James Bond : Daniel Craig sait que Quantum of Solace est franchement moyen (mais il relativise)

Mathias Penguilly | 12 septembre 2021
Mathias Penguilly | 12 septembre 2021

Quantum of Solace, la deuxième apparition du James Bond de Daniel Craig a de nombreux défauts. Visiblement, nous ne sommes pas les seuls à le penser.

Avec un résultat de 589 millions de dollars au box-office mondial (dont 168 aux États-Unis) pour un budget hors-marketing de 200 millions, Quantum of Solace a réalisé le moins bon résultat des quatre premières apparitions de Daniel Craig. À un mois de la sortie française de Mourir peut attendre (un film n'a jamais aussi porté son nom !), l'acteur a admis qu'il n'était pas le plus grand fan de la deuxième itération de son 007.

 

photo, Judi Dench, Daniel CraigUn scénario mal construit...

 

Le 7 septembre, Apple TV+ a rendu disponible le documentaire Being James Bond, dans lequel l'acteur admet qu'après un premier round très réussi, Quantum of Solace était nettement plus compliqué :

"On a essuyé une grève des scénaristes. On avait un scénario. Il n'était pas fini... Il était presque complet, mais pas fini. C'est un film qui marche mais voilà tout. Ce n'est pas Casino Royale, ça aurait été dur de faire... En fait, c'est exactement comme cas de "syndrôme du deuxième album". D'une certaine manière, on ne pouvait pas faire mieux que le précédent. C'est facile à dire, hein ! Bien sûr qu'on voulait faire mieux mais bon... Il y a quand même quelques bons moments..."

 

photo, Gemma Arterton, Daniel Craig... des seconds couteaux peu inspirés...

 

Il est vrai que par moment, le film ressemble à une mauvaise imitation de Jason BourneLes différents acteurs remplissent leurs rôles, mais on ne peut pas dire que l'antagoniste (joué par Mathieu Amalric) ou que les James Bond girls (Olga Kurylenko et Gemma Arterton) sont les plus mémorables de la franchise. Quant au scénario, on ressent le processus d'écriture compliqué : l'intrigue est divisée en deux parties qui s'enchaînent mal et le deuxième acte film s'étire en longueur.

 

photo, Mathieu Amalric...un méchant qui tabasse pas des masses...

 

Daniel Craig n'est pas le seul à penser que le film est moins bon, Barbara Broccoli, la légendaire productrice de 007 reconnaît des erreurs :

"On a commencé le tournage sans scénario ce qui n'est jamais une bonne idée. Le scénario a été déposé, et je me souviens que le scénariste est venu déposer le script, prendre son chèque, avant de sortir avec une pancarte pour aller manifester. On s'était fait avoir. On était confus, il fallait qu'on fasse en sorte que l'histoire fonctionne... et ça ne marche pas toujours. Mais bon. Quand je le revois, je me dis que ce n'est pas si horrible."

Voir un tel mea culpa de la part de l'équipe d'un blockbuster hollywoodien est assez rare. Dans l'entourage du groupe Warner, certaines divas pourraient certainement s'en inspirer !

 

photo, Daniel Craig... Heureusement, il reste lui !

 

Quantum of Solace n'est pas le dernier film de la franchise à avoir subi des problèmes lors de sa production. Mourir peut attendre a été retardé plusieurs fois avant d'être repoussé indéfiniment pour cause de pandémie. On n'a jamais été aussi prêt de sa sortie : en France le film est attendu pour le 6 octobre 2021.

 

Tout savoir sur Quantum of Solace

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
JohnBob23
14/09/2021 à 18:09

Le montage est un fiasco total à mon sens. Cela rend la lecture incompréhensible de l'action comme la scène de fusillade dans les cuisines de l'opéra...
Comme beaucoup de mes confrères de l'espace commentaires, je trouve que le personnage de Mathieu Amalric est dépourvu de tout charisme.
Pour moi c'est le plus décevant des Bond après Meurs un autre jour qui est le plus hors sujet de la saga.

Morcar
13/09/2021 à 12:28

"Quantum of Solace" a au moins un avantage que les autres suites n'ont pas : c'est une suite directe et logique de "Casino Royale". J'ai souvenir de ma déception face à "Skyfall" en découvrant que toute l'intrigue du Quantum était abandonné pour proposer un 3è film qui était en quelque sorte stand-alone, alors que j'attendais un 3è volet de trilogie.
"Spectre" a corrigé le tir à ce niveau là en tentant de relier entre eux tous les films, et a priori le prochain volet va continuer dans ce sens, donc je suis curieux de le découvrir. Mais tout ça pour dire que si "Skyfall" a été largement plus apprécié pour sa réalisation, son scénario etc... bien que je rejoigne les avis sur ce film, je trouve malgré tout que Quantum of Solace avait l'avantage de proposer une vraie suite à "Casino Royale".

