Marvel : après Scarlett Johansson, les réalisateurs d'Avengers Endgame bataillent aussi avec Disney

Mathieu Lapon | 6 septembre 2021 - MAJ : 06/09/2021 13:00
Mathieu Lapon | 6 septembre 2021 - MAJ : 06/09/2021 13:00

Joe et Anthony Russo, réalisateurs du Avengers: Endgame de Marvel, suivent (de loin) la charge menée par Scarlett Johansson contre Disney.

La guerre de la SVoD fait rage. Alors que les années 2020 marquent une révolution dans la distribution cinématographique, tant par la prolifération de plateformes que par la pandémie de Covid-19 qui eut vite fait de les promouvoir comme la solution la plus accessible et consensuelle, cette transition n'a pas été au goût de tousPlus encore, elle n'a pas été pas sans accroc juridique

C'est alors qu'entre en scène une de ses premières victimes collatérales : Scarlett Johansson. Le film dédié à son personnage, Black Widow, est en effet réputé pour être le premier long-métrage de Marvel Studios à être simultanément diffusé en salles et sur Disney+. Après la sortie du film, l'actrice a attaqué Disney en justice pour avoir rompu les termes initiaux de son contrat, et l'avoir amputé d'une cinquantaine de millions de dollars par le biais de cette diffusion hybride. Une histoire de gros sous, dont nous avons déjà développé le contexte.

 
photo, Scarlett JohanssonLe poids des cinquante millions

 

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. En plus de recevoir la bénédiction de diverses personnalités de l'industrie cinématographique, Johansson n'a pas manqué d'inspirer une partie de l'écurie Disney... et même certains de ses réalisateurs. Ou ex-réalisateurs, en l'occurrence. Joe et Anthony Russo, à qui l'on doit Captain America : Le Soldat de l'hiverCaptain America : Civil War, Avengers : Infinity War et Avengers : Endgame, avaient l'air d'en avoir fini (pour un moment, du moins) avec le mastodonte des supers-héros.

Il s'est avéré que non, et que le binôme de metteurs en scène était en lice pour reprendre son poste dans un futur long-métrage de l'univers cinématographique Marvel. Cependant, selon un rapport du Wall Street Journal, l'affaire Johansson aurait eu de quoi refroidir les deux réalisateurs, qui se sont alors retrouvés dans une impasse dans les négociations de leur retour. Pour ainsi dire, les frères Russo seraient inquiets concernant le mode de diffusion de leur potentiel futur film, et du salaire qui en découlerait.


Photo"Traquenard juridique en vue !"

 

Ayant été prolifique pour Marvel Studios (tant pour le nombre de films réalisés que pour l'argent qu'ils ont engrangé), il y a fort à parier qu'une solution à l'amiable ne tardera pas à être trouvée, et que le blocage des deux réalisateurs n'est qu'un ultimatum à l'égard de leur ancien employeur. Quant à savoir quel serait le projet en discussion entre les frères Russo et Marvel Studios, mystère et boule de gomme.

Néanmoins, la fratrie a déjà fait savoir par le passé son intérêt pour le personnage de Wolverine, ou l'adaptation de l'arc-crossover Secrets Wars qui, dans les comics, consiste grossièrement à une planète sur laquelle sont téléportés la plupart des héros de l'univers Marvel pour s'y affronter. Des indices à tirer de ces souhaits, peut-être ?

 

photoEt c'est reparti pour un tour ?

 

En attendant que tout ce petit monde s'apaise, vous pouvez toujours lire notre critique sur Cherry, le dernier film des frères Russo, diffusé sur Apple TV+. Vous pouvez aussi vous renseigner sur la suite de la carrière de Scarlett Johansson, qui collaborera de nouveau avec l'interprète du (premier) Captain America dans un film d'action, lui aussi diffusé sur Apple TV+.

Tout savoir sur Joe Russo

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Morcar
06/09/2021 à 20:37

@Tuk Pas de plainte ici, juste de la négociation, comme le ferait n'importe qui avec un potentiel futur employeur.

Tuk
06/09/2021 à 16:55

Tous ces procés, ces plaintes.... Du cinéma ! Du mauvais cinéma.

votre commentaire