Doctor Strange : le scénariste répond aux accusations de white washing concernant Tilda Swinton

Jacques-Henry Poucave | 25 avril 2016
Jacques-Henry Poucave | 25 avril 2016

Depuis que nous avons découvert la première bande-annonce de Doctor Strange, un début de polémique point au sujet du personnage interprété par Tilda Swinton.

Il s’agit de l’Ancien, mentor et figure initiatique du héros joué par Benedict Cumberbatch. Personnage asiatique dans le comics d’origine édité par Marvel, il sera interprété par une star internationale d’origine ethnique bien différente, occasionnant au passage moult accusations de white whasing, particulièrement à la mode par les temps qui courent.

Le scénariste C. Robert Cargill, interrogé par le site Double Toasted a tenu à préciser sa position sur ce point et justifier ce choix de casting.

« Le truc avec l’Ancien, c’est qu’il n’y a pas de bonne solution. C’est le Kobayashi Maru de Marvel ! J’ai vu que les gens s’énervaient à ce sujet et c’est extrêmement frustrant car ils ne sont pas vraiment interrogés sur la question.

Ils disent : « La production aurait dû faire tel ou tel choix »,  mais on  a pensé à toutes les solutions possibles et chacune aurait déplu à une frange du public. N’importe quelle décision prise autour de l’Ancien ne peut qu’être mauvaise.

bande-annonce

Déjà à la base, c’était un stéréotype assez raciste. Un personnage qui vit dans une région politiquement agitée : le Tibet. Si on opte pour un comédien tibétain, on pourra énerver un milliard de chinois qui jugeront que c’est une connerie, tandis que leur gouvernement mettrait la pression : « Vous savez qu’on est le peuple qui regard le plus de films dans le monde ? Vous êtes au courant hein ? Et bien on ne diffusera pas le vôtre, parce que vous avez fait un choix politique ! »

Si on fait le contraire et qu’on prend un chinois pour le rôle ? J’ai lu que certains militaient pour que Michelle Yeoh l’incarne. C’est une actrice incroyable, j’adorerais faire un film avec elle, mais si vous pensez vraiment que caster une chinoise pour jouer un Tibétain est une bonne idée, vous êtes complètement à côté de la plaque bordel !

Elle pourrait être Japonaise, Indienne, chacun y va de sa proposition suivant son pays d’origine, ce qui fait qu’en réalité, il n’y a pas de bonne solution. »

bande-annonce

Bien sûr, on se réjouit, comme le fait scénariste plus loin dans cet entretien, que Disney ait embauché une comédienne de la trempe de Tilda Swinton. Il n’empêche, la rhétorique développée ici paraît un tantinet fumeuse. Car, que l’on critique ou non un éventuel white washing de la part de Doctor Strange, les arguments avancés par C. Robert Cargill sont un peu fumeux.

En effet, même si choisir un artiste tibétain ou chinois pourrait poser d’évidentes questions « diplomatiques » au studio, ce n’est aucunement la nationalité de l’interprète qui a fait réagir certains commentateurs, mais bien l’ethnie du personnage.

Enfin, on pourra également arguer que la réponse du scénariste trahit une logique industrielle poussée à l’extrême, ou le marché international est un impératif largement supérieur à toute cohérence artistique. Voilà qui en soit, pourra ne surprendre que les ravis de la crèche, mais risque de faire soupirer les fans du comics le plus surréaliste et expérimental de la maison Marvel.

bande-annonce

Tout savoir sur Doctor Strange

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Garfunkel
26/04/2016 à 23:19

Y'a une différence entre donner son avis et le partager humblement et de manière agréable (le principe de ces commentaires), et donner un petit cours mode d'emploi hollywoodien "ça se passe comme ça, vous êtes naïfs de pas me croire même si j'ai pas de référence, parce que moi je crois en ce que je dis".

