Pourquoi Batgirl est la goutte d'eau confirmant l'énorme bordel de DC

Léo Martin | 4 août 2022 - MAJ : 04/08/2022 12:55
Léo Martin | 4 août 2022 - MAJ : 04/08/2022 12:55

L’annulation de Batgirl nous prouve une fois encore que le chaos règne au DCEU et que Warner est totalement perdu. On fait le point.

Quelle bonne surprise pour les réalisateurs Bilall Fallah et Adil El Arbi lorsque, durant le mariage du deuxième, la nouvelle tomba : Warner jette Batgirl à la poubelle. C’est un cas sans précédent, une décision inédite de la part d’une aussi grosse compagnie de cinéma. L’explication : un changement de direction pour WarnerMedia provoqué par sa fusion avec Discovery. Un remaniement drastique des plans de l’entreprise est en cours et plonge le DCEU, plus que jamais, dans le désordre.

Jusque là, Warner nous avait habitués à constamment perdre son cap comme un navire sans capitaine. Entre tentatives désespérées d’imiter Marvel, multiplications des projets et stratégies commerciales anarchiques, nombreux sont ceux à avoir quasiment abandonné l’idée de comprendre quoique ce soit à tout ce désordre. Le nonchalant abandon de Batgirl est la goutte de trop qui vient faire déborder ces écuries d’Augias. 

Toutefois, puisque l’on reste, malgré nous, fasciné par les désastres, on a pris notre courage à deux mains pour faire le point sur la situation chez WarnerMedia et l’avenir du DCEU. 

 

Batgirl : Photo BatgirlBatgirl dans la tourmente

 

splendeur et misère de warner

En démarrant son univers de super-héros avec Man of Steel, Warner avait trouvé sa propre identité. En engageant Zack Snyder, cinéaste au style très identifié, et en lui confiant le DCEU, Warner avait de quoi s’imposer. On est alors en 2013. Face à l’avance de Marvel et au triomphe de son premier Avengers, l’impatience de la firme se fait sentir. Elle demande alors l’impossible à Zack Snyder. Batman v Superman doit être à la fois un premier film Batman, un deuxième film Superman et un prequel à Justice League. Un monstre hybride en ressort et divise le public. Personne n’arrive à être satisfait du résultat et même Zack Snyder admettra plus tard que Warner a été infernal sur la production du long-métrage

Warner semble ne déjà pas savoir gérer ses plans. Entre Suicide Squad qui est une insignifiante réponse aux Gardiens de la galaxie, les doutes sur son propre casting, une ambiance toxique et un plan au long terme fragile, rien ne fonctionne comme prévu. Ultime espoir : le trio Batman, Superman et Wonder Woman brille dans Justice League. Malheureusement, même quand on cherche à éviter le mur, c’est parfois le mur qui nous rentre dedans. Zack Snyder se retire du projet pour à cause d’un drame personnel et laisse le projet à Joss Whedon. 

 

Batman v Superman : L’Aube de la justice : photo, Ben Affleck, Henry CavillUne réunion précipitée

 

Whedon étant responsable des deux premiers Avengers, il offre l’espoir à la compagnie de pouvoir reproduire ce qui a marché pour Kevin Feige. Surprise : ça ne marche pas. En 2017, Justice League est un échec public et critique qui est à la fois une pâle copie de Snyder et une déclinaison malade d’Avengers. Le succès n’étant pas au rendez-vous, tout éclate. Zack Snyder n’est plus à bord et personne ne semble savoir comment reprendre en main le DCEU. Cinq ans plus tard, le bilan est accablant. 

En jetant un coup d’œil à notre guide des plans de DC, datant de 2020, Écran Large a été frappé de vertige. Entre incompétence et mésaventures, Warner a déployé un nombre faramineux de projets désormais repoussés ou abandonnés. Sans jamais parvenir à avoir un agenda clair, la communication de la firme s’est lentement confondue entre rumeurs et silence radio total. Les désaveux de films sont presque annoncés par hasard. Parfois de la bouche même des acteurs, comme ce fut le cas pour l’abandon de Gotham City Sirens, appris via Margot Robbie. 

