Avatar 2 : James Cameron a dévoilé de nouvelles images et promis du jamais vu au cinéma

Léo Martin | 27 juin 2022 - MAJ : 27/06/2022 12:20
Léo Martin | 27 juin 2022 - MAJ : 27/06/2022 12:20

Disney a révélé de nouvelles images exclusives d'Avatar : La voie de l'eau et James Cameron promet de repousser les limites de ce qui a déjà été fait au cinéma. 

La 31e convention des exploitants européens, le CineEurope 2022, a eu lieu ce mardi à Barcelone. Une occasion précieuse pour l'industrie du cinéma de recevoir le soutien des studios ou de grandes stars quant à son avenir. En cette période où la problématique des salles et de leur survie est constamment remise sur la table, il fallait aussi y voir une manifestation importante et positive sur le sujet. Tom Cruise, par exemple, s'est déplacé en personne pour célébrer le succès milliardaire de Top Gun : Maverick et affirmer son soutien indéfectible quant au futur du cinéma en salles. 

Disney était là également, ce qui n'est pas anodin quant aux positions récentes de la compagnie face à notre chronologie des médias. Mickey ayant annulé la sortie en salles de Strange World en France, le studio menace directement la santé de nos salles. Une inquiétude légitime sur l'attitude de Disney qui ne devrait toutefois pas concerner les plus grosses productions du studio. On pense évidemment au mastodonte de cette fin d'année qu'est le nouveau film de James Cameron : Avatar : La voie de l'eau.

 

Avatar : La voie de l'eau : photoPandora, à l'attaque des cinémas

 

La suite de l'un des plus grands succès de l'histoire du cinéma aura en effet une prépondérance indéniable pour les cinémas et sa présence au CineEurope 2022 devait avoir vocation à rassurer les exploitants. Le producteur du film, Jon Landau, faisait ainsi office d'émissaire pour James Cameron et pour Disney afin de présenter quatre scènes exclusives du film. Celles-ci, non disponibles au grand public, devaient faire la démonstration des nouvelles technologies de James Cameron, celui-ci promettant monts et merveilles, notamment un retour en force de la 3D pour ce Avatar 2.

Jon Landau a ensuite présenté son soutien à la communauté des exploitants, en annonçant par ailleurs que la post-production du très attendu long-métrage était désormais dans son ultime ligne droite. La présentation des nouvelles images du film avait pour ambition de renforcer et prouver le lien indispensable entre Avatar : La voie de l'eau et son expérience en salle, tout en déployant sa force technique révolutionnaire. 

 

Avatar : La voie de l'eau : photoSous l'eau, sur grand écran

 

Ainsi, Jon Landau a diffusé une vidéo de James Cameron développant ce point :

"Avatar 2 repousse les limites encore plus loin… chaque plan est conçu pour le plus grand écran et la plus haute résolution possible… Je crois que c’est ce que veut le public."

La messe est dite, le réalisateur ne pouvait pas être plus clair une fois de plus : Avatar 2 a pour vocation d'être une révolution de cinéma et d'être une expérience inédite encore jamais tentée pour le cinéma. De plus, Cameron a insisté sur le fait que son film se vivait dans les meilleures conditions visuelles et auditives, et donc dans une formule ne pouvant exclure les salles. Difficile donc d'imaginer Disney se passer des cinémas pour Avatar 2 (d'autant plus vu les recettes mirobolantes qu'il devrait engendrer au box-office).

 

Photo Sam WorthingtonSoudain surgit face au vent, le plus grand Na'vi de tous les temps

 

Si nous n'avons pour le moment qu'une première bande-annonce pour croire ou non en ces promesses, nous attendons avec impatience d'entrevoir ces quatre extraits, apparemment plus que prometteurs. Face au streaming et à contre-courant de l'inconstance de Disney, James Cameron s'est voulu en tout cas très rassurant :

"Nous, en tant qu’industrie, n’allons pas disparaître.

Sur ces mots qui sauront ou non vous donner espoir en Avatar : La voie de l'eau, ou dans l'avenir des salles, il est bon de rappeler que le nouveau film de James Cameron est toujours prévu le 14 décembre 2022.

Tout savoir sur Avatar : La voie de l'eau

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Nyl
28/06/2022 à 15:49

@Morcar

Tu as raison. Comme je dis, c'est un ras le bol de toujours voir la même chose, chaque fois que je lis une news. Je réagis sans doute mal, mais bon, faut que ça sort, un moment. Peut être prendrai je plus de recul, ou pas, après avoir vidé le bol.

Et tu me l'as déjà dit pour ta fille.

Morcar
28/06/2022 à 15:30

@Nyl, on entends tous ces avis depuis 13 ans, y compris ceux qui ont bien aimé le film mais sans plus (c'est mon cas). Mais c'est leur avis, et comme je le disais précédemment ils exagèrent volontairement leur critique pour chercher des réactions en face. Donc en réagissant comme tu le fais, tu leur donnes raison, tu leur offre ce qu'ils voulaient.
Et sans doute y a-t-il aussi parmi les détracteurs du film un certain nombre qui à la base n'avaient pas aimé le film, sans le détester, et sont agacés depuis 13 ans d'entendre les louanges de certains sur le film au point que ça les a poussés petit à petit à détester le film.