Hormis le fait que je donne mon avis sur la question avec des faits (acteur casté avant réal pour Black Panther par ex, suprématie du studio sur la petite personne de Derrickson), que j'ai remis en question le pouvoir de Derrickson et pas du piston, que tu sembles candide au point de croire que Google est une source en soit, et que tu n'apprends à personne que les stars ne passent pas de casting... je préfère être naïf que présomptueux. Chacun sa faiblesse.

manpower
26/04/2016 à 22:34

"C'est bien ton avis personnel, basé sur ton ressenti". Normal puisque chacun écrit ici pour donner son avis. Je ne doutes pas de ce que je dis même si c'est un peu vague parceque j'ai plus les références. Mais si vous êtes assez naifs pour croire qu'à hollywood, la majorité des castings se font sans piston... Pire tous ces acteurs n'ont même pas passé de casting. N'avez qu'a vérifier même simplement sur google.

Garfunkel
26/04/2016 à 15:11

@manpower
Permets moi de douter de la véracité de toutes ces infos et soit-disant sous-entendus, et surtout du fond.
Si un Fincher galère pour imposer Rooney Mara sur Millenium, j'ai beaucoup de mal à imaginer un Scott Derrickson "imposer" ou ramener ses amis chez Marvel où ils signeront des contrats pour plusieurs films. Un studio hollywoodien contrôle totalement son produit et sa manufacture (parfois l'acteur est choisi avant le réal d'ailleurs), et chez Marvel on sait tous que les réal sont des exécutants. Même Joss Whedon a lutté sur Avengers 2 pour plusieurs points précis.
Et puis bon, "casting quasiment foireux en dehors de l'acteur principal", c'est bien ton avis personnel, basé sur ton ressenti.

manpower
26/04/2016 à 15:00

C'est pas du white washing, mais c'est surtout du pistonnage. Chiwetel ejiofor par ex est tres proche du réal scott derrisson. Ce dernier aussi a avoué dans une interview que son premier choix pour le role principal était keanu reeves(qui est également l'un de ses meilleurs amis), et même s'il ne l'a pas dit directement, ses paroles sous entendait que c'est keanu qui l'a suggérer tilda swinton(que du copinage), et qu'on l'a imposé benedict cumberbacht. Ce robert cargill n'a rien a y voir dans tout ça et parle des choses qu'il n'a fait que subir. C'est le pistonnage des membres de la prod et du réal qui a accouché de ce casting qui en dehors de l'acteur principal est quasiment foireux.

Gody
26/04/2016 à 14:03

Justement, c'est ça le marketing. Satisfaire le plus grand nombre. Mais je ne crois pas que ses choix vont satisfaire le plus grand nombre du public. Encore moins des fans. Surtout du coté asiatique.

2flicsamiami
26/04/2016 à 13:42

C. Robert Cargill a raison : il n'y a pas de bonne solution, uniquement des solutions qui satisfont le plus grand nombre.

Cinéphil
26/04/2016 à 12:45

le comble j'ai crée une polémique ,

diez
26/04/2016 à 12:42

ah ok, j'ai mal compris du coup. ^^

Pseudo
26/04/2016 à 12:06

@diez. Ah mais je suis complètement d'accord avec toi. Je répondais surtout au @Cinéphil qui parlait de "choix artistique", mais effectivement c'est plus un choix purement économique mais le type présente ça comme un choix géopolitique, ce qui est mensonger on est bien d'accord.

Ils auraient pu mettre une péruvienne, une cambodgienne, une coréenne, une vietnamienne... mais non, ils ont choisi la facilité.

batblues
26/04/2016 à 11:58

non mais sérieux arrêtez de vous prendre la tête, en plus la polémique est stupide, puisque dans le même film ils ont pris Chiwetel Ejiofor pour jouer le Baron Mordo qui est blanc à la base.
Donc si tu veux faire du white washing, tu le fais sur tout tes personnages.

Peut être qu'ils leur fallait plus de femmes au casting.

Plus
votre commentaire