Exodus raciste ? Ridley Scott répond à la polémique

La Rédaction | 26 novembre 2014 - MAJ : 25/03/2019 10:40
La Rédaction | 26 novembre 2014 - MAJ : 25/03/2019 10:40

Alors que la sortie d'Exodus approche, la polémique relative au casting majoritairement blanc ne cesse d'enfler, revenant dans chaque interview, comme le prouve le récent entretien accordé par Ridley Scott et Joel Edgerton à Variety.

Les propos du réalisateur, visiblement excédé par ces interrogations sont extrêmement franc, voire polémiques.

 

« Je ne peux pas monter un film de ce budget, où je dépends de remises fiscales espagnoles et annoncer que mon acteur principal est Mohammed quelque chose, sorti de nulle part. »

 

 

Des propos qui pourraient être mal interprétés et considérés comme racistes. Gageons que Ridley Scott risque d'avoir bientôt à faire son mea culpa...

Joel Edgerton, pour sa part, s'est montré beaucoup plus diplomate envers ceux qui critiquent sa sélection dans le rôle d'un Pharaon égyptien.

 

« Ce n'est pas mon boulot de prendre ce type de décision. On me propose un job et il aurait été très difficile de le refuser. Mais je suis sensible à ces critiques, je les entends et je les comprends. »

 

Exodus est attendu dans les salles françaises le 24 décembre prochain.

 

 

Tout savoir sur Exodus : Gods and Kings

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Jean Bouka
23/12/2014 à 12:34

Et il me semble que les Etats Unis ne manquent pas d'acteurs bronzées "bankables"...

Jean Bouka
23/12/2014 à 12:30

Hollywood est sans doute raciste, ils nous on rarement ou presque jamais pondu des
castings avec des acteurs noirs au premier plan. Contrairement aux
jeunes cinéastes afro-américains, qui eux font l'inverse, pondre des
castings intégralement blanc, ex: Spike Lee, John Singleton, Antoine
Fuqua, Steve Mc Queen, etc...

berserk
27/11/2014 à 15:47

be continue a ricaner le monde va pas changer....

Dirty Harry
27/11/2014 à 15:44

les gens qui cherchent les sous-entendus à des décisions purement commerciales font sourire voire pitié : ce n'est ni connaitre la façon de fonctionner des studios (où ce sont les actionnaires qui décident en fonction de ce qui marche, ce qui empêche beaucoup de cinéastes de prendre des risques). Après chercher le nazi imaginaire à Hollywood, eux qui font tout pour vendre du métissage et du multicu à la masse du monde entier sans tenir compte de leurs particularismes me fait doucement ricaner...

berserk
27/11/2014 à 15:14

Ridley Scott à raison on monte pas en tel film sans d'acteurs bankables!

Doctor Nico
27/11/2014 à 14:11

De quoi devrait il s'excuser ? Ce qu'il dit est 100% vrai, c'est même rare une telle franchise à Hollywood ! Oui le film n'est pas réaliste d'un point de vue ethnique (en même temps niveau réalisme, la Bible, on a vu mieux ! ). Au lieu de râler, qu'ils se demandent plutôt pourquoi les arabes ne réalisent pas de films là dessus, pourquoi c'est toujours à Hollywood de parler de ça ?

Hasgarn
27/11/2014 à 09:38

Et j'ajoute que rien ni personne n'empêche les Maghrébins, les Africains de faire des films, quel que soit le sujet. L'exemplarité se doit d'être universelle.

Hasgarn
27/11/2014 à 09:36

@ RiffRaff : excellente question !!
Mais alors, pourquoi Ben Hur, Quo Vadis, Les 10 commandements, Cléopâtre ?
Pourquoi ce ne sont pas les Européens qui sont à l'origine de La liste de Schindler, pourquoi cet australien de Mel Gibson a-t-il réalisé un film sur un bouseux écossais en s’octroyant le premier rôle ?

Tant de questions sans réponse...

Tu as 4 heures, minimum 4 pages :)

RiffRaff
27/11/2014 à 09:19

Moins que le racisme supposé des propos, qui correspondent en fait à la triste réalité des studios, il faudrait surtout s'interroger sur l'intérêt du projet aujourd'hui. On a longuement critiqué, à juste titre, Walkyrie pour ses allemands à l'accent britannique prononcé.
Est-ce pertinent de monter un projet qui se passe entre l'Egypte et la Palestine avec des acteurs américains?

maxleresistant
27/11/2014 à 01:25

je vois pas en quoi il devrait s excuser. Il y a les idealistes qui montent sur leurs grand chevaux en voyant le mal partout. Et il y a ceux qui sont capable de réfléchir 2 min et d'analyser le contexte.

Les acteurs A-list de la trampe d'un Christian bale ayant des origines dans le moyen orient, il y en a extrêmement peu. Et comme il dit, obtenir le financement d'un film à 150/200 millions avec une tête d'affiche inconnue est très diificile. Ca c est la réalité

Si des gens y voit que parce que Ridley Scott a mis des blancs dans les roles principaux ca veut dire qu'il n aime pas les noirs et les maghrébins, je les invite à bien réfléchir et a bien regarder le contexte dans lequel ces choix ont été fait, que ce soit le contexte de la société actuelle, et aussi de l industrie du cinema americaine

votre commentaire