A force de répondre en réaction à quelqu'un d'autre, on finit par aller de plus en plus vers les extrêmes (et là encore, ça ne s'applique pas qu'au domaine artistique). Et je dis ça en m'étant aperçu que je tombais dans le même piège moi aussi.
Par exemple, après être sorti très déçu de ma séance de Star Wars 8, à force d'en discuter et de débattre, j'ai fini par lui chercher encore plus de défauts qu'il n'en avait, pour appuyer mes propos, jusqu'à en arriver par détester le film. Et puis quand je l'ai revu, je me suis aperçu qu'il était certes décevant, mais pas aussi détestable que ce que j'avais fini par me mettre en tête.

Pour ma part, je ne sais plus si je l'ai dit ici, mais alors que je n'avais pas plus adhéré que ça à "Avatar" (même en le revoyant une deuxième fois à la télévision plus tard), ma fille l'a vu au collège et l'a adoré, à tel point qu'elle attend la suite avec impatience. Du coup, comme sa petite soeur et son petit frère ne l'ont encore jamais vu, j'ai même trouvé le BluRay d'occasion pour 4 € et je l'ai acheté pour le voir avec eux.
Sans doute ira-t-on tous les quatre au cinéma voir la suite, et peut-être serais-je d'avantage embarqué cette fois.

Nyl
28/06/2022 à 14:37

@Trashyboy 2

Pour ma part, j'attends cette suite comme je la crains. Mais on verra bien.

Si tu n'as pas accroché au 1, je doute que le 2 y parvienne. Mais sait on jamais.

Trashyboy2
28/06/2022 à 13:32

@Nyl

Oui, libre à chacun d'aimer ou non, de lui trouver des qualités ou non (on peut reconnaître le défi technique par exemple, quand bien même on aime ou pas).
Que ceux qui ont aimé se réjouissent d'avoir enfin la suite, constater (ou non) si l'attente en valait la peine, et que les autres passent leur chemin, tout simplement!

Pour ma part je ne sais pas encore si je me laisserai tenter, n'ayant pas accroché au premier, je doute y être réceptif.

Nyl
28/06/2022 à 13:07

@Trashyboy

Ça c'est la meilleure. Quelle condescendance ? Répéter les mêmes arguments pendant des dizaines d'années à chaque news, c'est quoi, à ton avis ?
Désolé, j'appelle ça des crétins, de passer son temps à répéter la même chose à chaque news.

Car ce ne sont même pas des arguments construits, en grande majorité. Si on prend du recul, la majorité des chef d'œuvre sont construits sur le même modèle qu´Avatar et on ne les as pas descendu à tout bout de champ pour leur scénario.
Et pour un monde coloré, ce n'est pas si rose que ça quand on creuse un peu. (On critique quand même pas mal le capitalisme et l.impérialisme americain).

Ne pas adherer à l'univers, je conçois. Après tout, je n´adhere pas au SDA. Cela ne m'empêche pas de reconnaître des qualités à ced derniers.

Après X années, je pense qu'on a compris que le scénario était simpliste. Faudrait tourner la page , un moment, non?

Trashyboy2
28/06/2022 à 12:25

@Nil: donc si je comprends bien, selon toi, les autres sont des "crétins" qui rabâchent les mêmes arguments pour se montrer plus intelligents...
Tu ne t'es pas dit que l'inverse peut se dire également, d'autant plus avec le manque de respect et la condescendance dont tu fais preuve?

Alors que bon, comme d'autres l'ont déjà dit, ce genre de film tout particulièrement ne peut que diviser, pour x ou y raisons, libre à chacun d'y adhérer ou non. Pourquoi devrait il y avoir une vérité supérieure à une autre?

Nyl
28/06/2022 à 10:44

@Morcar

Moi, c'est surtout un ras le bol de toujours entendre les mêmes refrains pendant 13 ans. A chaque fois qu'on parle du film, on a le droit au même crachat avec la même débilité de fond. Juste pour se montrer plus intelligent.

13 ans que je supporte ces mêmes crétins. Au bout de moment, la coupe est pleine.

Trashyboy2
28/06/2022 à 10:04

@Morcar: +1
Et on peut également le voir en politique, avec une visibilité plus importante pour les grandes gueules et les polémiques à 2 balles, une Rachida Dati incapable de donner son avis sans manquer de respect à ses interlocuteurs etc...

Morcar
28/06/2022 à 09:37

@Sanchez et @Nyl, le principal souci de la plupart des échanges d'avis sur Internet, c'est le manque de modération des gens. Evidemment, on a le droit d'aimer ou pas un film, comme toute œuvre artistique, mais la plupart des gens se sentent obligés de grossir le trait dans leur critique, ce qui fait forcément réagir ceux qui sont d'avis contraire.
Si on prend Avatar, d'un côté on a ceux pour qui il s'agit d'un chef d'œuvre envoutant proposant un univers fabuleux et une histoire extraordinaire, d'un autre on a ceux pour qui le fluo explose les yeux, l'histoire est gnangnan et l'univers ennuyant. Et sinon, vous connaissez toutes ces nuances de gris entre le tout blanc et le tout noir ?
Le monde binaire dans lequel on vit aujourd'hui (sans doute un résultat des "J'aime/Je n'aime pas" des réseaux sociaux), associé au fait qu'on entend toujours plus les gens extrêmes que les gens modérés (et ce dans tous les domaines, pas uniquement dans l'artistique) fait qu'on n'a le droit qu'à ce type d'échange sur Internet.

Marc
28/06/2022 à 09:27

@Danysparta

J'ignore de quel saison tu parles ? La saison 2 n'a rien mais rien a voir avec la saison 1 . L'histoire se déroule dans la Zone Tropicale de Kepler 22b.

Plus
votre commentaire