 

Justice League : photoTu peux attendre encore longtemps, toi

 

Ben Affleck se fait éjecter de son Batman et de là, c’est la chute. Cyborg est balancé aux oubliettes. Le Joker de Jared Leto n’est évidemment plus d’actualité. Green Lantern ? Pas de nouvelles. Nightwing  ? C’est non. Deathstroke ? Parti avec Ben Affleck. New Gods ? Annulé à cause du Snyder Cut. Justice League Dark ? Probablement mis de côté après la débandade Suicide SquadStatic Shock ? Pardon, qui ? Par ailleurs, pas d’infos quant à la destinée de Man of Steel 2 ou Wonder Woman 3. Même le retour de Henry Cavill en Superman est encore aujourd’hui un monumental point d’interrogation.

Le SnyderVerse, lui, disparaît pour de bon. Malgré le gros succès du Snyder Cut, Jason Kilar (président de WarnerMedia jusqu’en avril 2022) n’y voit pas une occasion de remettre sur les rails le DCEU. C’est le triomphe de la SVoD qui l’intéresse. Considérant que la pandémie de Covid est une opportunité, il voit HBO Max comme l’avenir de WarnerMedia. C’est ainsi que sont développés de multiples projets mineurs à destination de la plateforme de streaming, des séries dérivées de The Batman et que divers plus gros films sont menacés d’y échouer selon le bon vouloir de Kilar. Batgirl est ainsi né dans ce contexte stratégique.  

 

Killer CrocKilar Croc

 

Redémarrage sans échec ?

Puisque jusque là, ce n’était déjà pas assez compliqué, 2022 marque un nouveau rebondissement pour la compagnie. Depuis sa fusion avec Discovery, Warner veut complètement refondre le DCEU et tenter à nouveau de rivaliser avec Marvel. David Zaslav, directeur général de Discovery, remplace Jason Kilar à la tête de WarnerMedia et arrive avec des ambitions nettement différentes de son prédécesseur. N’étant pas aussi passionné que celui-ci par le streaming, il a immédiatement fait reculer l’expansion d’HBO Max. 

D’après une source de The Wrap, ce remaniement serait si brutal que 70% du personnel du développement créatif de la plateforme est sur le point d’être licencié. Une direction aux antipodes de ce vers quoi se dirigeait Warner jusque là. "Il semblerait qu’ils ne veulent pas faire plus de séries pour HBO Max," a communiqué The Wrap. Cela ne signifierait pas pour autant que des séries comme Peacemaker ou d’autres soient abandonnées pour autant. Il s’agirait plutôt d’un arrêt d’urgence de la prolifération des projets en tout genre et donc la fin progressive (voire nette) du plan de Kilar de privilégier la quantité à la qualité. 

 

Peacemaker : Photo John CenaJames Gunn reste confiant pour Peacemaker

 

David Zaslav a par ailleurs recruté très récemment Alan Horn, un ancien créatif de Disney qui a opéré avec Kevin Feige sur Marvel à partir de 2012. Celui-ci pourrait devenir un nouveau superviseur de choix pour le DCEU. La firme, comme elle l’a annoncé, n’a pas abandonné son triste dessein de singer l’empire de Kevin Feige. Pour ce faire, un vaste ménage va avoir lieu : le plan est de dégager tous les projets parasites à un éventuel reboot de l’univers DC. Certes motivée également par une volonté d’être exonéré de ses pertes, cette stratégie fait d’une pierre deux coups.

Ainsi, David Zaslav a déclaré : "La décision prise pour Batgirl reflète [son] changement de tactique en ce qui concerne HBO Max et le DC Universe". On peut donc s’attendre à ce que tous les longs-métrages lancés sous l’ancien Warner soient mis hors d’état s’ils ne sont plus jugés assez bons pour le grand écran. La production du film Wonder Twins, dans une moindre mesure, a déjà connu un destin funeste du fait de cette philosophie. Il est par ailleurs probable que d’autres, comme le film Blue Beetle, soient également sur la sellette. 

