Les nouveautés films et séries à voir sur Amazon Prime en octobre

Mathieu Jaborska | 7 octobre 2020
Mathieu Jaborska | 7 octobre 2020

Parce qu'il n'y a pas que Netflix dans ce monde et que d'autres plateformes voient leur catalogue grandir chaque jour, chaque semaine et chaque mois, on a décidé de faire le point sur les nouveautés prévues sur Amazon Prime VideoChaque début de mois, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Amazon Prime Video dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer sur la plateforme de streaming en ce mois d'octobre ?

 

logo

 

Déjà disponible

The Walking Dead : World Beyond - un épisode toutes les semaines depuis le 2 octobre

Ça parle de quoi ? Jusqu'alors protégées des dangers du monde post-apocalyptique, Iris et Hope Bennett décident de quitter la sécurité du seul foyer qu’elles n’aient jamais connu pour venir en aide à leur père.

Pourquoi il faut la regarder ? Parce que c'est le nouveau spin-off de The Walking Dead, qui s'était déjà laissée aller au prequel avec Fear the Walking Dead. Ici, l'enjeu est différent puisque cette saison d'attaque à la première génération n'ayant connu que l'apocalypse. De quoi, bien sûr, selon AMC, attirer un plus jeune public grâce à une orientation "young adult" cachant très mal ses liens avec les franchises du genre qui cartonnaient dans les années 2010 (Hunger Games, Le Labyrinthe...).

Mais si vous n'avez pas 15 ans et que vous êtes un inconditionnel de la série principale et de son univers fort en zombies décharnés, vous ne manquerez pas de vous y mettre aussi, ne serait-ce que pour connaitre le sort d'un personnage en particulier, disparu depuis quelque temps. En effet, World Beyond s'attèle aussi à caractériser une organisation bien connue des fans de la licence.

Notre critique de l'épisode 1 est ici.

 

photo, Alexa Mansour, Aliyah Royale, Hal Cumpston, Nicolas CantuTaux de survie estimé : 0,5 %

 

New York, unité spéciale - saison 11 à 20

Ça parle de quoi ? Les meilleurs policiers enquêtent auprès des services du procureur pour appréhender les plus redoutables criminels et permettre à la justice d’être rendue. 

Pourquoi il faut la regarder ? Voici une série qui n’a pas démérité. Si elle n’a jamais fait partie des productions les plus originales ni n’a tenté de renouveler ses fondamentaux en profondeur au cours des années, elle demeure un mètre étalon du genre procédural. Récits structurés autour d’enquêtes et d’épisodes autonomes, l’évolution des personnages n’étant jamais le centre de l’attention, on ne compte plus les séries superficielles et autres produits sans âmes. 

Mais toujours, les propositions de Dick Wolf se seront démarquées par leur grande rigueur scénaristique et la solidité de leur interprétation. Véritable mine d’or pour ce qui est des seconds rôles, toujours impeccablement encadrés par un casting de haut vol, New York unité spéciale demeure une des valeurs sûres du polar américain. 

 

photo, Chris MeloniQuand vient l'heure d'enquêter sur la rédaction

 

Le Labyrinthe 1 et 2

Ça parle de quoi ? Thomas est pris au piège avec un groupe d’autres garçons dans un labyrinthe géant. Avec ses nouveaux amis, il va tenter d'en sortir, et de découvrir qui est derrière tout ça.

Pourquoi il faut les regarder ? On est en 2020, et ça fait quelques années qu'on n'a pas eu de nouvelles d'une franchise young adult qualifiée de "phénomène" dans ses bandes-annonces et oubliée après quelques mois. Du moins une franchise qui cartonne, comme le faisait Le Labyrinthe à l'époque. Produit pour 34 millions de dollars, le premier Maze Runner en avait rapporté plus de 348 millions. Sa suite, dont le budget avait presque doublé, avait récolté quant à elle 312 millions.

Peu étonnant qu'Amazon Prime Video jette son dévolu sur ces deux petits succès d'époque, de gros symboles des éphémères sagas du genre. Avec du recul, ces films n'ont aucun sens (le twist du premier est quand même sacrément stupide), mais ils sont les témoins d'une époque presque révolue, et qui a joué un gros rôle dans la construction de la jeunesse actuelle. Si Le Labyrinthe et consorts rejoignent Twilight et la tecktonik dans le cimetière des modes has-been, ils n'en demeurent pas moins intéressants, et parfois même assez divertissants.