Kay1
13/09/2021 à 11:19

C'est sur que c'est une déception après Casino Royale. Des gros problèmes de montage , de déroulement de l'intrigue , des scènes d'actions parfois illisible, un vilain très peu charismatique ( bien que je trouve son plan intelligent).
Mais malgré tout ces défauts , c'est une bonne suite à Casino Royale. Je dirais même que c'était un film très ambitieux , bien plus qu'un Skyfall . Voir Bond vouloir assouvir sa vengeance , avant de se rendre compte que sa vengeance doit passer après sa mission car les enjeux sont importants , c'est top .
En terme de psychologie du personnage , ce film est bien supérieur a Skyfall . C'est simple , à la fin , on rencontre enfin James Bond, un personnage qui a muri durant sa mission .

Bref il a des défauts , mais il est pour moi dans le top 10 des meilleurs films de la saga.

NoIdea
12/09/2021 à 21:57

J'avais plutôt bien aimé le film, c'est toujours mieux que 007 Spectre, mais par rapport à Casino Royale, c'était une petite déception, seulement si on le compare comme ça cela dit

Kyle Reese
12/09/2021 à 21:13

Dés le début j'ai eu mal à mon Bond à cause du montage beaucoup trop cut, trop précipité, qui tue l'action et réduit son ampleur dans cette course poursuite frénétique qui aurait pu être belle. N'est pas Greengrass qui veut, justement !
Après cette déception ça s'améliore un peu. Le méchant, un peu "léger" joué par Almarich n'est pas si mal. Il a un coté gringalet mais sa folie le rend dangereux. Et même si physiquement il ne devrait pas en mener large face à un Craig aux muscles tendus comme un arc, Almarich me fait un peu penser au Joker des comics au corps fin mais qui peut se révéler physiquement très coriace. Un mental totalement déséquilibrer qui ne doute de rien peut pousser le physique et nous surprendre. Et puis il ya Olga, le moins bon des Craig, très décevant après le quasi parfait Casino Royal, mais il reste regardable et parfois avec du vrai plaisir. (La rencontre au sommet à l'opéra par ex)

Une Once de Réconfort
12/09/2021 à 20:01

J'avais beaucoup apprécié ce film à sa sortie. Et je l'apprécie toujours.

Le hic de ce film c'est surtout qu'il y aurait dû y avoir une suite direct et elle ne c'est pas fait. Du coup le film se retrouve isolé au millieu de nul part. Le recul ne lui est pas favorable.
Et pour un film sans scénario... franchement ça va. Le problème c'est pas le scénario mais ce qui en est fait. Donnez du Shakespeare à Uwe Boll ça sera nul.

Cependant, je trouve que l'image et le montage fait sens dans la progression de Bond dans celui ce film. Ça se calme vers la fin de ce point de vue là et Bond gagne en stabilité émotionnel et se contrôle mieux.

Et surtout ! C'est la première fois que j'entends une femme dire merci à Bond (à la fin)!

Sanchez
12/09/2021 à 19:13

Je me rappelle de cette douche froide avec la claque casino royale. Copier bourne pour faire un Bond c’était vraiment une idée pitoyable d’un réalisateur en carton.

007 en petite forme
12/09/2021 à 18:46

je suis allé le voir au cinoche et des le depart, comme dit plus bas, pour l'introduction du film avec la course poursuite,j'ai failli avoir mal à la tête,..
moi j'aime pas quand on filme à l'arrache camera a l'epaule, façon Paul Greengrass avec grosses focales, avec le motion blur tres degeux qui rend l'image crasseuse illisible plus montage hyper rapide, où on comprend rien à la scene, par exemple, les cascades et crash entre bagnole d'ans l'intro, des le depart çà va pas,
en suite le film s'essoufle, un gros creux...le personnage de Olga Kurylenko est une femme forte interessante par contre, mais il est pas developpé, elle ne se fait pas "emballé" par Bond,
le mechant est nul , l'acteur frenchie a pas eu le nez lui et son agent,

bernus
12/09/2021 à 18:05

sans oublier le scenes d'action épileptiques. Dès la première course poursuite j'ai su que ca allait être nul

Bassline
12/09/2021 à 15:05

Je défendrai toujours Quantum of solace, qui pour moi est tout à fait correct, et que j'ai largement préféré à Spectre. Il n'atteint évidemment pas la cheville de Casino royale et Skyfall, mais il reste un JB très agréable à regarder. La scène d'ouverture de poursuite en voiture dans les montagnes Italiennes ainsi que la course sur les toits de Sienne, frénétiques et haletantes, sont parmi mes préférées.

Plus
votre commentaire