 

Blue Beetle : PhotoTo be or not to be

 

Un avenir nouveau, mais un avenir toujours assez incertain pour le DCEU. Tandis qu’un reboot possible de l’univers super-héroïque se fait attendre depuis un moment avec le film The Flashon ne manque pas de se demander ce qu’il va advenir du reste. Déjà vestiges d’une autre époque, les anciens membres de la Justice League devront trouver leur salut ou non via la faille du Multivers (concept remis à la mode par Marvel et qui offre tous les raccourcis du monde – quelle aubaine !). Ainsi le Batman de Ben Affleck reviendra d’entre les limbes une nouvelle fois dans Aquaman and The Lost Kingdom, tandis que celui de Michael Keaton devrait revenir dans The Flash (maintenant que son retour dans Batgirl est aux oubliettes). 

En y ajoutant la version de Robert Pattinson, y aura-t-il un Batman : No Wayne Home  ? En dehors de la blague, désormais rien n’est hors de portée. Shazam ! Fury of the Gods et Black Adam, prévus pour 2022, devront assurer la transition d’un DCEU à l’autre, en attendant la remise à zéro annoncée par The Flash. Un processus qui n’est pas de tout repos avec les divers troubles causés par son acteur star, Ezra Miller et les réécritures en pagaille du scénario. D'ailleurs, à l'approche de la sortie du film, Warner ne communique guère sur celui-ci (et d'ailleurs, attention, Shazam 2 et Aquaman 2 pourraient être repoussés selon les rumeurs). Rassurant.

Enfin, le cas Batgirl est pour ainsi dire symptomatique de l’ère de DC qui arrive. Ce qui ne risque pas de changer en revanche, c’est que Warner tentera toujours de sortir la tête du bourbier dans lequel il se trouve, d'une façon ou d'une autre. Pendant ce temps, Marvel n’a guère de souci à se faire.

Tout savoir sur Batgirl

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Kaizer Sauzé
07/08/2022 à 16:10

Excellente analyse fouillée, argumentée et pertinente

BlackHeart666
07/08/2022 à 09:07

@RobindesBois

"Je doute que plus de 30% des spectateurs de JL en salle aient vu la Whedon's cut"

C'est même beaucoup plus. Si tu compares les vues VOD + Téléchargements+ supports physiques, la Snyder's Cut est tout sauf méconnue du public. Et même du grand public. Le fait de ne pas savoir qui est Darkseid est également tout sauf un indicateur de performances. Le public n'est pas spécialement un averti. Tout comme les millions de personnes qui n'avaient jamais entendu parler d'Iron Man avant de voir le film.

La Snyder's Cut est un vrai succès commercial. Et s'il n'y a pas de 2, ce n'est pas à cause de Snyder. Ne pars surtout pas du postulat que la Warner a juste à claquer des doigts pour qu'un réalisateur revienne travailler avec elle. Surtout pas un réalisateur sur lequel on a littéralement posé un bel étron fumant sur son travail.

RobinDesBois
05/08/2022 à 20:31

@Kyle Oui c'est un succès pour de la VOD mais je maintiens le grand public est passé à autre chose. La Warner a beau faire de la m.... avec ce DCEU si y a bien une chose qu'elle comprend ce sont les chiffres. Si une suite au JL de Snyder avait un gros potentiel commercial la Warner l'aurait rappelé sans état d'âme ou au moins commandé ça à un autre réal. Un succès streaming n'est pas comparable à un carton en salle.
Je doute que plus de 30% des spectateurs de JL en salle aient vu la Whedon's cut. La plupart des spectateurs de JL en salle n'ont probablement même pas entendu parlé de la Snyder's cut.
Dès lors je vois pas comment tu peux mettre une suite en chantier basée sur la Snyder's cut. Ceux qui n'ont vu que la version ciné vont rien comprendre et ils ne vont pas s'emmerder à faire des recherches pour savoir ce qu'ils ont loupé, ça élimine un paquet de monde. Ca n'est absolument pas viable commercialement. C'est trop bordélique, impossible à rattraper.

Kyle Reese
05/08/2022 à 19:40

657 millions de $

Kyle Reese
05/08/2022 à 19:39

@Robindesbois

Concernant le "box office " JL Snyder's cut j'ai lu ça sur wiki:

Le film a été le 8 ème film le plus regardé en streaming de 2021.
Mais ce fut aussi le film le piraté de 2021.
En mars 2022 Variety a écrit que c'était le 4 ème film le plus streamé en 2021.