 

photo, Dylan O'BrienLes ados face au Covid-25

 

prochainement

4 films Blumhouse (les 6 et 13 octobre)

Ça parle de quoi ? Dans Black Box, un homme explore ses souvenirs, pour mieux découvrir de terribles secrets, qui risquent de mettre sa mémoire en péril. Dans The Lie, l'accident d'une jeune femme pourrait bien se révéler être un meurtre sordide, et remettre en cause l'existence de sa meilleure amie. Avec Evil Eye nous plongerons dans l'enfer de la détestation familiale, quand un genre doit faire face à une belle-famille aussi peu aimante que portée sur l'occultisme. Enfin, les deux soeurs de Nocturne apprendront à leurs dépens que satanisme et hautes études ne font pas bon ménage.

Pourquoi il faut les regarder ? Parce que ces dernières années, le studio Blumhouse a su surprendre régulièrement, souvent avec des concepts bien vus, et une créativité redoublée par une économie pour le moins limitée. Autant dire que le programme concocté en collaboration exclusive avec Amazon coche toutes les cases et pourrait bien offrir au public un festival cauchemardesque à l'approche d'Halloween.

Mythe Faustien en mode sororité, immersion mémorielle à la Black Mirror, enquête retorse ou dangereux rejet d'un beau-fils, voici quatre films qui vous proposeront un festival de frissons pour mieux vivre un mois d'octobre qu'on aura rarement connu aussi propice à l'angoisse. Impatients de découvrir le fruit de cette alliance inédite entre le studio spécialisé dans le cinéma de genre et la plateforme, plutôt surprenante en la matière, on croise les doigts pour que le résultat soit à la hauteur de nos ténébreuses attentes.

 

photoSur Amazon, la peur Prime

 

Exodus : Gods and Kings - 15 octobre

Ça parle de quoi ? L’histoire d’un homme qui osa braver la puissance de tout un empire. Ridley Scott nous offre une nouvelle vision de l’histoire de Moïse, leader insoumis qui défia le pharaon Ramsès, entraînant 600 000 esclaves dans un périple grandiose pour fuir l’Égypte et échapper au terrible cycle des dix plaies. 

Pourquoi il faut le regarder ? Le péplum de Ridley Scott n’est pas son film le plus abouti, la faute à une production qu’on devine heurtée, et un résultat final qui laisse fantasmer, comme Kingdom of Heaven avant lui, une version longue à la hauteur des ambitions de son auteur. 

Pour autant, on aurait tort de repousser ce grand spectacle qui a plus d’une corde à son arc, le cinéaste étant sans doute le réalisateur en activité le plus à l’aise avec ce genre aussi codifié que difficile à réussir. Parallèlement, son casting fait de son mieux pour incarner des personnages à cheval entre rêverie hollywoodienne et substrat mythologique, quand le récit, assez finement, se mue en fable politique plus dure qu’il n’y paraît. 

 

photo, Christian Bale"Voilà, et là, vous me faites la Batcave."

 

Babel - 15 octobre

Ça parle de quoi ? Lorsqu'un coup de feu retentit au milieu du désert du Sahara, les destins de deux Américains, une famille marocaine, une Mexicaine et une Japonaise se retrouvent liés en leur plus profond.

Pourquoi il faut la regarder ? Les soeurs Wachowski ont relié avec une envergure et une ambition folle leurs personnages à travers les époques et les espaces dans Cloud Atlas en 2013. Quelques années plus tôt, dans un film choral tout ce qu'il semblait de plus banal à première vue, Alejandro González Iñárritu reliait les siens dans Babel, à travers leurs obsessions, leurs convictions, leurs solitudes et finalement leurs détresses, aux quatre coins du monde.

Du réalisateur mexicain multi-oscarisé depuis pour Birdman et The RevenantBabel est sans doute un de ses films les plus intimes et romanesques. D'ores et déjà annonciateur de la puissance scénique d'Inarittu (prix de la mise en scène à Cannes), le film est un modèle de narration surfant sur l'effet papillon pour offrir des destins croisés fabuleux (même si certaines parties sont plus faibles que d'autres) menés par un brillant casting : Brad PittCate BlanchettGael García Bernal... Immanquable.

 

photo, Brad PittBrad Pitt en pleurs devant tant d'éloges

 

Utopia saison 1 - 30 octobre

Ça parle de quoi ? Utopia est un thriller conspirationniste qui suit un groupe de jeunes fans de la bande-dessinée qui se réunissent lorsqu'ils comprennent que la conspiration au coeur de la BD est réelle.

