James Bond 22 perd Roger Michell

Stéphane Argentin | 10 août 2006
Stéphane Argentin | 10 août 2006

Ah, que ferait l'industrie cinématographique (et à fortiori Hollywood) sans cette bonne vieille excuse fourre-tout de la « divergence artistique » ! On se le demande. Toujours est-il qu'après des semaines de tergiversations : « signera, signera pas ? » (cf. news), les négociations entre le réalisateur d'origine sud-africaine Roger Michell (Coup de foudre à Notting Hill, Dérapages incontrôlés) et les responsables du prochain 007, répondant pour le moment au nom de Bond 22, viennent d'échouer en raison de… « divergences artistiques ». La sortie du film est toujours fixée au 2 mai 2008 et Daniel Craig y tiendra le rôle de 007 pour la deuxième fois après Casino Royale, sur les écrans le 22 novembre prochain.

Craig a par ailleurs « lâché » une information intéressante concernant l'orientation de son personnage pour ce Casino Royale : « Le film contiendra certains éléments de cruauté. Certains des agissements de Bond seront très douteux et amèneront sans doute le public à se dire : "Putain, c'est un assassin" ». Si tel était le cas, on se retrouverait alors non seulement avec un personnage beaucoup plus « sec » et moins frivole tel que décrit par Ian Fleming dans son roman mais sans doute également avec l'un des films les plus viscéral et réussi depuis Permis de tuer en 1989. Affaire à suivre donc…

Source : Variety & Mirror

Tout savoir sur Quantum of Solace

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire