Le réalisateur de Divergente critique Lionsgate sur sa décision de terminer la saga à la télévision

Christophe Foltzer | 19 octobre 2016
Christophe Foltzer | 19 octobre 2016

Divergente est dans un sacré pétrin et les choses n'ont malheureusement pas l'air de bouger. Alors qu'on attend tous la décision de Lionsgate, de nouvelles voix s'élèvent contre la direction que prend la saga.

Petit rappel des faits : en plein été, face au succès moindre de Divergente 3 par rapport à ses prédécesseurs, le producteur Lionsgate a décidé que ça suffisait comme ça et que Divergente 4, le dernier film de la saga, allait se transformer en téléfilm qu'il pourrait ensuite décliner en série télé. La cause ? Des coûts de production bien trop importants par rapport aux recettes mais surtout les conséquences d'un choix malheureux pour capitaliser sur la franchise : couper le dernier roman en deux histoire de rallonger la sauce, façon Twilight. Sauf que le genre Young Adult est en train de passer de mode et que, fatalement, ça ne marche plus aussi bien qu'avant.

 

Photo Shailene Woodley

 

Alors que le studio n'a toujours pas révélé sa décision quant à l'avenir de la saga, les acteurs principaux des films n'ont pas hésité à communiquer à la presse leur désaccord concernant cette nouvelle direction, avançant l'idée qu'ils avaient été engagés pour faire du cinéma et pas de la télévision. Ce qui fait qu'à l'heure actuelle, on ne sait toujours pas ce qui attend Divergente.

Mais, comme on a un peu de temps, c'est surtout l'occasion pour de nouvelles personnes d'aller au charbon et de critiquer la politique de Lionsgate. Aujourd'hui, c'est le réalisateur Neil Burger qui s'y colle, au micro de Heat VIsion :

 

 

"Je trouve ça triste. Je parlais avec des gens de Lionsgate récemment, pour quelque chose de différent, et il m'apparait qu'ils se sont mis eux-mêmes dans une situation difficile... Je ne pense pas qu'ils auraient dû scinder le dernier livre en deux films. S'ils ne l'avaient pas fait, ils seraient en meilleur forme mais dans le même temps, je suis sûr qu'ils ont vu dans cette décision un gros potentiel. C'est vraiment dommage parce que j'aime beaucoup tous les acteurs et qu'ils ont été très loyaux envers la saga. Ils sont encore en train de voir ce qu'ils peuvent faire."

L'air de rien, Burger nous dit quand même que c'est pas le top de la forme dans les couloirs de Lionsgate, voire qu'il y a carrément de gros problèmes et que les comédiens semblent faire bloc pour obtenir ce qu'ils veulent. Et tout ça sans se mouiller, ni donner vraiment son opinion. Fort le Burger. 

 

Photo Naomi Watts

 

Tout savoir sur Divergente

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Jojo
19/10/2016 à 13:15

C'est le revers de la médaille d'adaptation de bouquin coupée en 2 films au détriment des spectateurs et des acteurs. Ça a marché pour Harry Potter et Twilight mais pas pour Divergente, pas de chance.

votre commentaire