Le public de niche ne suffit pas pour expliquer ce succès. Ou alors c'est une grande niche.
Le blu-ray s'est très bien vendu aux US ayant été plusieurs fois dans le top 5 des ventes, il fut la deuxième meilleur vente de blu-ray en 2021 en Angleterre.

Difficile de quantifier exactement son score comme pour un film sorti en salle mais, ça plus les 657 au BO du film ciné, ça fait pas mal quand même.

RobinDesBois
05/08/2022 à 12:53

@toto aucune source c’est vrai. Il y a un biais de sélection mais je connais aucune personne dans mon entourage qui a vu le Snyder’s cut. Et si le Snyder’s cut avait été autant visionné que le Whedon’s cut la Warner aurait probablement fait revenir Snyder parce que potentiel commercial d’un JL2 serait gigantesque.

Le film a eu un succès en vod mais surtout auprès d’un public de niche. Hors avec des blockbusters de cet acabit qui coutent plus de 200M de dollars hors frais marketing Warner vise un public plus élargi histoire d’être un minimum rentable… Et le grand public il est passé à autre chose. Faut vous faire une raison: mis à part sur Twitter plus grande monde est intéressé par un dénouement du JL de Snyder. Les spectateurs sont attachés au Superman de Cavill et à Batfleck mais pas à cette histoire apocalyptique à laquelle ils n’ont rien compris.

toto39
05/08/2022 à 12:34

@ RobinDesBois

Soure ? Je le pense donc c'est vrai ?

RobinDesBois
05/08/2022 à 11:41

@Kyle la plupart des spectateurs qui ont vu MoS et/ou BvS n’ont pas vu le Snyder’s cut. Ils ne savent même pas qui est Darkseid qui est à peine (voir pas du tout ? ) abordé dans le JL de Whedon.

Je pense qu’un MoS2 sans référence au Snyder’s cut et au DCEU ne poserait aucun problème. Et même en prenant en compte le Snyder’s cut, il peut se passer des choses entre JL1 et JL2 sans rapport avec Darkseid.

Après oui le seul risque serait d’entretenir la confusion du public qui ne saurait plus à quoi s’en tenir avec le retour du personnage phare du DCEU. Auquel cas suffirait d’une déclaration « il n’y a plus d’univers étendu, les projets ne s’entrecroisent plus chaque film ou série de films consacrés un héros ou un villain est à prendre de façon indépendante » et c’est réglé. Et si ça ne suffit pas alors faire une croix sur Cavill et tout ce qui a été lié au DCEU.

Kyle Reese
05/08/2022 à 11:32

En tout cas j’ai un peu mal pour les réal, l’équipe qui s’est investi et surtout l’actrice.
Passer plusieurs mois à se préparer à jouer un rôle assez iconique pour une première fois dans un film même en streaming (c’est bien la première batgirl en live non ?) avec tout ce que cela allait engendrer pour elle et sa carrière en cas de succès et se retrouver avec plus rien à part une expérience sûrement enrichissante çà doit être assez dur à encaisser.

Elle aura joué Batgirl mais ne sera jamais Batgirl aux yeux du public. Dur.

Morcar
05/08/2022 à 11:18

Comme je l'ai dit précédemment, personnellement je pense que la meilleure chose à faire serait de tirer un trait sur tout ce qu'ils avaient mis en place, pour repartir totalement de zéro. Mais faire ça signifierait de jeter aussi "The Flash" et "Aquaman 2", ce qui a priori n'est pas dans les projets de Warner.
Et s'ils veulent refaire un DCU, qu'ils prennent le temps de le faire tranquillement, sans se lancer tout de suite dans la réunion de la Justice League face à un ennemi menaçant toute la planète. Avengers étaient le 6è film du MCU. Ils avaient pris le temps de mettre en place les éléments avant de faire cette réunion.

@Turtle Terror, Cavill n'est pas si bankable que ça. Je ne pense pas qu'un film se vende auprès du public uniquement sur le nom de l'acteur. Le mec a joué Superman, certes, mais à part ça, il a le premier rôle d'une série Netflix pas très grand public, il a joué dans le dernier Mission Impossible et dans Enola Holmes. Rien qui n'en fasse quelqu'un de bankable.

Plus
votre commentaire