon chemin. Et c'est donc sans suprises que Michael Bay est en train de finaliser Le Dernier Chevalier, dernier opus en date prévu dans nos salles le 21 juin prochain.

 

photo michael bay

 

Mais cette fois, nous risquons d'être surpris puisque les scénaristes du film (la fine fleur d'Hollywood rappelons-le) semblent avoir pété un câble en mélangeant science-fiction, nazisme et légendes arthuriennes avec en toile de fond une quête des origines pour Optimus Prime et un Mark Wahlberg à la coupe de cheveux incertaine.

Alors que la bande-annonce dévoilée il y a peu laisse penser que le film sera un sacré bordel et ne nous permettait pas vraiment de comprendre le début de l'histoire qu'ils veulent nous raconter cette fois, elle semble avoir conquis sa cible et demeure plutôt impressionnante, il faut bien l'avouer. En attendant d'en découvrir plus, Paramount a donc décidé de nous offrir une nouvelle affiche pour bien nous faire comprendre que, cette fois, il y aurait du vrai changement.

 

 

Nous y découvrons un Optimus Prime noble mais qui a l'air sacrément déprimé et épee en main. Avec de gros nuages et des vaisseaux chelous derrière lui, il se tient devant un bras au sol que l'on associe automatiquement à Bumblebee, signe que le leader au grand coeur va se retourner contre ses semblables pour faire un véritable carnage.

Enfin pas trop non plus hein, il y a encore tout un univers étendu à faire et la franchise reste un spectacle pour tous les publics. Mais on peut espérer qu'il soit un peu plus tragique que les précédents. Et un peu meilleur aussi ?

 

Photo Affiche Transformers Le dernier chevalier

Tout savoir sur Transformers 5 : The Last Knight

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
jon
15/12/2016 à 16:56

j'adore cette saga.

votre commentaire