Pourquoi il faut la regarder ? Parce que le remake US de l'excellente série britannique Utopia se faisait terriblement attendre. David Fincher était à la base au coeur de ce remake, mais avec les désaccords, le projet a finalement été abandonné par HBO. Heureusement, il a été racheté par Amazon Prime. Fincher n'est pas revenu à la barre pour autant, mais Gillian Flynn (auteure et scénariste de Gone Girl) a pris les commandes, de quoi rassurer puisqu'elle était déjà sur le projet de Fincher à l'origine.

Au vu du sujet de Utopia, on se dit que la série arrive à la fois au meilleur et au pire moment. Complètement en symbiose avec les événements pandémiques actuels, la série trouve une force folle à travers ce prisme ; et de l'autre, elle pourrait nourrir les thèses complotistes sans queue ni tête traînant sur Internet à propos de la Covid-19. Une chose est sûre, ces dix épisodes seront sans doute le moyen de retrouver l'univers de la série originelle tout en l'explorant sous un autre regard, plus moderne, plus américain et plus sombre. Et puis, Sasha Lane en Jessica Hyde, on hâte de voir ce que ça donne.

 

Photo Dan Byrd, Desmin Borges, Jessica Rothe, Ashleigh LaThropWilson Wilson et son bunker !

 

Truth Seekers saison 1 - 30 octobre

Ça parle de quoi ? Gus et Dave font équipe pour enquêter sur des événements paranormaux à travers le Royaume-Uni, et partager leurs exploits sur les réseaux sociaux. Et ils ne vont pas tarder à découvrir l'existence d'un complot qui pourrait menacer la race humaine tout entière... 

Pourquoi il faut la regarder ? Difficile de ne pas penser à la récente (et courte) série Ghosted, où Adam Scott et Craig Robinson chassaient le paranormal. Série qui rappelait inévitablement Men in Black, S.O.S. Fantômes et tout ce qui les a copiés.

Mais Truth Seekers a potentiellement deux gros atouts : la série a notamment été créée par Simon Pegg et Nick Frost, aux côtés de James Serafinowicz et Nat Saunders. La réunion du duo de la trilogie Cornetto (Shaun of the Dead, Hot Fuzz, Le Dernier Pub avant la fin du monde) attise donc la curiosité... avec une dose de prudence toutefois, puisque Nick Frost et Simon Pegg avaient écrit et mené Paul, une autre comédie de SF pas vraiment inoubliable.

 

 

Mais aussi...

Elementary saison 7, Once Upon a Time l'intégrale, NOS4A2 saison 2, ArkansasLes vacances de Mr. BeanThe Postcard KillingsCut Throat City,...

Tout savoir sur The Walking Dead : World Beyond

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

JMS
09/11/2020 à 23:44

Bonjour,

Je n'arrive pas à voir la série NYUS saison 11 à 20. Je suis bloqué à la saison 10 et après j'ai un message où on me dit que je n'ai pas accès en raison de ma zone géographique.

alulu
07/10/2020 à 20:39

The Endless est sur AP et c'est vachement bien mais aussi Time Trap, un DTV dont je n'attendais vraiment rien et surprise malgré le peu de moyen il s'en sort honnêtement.

Gugusse 0
07/10/2020 à 19:55

Merci. Ça m'évitera de faire une recherche sur leur site tous les 3 jours. J'avais acheté les deux premières saisons et j'avais adoré. N'étant pas abonné à Canal Plus et aucune sortie physique de la suite, j'étais vraiment en rogné de ne pas pouvoir voir les autres saisons. Wait and see.

Mathieu Jaborska - Rédaction
07/10/2020 à 17:06

@Gugusse 0
@Okay

Nous étions aussi étonnés que vous. À l'origine, la série devait arriver sur la plateforme en septembre, et le compte Twitter avait ensuite parlé d'octobre, mais elle n'apparait pas sur les plannings. Nous leur avons donc demandé directement et attendons une réponse, mais il semblerait que ce ne soit pas pour ce mois-ci.

Okay
07/10/2020 à 12:34

De même, j'attendais aussi The Americans ce mois-ci.

Gugusse 0
07/10/2020 à 11:13

Petite question. Un peu partout sur le net, on avait annoncé pour septembre la série en intégrale de the americans, Or, je ne vois rien venir. Avez-vous des infos?

votre commentaire