Megalopolis : le film SF de Francis Ford Coppola se paie un gros casting

Déborah Lechner | 13 mai 2022 - MAJ : 13/05/2022 08:41
Déborah Lechner | 13 mai 2022 - MAJ : 13/05/2022 08:41

Le film de science-fiction Megalopolis a dévoilé un casting à la hauteur des ambitions folles du cinéaste de légende Francis Ford Coppola .

Après Apocalypse Now, il était difficile d'envisager que Francis Ford Coppola puisse rêver plus grand et plus fou. Mais le cinéaste de 83 ans a encore un compte à régler avec Hollywood et un dernier chef-d'oeuvre à concrétiser. Le film Megalopolis devrait donc bientôt quitter la liste des productions chimériques maudites qui se sont écroulées sous le poids de leur propre ambition, comme le Napoléon de Stanley Kubrick ou le Dune d'Alejandro Jodorowsky qui n'ont jamais vu le jour. 

Cette fresque de science-fiction démesurée autour d'un New York utopique qui a été rebâti et marche dans les pas de la Rome antique, a été entamé dans les années 80, avec un début de production en 2001, malheureusement contrecarré par les attentats de septembre. Mais ce projet autofinancé à hauteur d'au moins 90 millions de dollars s'est de nouveau mis sur les rails en 2019 avec la possibilité d'aller réellement de l'avant

 

Le Dernier Duel : Photo Adam DriverAdam Driver

 

Forcément, le casting se devait d'être à la hauteur des ambitions du cinéaste. En septembre dernier, la presse spécialisée avait relayé que le cinéaste était en négociations avec Oscar Isaac, Forest Whitaker, Michelle Pfeiffer, Cate Blanchett, Jon Voight, Zendaya ou encore Jessica Lange. Et d'après The Hollywood Reporter, deux d'entre eux ont effectivement été retenus dans la distribution.

Le rôle principal a cependant été confié à Adam Driver, un bourreau de travail qui s'impose progressivement comme un des acteurs les plus talentueux et prisés de sa génération. Après ses deux nominations aux Oscars, il tournera ainsi pour un autre grand cinéaste après être passé devant la caméra des frères Coen, de Martin Scorsese, Spike Lee, Terry Gilliam, Jim Jarmusch, Noah Baumbach, Leos Carax et dernièrement Ridley Scott. 

 

Predators : photo, Laurence FishburneLaurence Fishburne

 

En revanche, les acteurs déjà oscarisés Forest Whitaker (Le Dernier Roi d'ÉcossePanic Room) et Jon Voight (RetourAnaconda, le prédateur) seront bien présents au casting, aux côtés de Laurence Fishburne (MatrixMystic River) qui retrouvera le réalisateur plus de 40 ans après avoir démarré sa carrière avec un petit rôle dans Apocalypse Now. Ils devraient également donner la réplique à l'actrice Nathalie Emmanuel, qui aura l'occasion de changer de registre après sa révélation dans la série de fantasy Game of Thrones, les franchises Fast & Furious et Le Labyrinthe ou le dernier Army of Thieves de Netflix.

Pour l'instant, aucun détail sur leur rôle respectif n'a été dévoilé. Aucune date de début de tournage ou de sortie n'a été communiquée non plus, mais après plus de 40 ans d'attente, les cinéphiles pourront bien patienter quelques mois encore.

Tout savoir sur Megalopolis

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Emperorkouado NM
14/05/2022 à 12:46

Dommage pour lui mais ce film est un futur bide monumental et comme le film est auto financé, j'ai peur qu'il soit ruiné après ce projet et qu'il parte à la retraite fauché.
Et vu que son projet est censé être ultra ambitieux, je trouve que seulement que 90millions de budget c'est vraiment très (trop) peu quand on se dit que des films bien moins ambitieux bénéficie de budgets 3 fois supérieur.
J'espère qu'il ne va pas utiliser de vielles animatroniques toutes pourries en guise d'effets spéciaux en prétextant que c'est ça les vrais effets spéciaux et que l'image de synthèse ce n'est pas du vrai cinéma pour nous pondre un film cheap

Emperorkouado NM
14/05/2022 à 12:43

Dommage pour lui mais ce film est un futur bide monumental et comme le film est auto financé, j'ai peur qu'il soit ruiné après ce projet et qu'il parte à la retraite fauché.
Et vu que son projet est censé être ultra ambitieux, je trouve que seulement que 90millions de budget c'est vraiment très (trop) peu quand on se dit que des films bien moins ambitieux bénéficie de budgets 3 fois supérieur.
J'espère qu'il ne va pas utiliser de vielles animatroniques toutes pourries en guise d'effets spéciaux en prétextant que c'est ça les vrais effets spd

Matrix R
13/05/2022 à 19:51

Il ya une dizaine d'années, il avait fait retro, film presque intimiste qui n'avait pas marché.
Mais, le casting est allechant

Eddie Felson
13/05/2022 à 19:28

Un serpent de mer!
Heureux que ce projet de toujours puisse se concrétiser en espérant que cela accouche d’un chef d’oeuvre à la hauteur du génie du créateur~auteur démiurge qu’est Coppola. J’espère une réussite artistique quand à la question d’une réussite commerciale il est certain qu’au regard des appétences du public d’aujourd’hui, les jeux sont déjà fait et qu’il aura de la chance s’il équilibre déjà ses comptes! Pour les épicuriens du 7ème art donc

Jean Mich'
13/05/2022 à 17:38

Fish Burne aka Couille de Poisson

Rayan
13/05/2022 à 15:10

Futur flop

Kyle Reese
13/05/2022 à 14:01

J’aime bcq Driver qui se fait une filmo de dingue. Dommage que le succès ne soit pas toujours au rendez vous. Et retrouver Fishburn dans un Coppola, c’est fou.
Et dire qu’il avait triché sur son âge pour pouvoir jouer dans Apocalypse Now.
Pour les cinéphiles ça veut dire beaucoup tout ça. Mais pour le grand public, j’ai des doutes en espérant que le film sera à la hauteur de ses ambitions. Ce sera sûrement son tout dernier du moins de cette ampleur.

Ray Peterson
13/05/2022 à 11:57

Une des plus grandes arlésiennes de Hollywood qui prend enfin forme!
Je me rappelle en avoir entendu parler vers la fin des années 90.
Le casting tient la route mais est-ce que pépère va suivre. Franchement Wait & See!

Hasgarn
13/05/2022 à 11:02

Je suis très intrigué. J'ai vraiment hâte de voir ce que ça va donner

votre commentaire