Box-office U.S : Les Gardiens de la Galaxie écrasent un été pourri

Simon Riaux | 1 septembre 2014
Simon Riaux | 1 septembre 2014

C'est sans surprise que Les Gardiens de la Galaxie règnent en maîtres sur la voie lactée du box-office américain, où ils ont déjà récolté quelques 274 millions de dollars qui viennent s'ajouter aux 273 amassés dans le monde. La solidité du film et sa remontée à la première place ne doit toutefois pas faire oublier la leçon de l'été : la bataille a été rude et la charge annuelle des blockbusters a tout d'un début de carnage. En effet, avec 15% de baisse de fréquentation par rapport à l'an passé, les salles américaines font grise mine. Globalement, cette année est la plus mauvaise depuis 2007, soit une date antérieure à la crise économique mondiale qui a durablement affecté la consommation. Pire encore, depuis 2001, on n'avait pas connu d'année au cours de laquelle aucun film n'était parvenu à dépasser les 300 millions de dollars sur le sol américain.

 

Certes il reste encore quelques poids lourds à venir cette année, tels que le Hobbit, ou éventuellement Hunger Games, si tant est que son public n'ait pas achevé sa crise de puberté, mais on voit mal comment ces deux concurrents pourraient faire beaucoup mieux que leur prédécesseurs. Et ce ne sont pas Sin City 2 ou Expendables 3 qui diront le contraire. Un constat relativement inquiétant, surtout quand l'on sait que le véritable embouteillage de franchises et blockbusters est attendu pour 2015. Le public se lasserait-il des recettes usées jusqu'à la corde qui servent d'ingrédients aux blockbusters estivaux ? Rien n'est moins sûr, la majorité des gros succès de l'année n'étant constitué que de suites ou remakes...

Cowabunga pour les Tortues Ninja, qui ne connaissent pas la crise et continuent d'engranger 11,7 millions de dollars aux U.S.A. pour un score global de 162, 4 millions (la carrière du film à l'international étant loin d'être finie). Michael Bay peut se frotter les mains, après Transformers 4, il aura encore une fois fait preuve d'un flaire redoutable, ici au poste de producteur. La romance mélo gluante a toujours de beaux jours devant elle puisque Si je reste atteint la troisième place du box-office américain et gagne cette semaine quelques 9,2 millions de dollars pour un total américain de 29,8. Pas de quoi remettre en cause la suprématie de Nos Étoiles contraires (124 millions de dollars rien qu'aux U.S.A.), mais une incontestable réussite pour ce film qui n'aura pas coûté plus de 11 millions de billets verts.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire