Decision to Leave : un premier teaser sensuel pour le thriller de Park Chan-Wook

Axelle Vacher | 6 mai 2022 - MAJ : 06/05/2022 15:08
Axelle Vacher | 6 mai 2022 - MAJ : 06/05/2022 15:08

Sélectionné à Cannes en compétition officielle, le thriller romantique de Park Chan-wook, Decision to Leave, s'est dévoilé dans un premier teaser... excitant.

Pas moins de six longues années après le sublime et pernicieux Mademoiselle, le maître de l’angoisse Park Chan-wook revient finalement rendre grâce à nos écrans avec le thriller romantique Decision to Leave. Initié en 2020 avant que le monde ne souffre les affres d’une pandémie infirmative, le métrage triomphe finalement de sa genèse contrariante et de ses multiples reports pour mieux ensorceler les audiences d’une intrigue où semblent se mêler avec élégance dissentiments, perniciosité et érotisme. 

Se jouant d’une promotion sibylline, Decision to Leave ne s’était jusque là illustré qu’au travers d’une maigre photo et d'une première affiche, travaillant au corps les expectatives d’une audience se languissant de retrouver la mise en scène suave et poétique du cinéaste. À quelques semaines de sa projection au Festival de Cannes 2022 où le métrage est sélectionné en compétition officielle, ce dernier se dévoile enfin au moyen d’un premier teaser des plus enivrants.

 

 

Un honnête policier, qu’interprétera  Park Hae-il (The Host), enquête sur une mort suspecte survenue en montagne. Alors que ce dernier investigue, il en vient à soupçonner l’épouse du défunt (Tang Wei), en dépit de son attirance pour elle.

Véritable saut en chute libre au sein des affres de cette relation multidimensionnelle, ces premières images sous-tendent avec virtuosité l’antinomie des personnages au moyen d’une colorimétrie contrastante. Du jaune auquel se rapporte Hae-joon au bleu tranquille de Seo-rae, survient brusquement le vert d’une union aussi conflictuelle qu’irrésistible.

 

Mademoiselle : Photo 2 mademoiselleFilmographie-tableau 

 

Les deux personnages se cherchent comme ils se trouvent au sein de cet envoûtant jeu du chat et de la souris, tandis que se déroule en toile de fond l’investigation censée percer à jour les circonstances de cette disparition mystérieuse. Porté par un thème musical duquel suinte toute la dimension simultanément enivrante et sinistre du récit, cet aperçu à la plasticité impeccable se conçoit comme une première plongée dans les eaux troubles d’une oeuvre au charme vénéneux, et à l’érotisme obscur (en tout cas, on l'espère). 

Il ne reste désormais qu’à patienter sagement avant la sortie du métrage en salles, laquelle a été confirmée pour le 29 juin. Le temps d’ici là de redécouvrir l’hypnotique Mademoiselle, disponible à compter du 13 mai sur la plateforme Amazon Prime.

Tout savoir sur Decision to Leave

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
T.
06/05/2022 à 17:32

Le travail sur l'image et les couleurs est incroyable, les coréens (et Park Chan Wook mais pas que lui) maîtrisent vraiment cet art qu'est le cinéma (tiens ça rebondis sur un de mes commentaires qui parlait du cinéma français et du fait qu'on ne voyait jamais un tel résultat sur un film français :) ).

votre commentaire