Homophobie dans les Yvelines : la jeune et jolie Marine Vacth censurée

Simon Riaux | 30 mai 2014
Simon Riaux | 30 mai 2014

Les habitants de la ville du Pecq dans les Yvelines viennent de péter un boulard collectivement en exigeant la censure sur le territoire de leur commune d'une affiche mettant en scène Marine Vacth, dernière égérie en date de François Ozon, qui avait embrasé la Croisette avec Jeune & Jolie. Sur cette publicité pour une marque de bijouterie de luxe, on peut voir la comédienne sur le point d'embrasser une femme, simultanément son avatar et son reflet, dans une évidente position narcissique. Si le sous-texte homosexuel est effectivement présent, il est loin de toute provocation et ne souffre pas la comparaison avec nombre de réclames hétéronormées autrement plus suggestives et vulgaires, qui n'ont semble-t-il pas ému les habitants de Pecq.

 

Mais rien n'y fait, la mairie s'est donc empressée de retirer ces images, qui auraient donc choqué les autochtones craignant de voir leurs chères têtes blondes leur poser de douloureuses questions. Si l'on regrettera encore que la censure s'exprime avec une bêtise et un aveuglement très sélectif, il convient de rassurer les Pecquinois. Leurs enfants n'auront nul besoin de la superbe Marine Vacth pour se dépoussiérer le pilou-pilou et profiter à qui mieux-mieux de leurs poussées d'hormones adolescentes. Décidément, entre la censure qui s'abat sur les formes d'Eva Green et l'activisme mammaire de Scout Willis, les femmes ne savent plus à quel sein se vouer par les temps qui courent.

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire