Marvel : Scarlett Johansson attaque Disney en justice après la sortie de Black Widow en streaming

Déborah Lechner | 30 juillet 2021 - MAJ : 30/07/2021 18:24
Déborah Lechner | 30 juillet 2021 - MAJ : 30/07/2021 18:24

L'actrice Scarlett Johansson, qui campait Natasha Romanoff dans le MCU, veut traîner Disney en justice pour la sortie de Black Widow en streaming.

Alors que Scarlett Johansson a tout récemment fait ses adieux au MCU et s'apprêtait à produire et peut-être même jouer dans Tower of Terror pour Disney, la star a finalement entamé son divorce avec le studio aux grandes oreilles. (Et depuis, Emma Stone semble prête à la suivre pour le film Cruella).

D'après le Wall Street Journal, l'actrice a intenté une action en justice contre la compagnie en déposant une plainte le jeudi 29 juillet à la cour de Los Angeles, alléguant que Disney a rompu son contrat en sortant le dernier film du MCU, Black Widow, simultanément dans les salles de cinéma et sur le service de streaming Disney+ (monnayant un coût de 29,99 dollars), ce qui représenterait pour elle un préjudice financier de 50 millions de dollars.

 

 

Selon sa plainte, son contrat avec Disney garantissait que Black Widow sortirait exclusivement en salles et que son salaire dépendrait des résultats du blockbuster au box-office, avec comme à l'ordinaire un pourcentage sur les recettes récoltées au cinéma reversé à Scarlett Johansson. Ce qui n'est pas un détail : Robert Downey Jr. avait ainsi empoché plus de 55 millions rien qu'avec ce pourcentage, sur Endgame.

Sauf qu'après un début prometteur au box-office, avec un premier week-end d'exploitation à 80 millions de dollars sur le sol national et 78 millions à l'étranger (soit le plus gros démarrage à domicile en un an), Black Widow a essuyé un sale revers.

Black Widow a en effet subi le pire déclin du MCU dès son deuxième week-end, perdant plus de 67% de son audience et ne rapportant que 26,3 millions de dollars. Un résultat correct en soi, mais largement en deçà des standards de Marvel et surtout imputable à la sortie cannibalisante du film en streaming, pour laquelle l'actrice ne touche pas un seul billet. Les premiers rapports ont alors annoncé que le film avait rapporté 60 millions de dollars pour son premier week-end en streaming, mais aucune autre mise à jour n'a été faite depuis, rendant les recettes du film beaucoup plus opaques.

Surtout que d'après TorrentFreak, Black Widow a été le film qui a été le plus touché par le téléchargement illégal depuis son lancement le 9 juillet dernier aux États-Unis.

 

photo, Scarlett JohanssonBlack Widow face à son plus puissant ennemi

 

D'après la plainte déposée, Disney aurait ainsi "intentionnellement incité Marvel à rompre l'accord, sans justification, afin d'empêcher Mme Johansson de réaliser le plein bénéfice de son contrat avec Marvel." Elle aborde également le fait que lorsque les représentants de Johansson ont tenté de renégocier son contrat, Disney et Marvel n'ont jamais répondu à leurs demandes. 

Dans un courriel daté de mars 2019 et joint à la plainte, le conseiller en chef de Marvel, Dave Galluzzi, avait  pourtant déclaré que le plan de sortie de Black Widow passerait par un modèle traditionnel (c'est-à-dire en salles), tout en précisant : "Nous comprenons que si le plan devait changer, nous devrions en discuter avec vous et parvenir à un accord, car il est basé sur une série de (très gros) bonus au box-office."

Disney a ensuite réagi à cette poursuite, la qualifiant de "triste et affligeante pour son mépris insensible et son manque de considération pour les effets horribles et prolongés de la pandémie de Covid-19." Toujours d'après leur communiqué : "Disney a pleinement respecté le contrat de Mme Johansson et, de plus, la sortie de Black Widow sur Disney+ via le service Premier Access a considérablement amélioré sa possibilité de toucher une compensation supplémentaire, en plus des 20 millions de dollars qu'elle a déjà reçus à ce jour."  

 

photo, Scarlett JohanssonBlack Widow dans les plans de Disney

 

Après avoir choisi de sacrifier les salles de cinéma et ses exploitants au profit de son service de streaming, Disney ne se gêne donc pas pour utiliser la pandémie comme pare-feu. L'avocat de Scarlett Johansson, John Berlinski, s'est d'ailleurs exprimé dans un communiqué de l'AFP pour pointer du doigt la stratégie pécuniaire du studio et sa défense :

"Ce n'est un secret pour personne que Disney sort des films comme Black Widow directement sur Disney+ pour attirer plus d'abonnés et ainsi faire grimper le cours de l'action de l'entreprise, en invoquant la pandémie de Covid-19 comme prétexte.  [...] Disney voulait détourner le public des salles de cinéma, pour l'attirer vers son propre service de streaming, là où il peut garder les revenus pour lui seul, tout en augmentant le nombre d'abonnés sur Disney+. [...] Ce n'est sûrement pas la dernière fois que des personnalités d'Hollywood tiendront tête à Disney en indiquant clairement que, quoi que la compagnie puisse prétendre, elle a l'obligation légale d'honorer ses contrats."

 

photo, Scarlett Johansson, Robert Downey Jr.Tout part de là quand même

 

Cette plainte rappelle celle que Legendary voulait déposer contre la Warner, qui a adopté un modèle de sortie hybride similaire pour son catalogue de 2021. Récemment, Emily Blunt et John Krasinski auraient également tenté de renégocier leurs contrats pour Sans un bruit 2, le film étant exploité par Paramount au cinéma et en SVOD sur Paramount+.

Un autre procès vise d'ailleurs Disney, cette fois-ci avec les scénaristes du film Predator qui réclament leurs droits sur le film.

En attendant de savoir jusqu'où ira cette affaire, notre critique de Black Widow est toujours de ce côté.

A noter qu'Emma Stone pourrait attaque Disney en justice à son tour pour Cruella.

Tout savoir sur Black Widow

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Morcar
02/08/2021 à 02:05

Quand tu rapportes des millions ou des milliards à la boite qui t'emploie, il n'y a rien d'indécent à ce que ton salaire soit important également, au contraire ! C'est logique que ton salaire soit proportionnel aux revenus que tu apportes. Vous trouveriez plus logique que Disney garde tous les millions pour elle ?!

RobinDesBois
31/07/2021 à 06:08

Elle a entièrement raison. Elle s’est engagée sur le MCU pour l’argent (c’est pas un reproche elle a le droit ) donc elle est cohérente, elle va pas accepter un manque à gagner important sur un pur produit commercial par charité pour Disney.

Kyle Reese
30/07/2021 à 23:26

@pifpaf

Non je ne suis pas jaloux de ses millions, de son talent, de son succès, ni de sa beauté et de son charme (mais si j'étais une femme surement !!!) :)

Pour le reste @Birdy en noir a plutôt bien répondu, j'ajouterai que si elle fait déplacer les foules dans des films, Marvel ou autres, et qu'elle participe fortement du coup à engranger des bénéfices de plusieurs centaines de millions aux studios il n'y a pas de raison qu'elle n'en profite pas à cette hauteur. C'est comme pour les footballeurs, en soit c'est indécent, mais vu l'argent que le foot rapporte en droits et autres, les principaux responsables du sport/spectacle, les talents les joueurs, doivent légitimement pouvoir croquer une bonne part du gâteau. Tout cette argent ce sont les spectateurs qui le donnent pour leur plus grand plaisir de divertissement, personne ne nous oblige. Je serais beaucoup moins indulgent avec les patrons de grands groupes touchant des millions alors qu'ils sont incompétent que leur boite font des pertes et qu'ils licencient pour satisfaire les actionnaires et mettent toujours plus la pression sur leur employé. Après le monde est mal fait, tout le monde n'est pas payé à sa juste valeur c'est certain, mais Scarlett n'y peut rien. Qu'elle gagne des dizaines de millions ne me fait ni chaud ni froid, me suis fait une raison et puis les choses ne peuvent être autrement. ;)

Ahahah
30/07/2021 à 22:43

Le fric, le fric, et encore le fric…

Birdy en noir
30/07/2021 à 22:32

@pifpaf : peut être qu'elle écrit mieux en français que toi, et que ça a joué au moment des négociations. Ou peut être que Redford s'y connaissait moins en cinoche que toi, mais qu'il a eu de la chance, et Scarlet avec, de la prendre pour murmurer... Ou peut etre que personne ne vaut 20M de salaire, ni toi, ni moi, ni Scarlet, mais que dans ce monde faut bien faire couler le pognon dans les poches de qq'un, autant que ça soit dans celles de Scarlet, sinon, sans talent, que serait elle devenue ?

pifpaf
30/07/2021 à 19:41

@kyle reese
ya de quoi être jaloux non ?
quant tu vois un actrice sans talent et qui en plus se plaint ,gagner plus que moi et ma descendance sur 50 générations ca fait mal ;)

Eddie Felson
30/07/2021 à 18:50

@Captain Zapping
Le film a été tourné avant le Covid et les contrats finalisés avant que les salles ne soient mis en danger par des stratégies d’exploitation de sorties des films en même temps sur plate-formes VOS et salles de cinéma.
Quand tu dis «  Si elle a abordée la question streaming dès le début. » cela n’a donc pas de sens! La question de l’exploitation simultanée streaming-cinémas a été décidé unilatéralement par Disney ce qui a clairement lésé Johanson dont la commission sur les recettes du film n’est calculée que sur les recettes du film réalisées par son exploitation en salles et non sur Disney+.
Au moment où elle et ses avocats, avant la sortie du film, ont su que Disney comptait exploiter BW en simultané vod/ciné ils ont compris qu’ils seraient lésés sur les recettes en salles (estimation à 50 millions ) et c’est à ce moment qu’ils ont essayer - à juste titre - de renégocier le contrat afin que ses droits soient préservés ce que Disney-Picsou a refusé de faire flouant ainsi l’actrice d’un pourcentage de recettes salles bien plus important que ce qu’elle aurait pu et dû avoir grâce à une exploitation classique en salle.

Captain zapping
30/07/2021 à 18:29

Je pense que sans les tenants et aboutissants, c'est difficile de juger cette affaire. Si elle a abordée la question streaming dès le début. C'est qu'elle se doutais de quelque chose. C'est à cet instant qu'il fallait refuser. Ou bien accepter les 20 millions de cachets plus pourcentage sur les entrées en salle. Elle a pas été maligne ou au contraire à eu du flair pour un futur procès. Si je sais que mon perso est dead et que c'est mon dernier film. Je verrouille à mort ou je ferme ma gueule et prend les 20 millions + pourcentage sur les entrées en salle.

Xbad
30/07/2021 à 17:50

@Zetagundam, entièrement de votre avis, indécent c'est le mot.
Sinon perso le contrat je ne l'ai pas lu donc compliqué de se faire un avis.

Rayan
30/07/2021 à 17:33

Feige aussi est en colère à ce sujet, il n a pas trop aimé le traitement de disney vs a vs de Scarlett

Plus
votre commentaire