Flag Day : Sean Penn veut rendre le vaccin obligatoire pour aller voir son film

Salim Belghache | 23 août 2021 - MAJ : 23/08/2021 12:43
Salim Belghache | 23 août 2021 - MAJ : 23/08/2021 12:43

Pour aller voir le film Flag Day aux États-Unis, il va falloir être vacciné. En tout cas, c'est ce que veut l'acteur et réalisateur Sean Penn.

Qu’il est bon d’avoir des nouvelles de Sean Penn. L’éminent acteur ne nous manquait pas plus que ça depuis notre vision de son prochain film, Flag Day, au Festival de Cannes de cette année. Car oui, il semble, depuis son désastre The Last Face, que l’acteur ait décidé de laisser de côté ses talents de réalisateur. Et si ce n’était que cela encore, on ne se prendrait pas la tête plus que ça. Sauf que Sean Penn a décidé tout seul d’allumer la mèche et de décupler sa légende grâce à un mini-scandale.

 

 

Tout d’abord, alors qu’il était sur le tournage de Gaslit, l’ambitieuse série sur le drame du Watergate, l’acteur-réalisateur a décidé de ne pas continuer, tant que l’équipe complète ne se serait pas vaccinée. Il a ainsi mis en avant le fait que la vaccination devrait être obligatoire sur tous les tournages et qu’il serait prêt à prendre en charge les frais de vaccination, via son organisation à but non lucratif : Core. Son association a par ailleurs, au début de la pandémie, financé à hauteur de 1,7 million de dollars la lutte contre le virus.

Sean Penn ne s’est pas arrêté en si bon chemin, puisqu’il a fait une annonce lors de la première de son nouveau film le 11 août, relayée par Variety, qui ne devrait pas convenir aux spectateurs anti-vaccin : “Je recommande aux gens qui ne sont pas vaccinés de ne pas aller au cinéma. Restez chez vous jusqu’à ce que vous soyez convaincus que ces vaccins sont vraiment sûrs.”

 

Photo Dylan Penn, Sean Penn"Tu as eu ta seconde dose ?"

 

Une première porte fermée aux fans de son cinéma qui ne sera pas la seule. L’acteur a fait encore plus fort en annonçant durant une émission de CNN sa volonté de refuser les non-vaccinés lors des projections de son long-métrage :

“Je suis heureux que le public -  et oui, nous allons réussir à exiger que ce soit un public exclusivement vacciné -  ait l’opportunité de le voir (Flag Day, ndlr) en salles. Il est rare en ce moment de voir quelque chose uniquement au cinéma. Un jour ou l'autre, il sera diffusé en streaming, et ça sera le meilleur moment pour les non-vaccinés d’aller voir le film, même si je pense que je vais probablement les offenser et les dissuader.” […] [Lors du tournage de Gaslit] Je ne voulais pas me sentir complice de quelque chose qui prenne soin d’un groupe et pas de l’autreEt je crois que tout le monde devrait se faire vacciner. Je pense que cela devrait être obligatoire, comme allumer les phares de sa voiture la nuit.”

Visiblement, Sean Penn risque véritablement de ne pas contenter tout le monde et de ne pas rencontrer un public assez large. Et c’est déjà le cas, puisque le démarrage de Flag Day au box-office américain n’a rapporté que 40 000 dollars, alors que la réunion entre à l'écran de sa fille Dylan Penn et de lui-même aurait très bien pu attirer un plus large public.

 

Photo Javier BardemSean Penn a envoyé ses propres médecins pour vacciner la population

 

Reste à savoir si Sean Penn parviendra à exécuter son plan, ce qui est plus que probable. En effet, la vaccination obligatoire dans les cinémas s’étend aux États-Unis, notamment à New York qui va mettre en application sa mesure à partir du 13 septembre, et à Los Angeles, qui compte également reprendre le modèle de la grande pomme.

Dans le cas de la France, on aura bien certainement encore besoin du pass sanitaire pour aller voir Flag Day. Pour rappel, le film sort sur les écrans français le 29 septembre prochain. Si vous voulez déjà avoir un premier avis, notre retour sur le film est disponible et sinon, vous pouvez toujours rire un bon coup en lisant notre critique “impitoyable” de The Last Face.

Tout savoir sur Flag Day

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
trac
25/08/2021 à 00:35

Dire que Sean Penn a longtemps était mon acteur préféré mais depuis une dizaine d'année il ne vaut plus rien en acteur et en tant que réalisateur et la il trouve le moyen de faire du chantage aux gens pour faire parler de son film c'est pitoyable . Quand ses héros deviennent de pauvre taches ça fait vraiment mal au cœur . Lui qui était tellement engagé et avait une certaine éthique à choisir ses combats ainsi que ses films , aujourd'hui il n'est plus que l'ombre de lui même et s'autocaricature . elle est dure la fin de carrière pour beaucoup de monstre sacrée du cinéma

Ethan
24/08/2021 à 00:20

@Magnitude
Et la liberté d'aller au ciné??
Celle-ci étant conditionné au pass c'est pareil

Dirty Harry
23/08/2021 à 23:43

Il n'aura pas ma Veine !

alulu
23/08/2021 à 19:23

Je ne comprends pas, le mec est un acteur connu, a des ressources, une fondation et certainement quelques entrées dans les hautes sphères mais il préfère faire du chantage et de façon condescendante en plus. On n'est pas très loin du général qui parlent aux Indiens dans les vieux westerns. Au lieu de faire un documentaire libre d’accès qui nous expliquerait pourquoi il faut se vacciner en s'attaquant point par point aux réticences des "frileux" par des sommités qui sont moralement indépendantes et qui n'ont aucune accointance avec Pharma, il choisit de faire dans le basique. Sérieusement, il avait plus de chance de convaincre les réticents, en faisant "un rencard avec sa fille pour une dose de vaccin" que la purée de me*de qu'il a vomi de sa bouche.

Jeff
23/08/2021 à 19:14

Penn est un agent de la C.I.A.

Daddy Rich
23/08/2021 à 18:35

Acteur que j'ai toujours grandement apprécié!
Mais là, il devient TRES CON!
Faut qu'il arrête avec sa psychose et ses méthodes!
Du coup, je n'irais pas voir son film (même si je suis vacciné!)
Il m'a dégouté pour de bon cette fois!

Rayan
23/08/2021 à 18:23

J'adore Sean Penn l'acteur et aussi même ses débuts à la réalisation...

Mais même si on me donne de l'argent je ne vais même pas toucher à son film illégalement

Ethan
23/08/2021 à 18:13

Les cinés ne sont pas des clusters

Magnitude
23/08/2021 à 17:59

looooooooooooooooool. Et sur le tournage, tout le monde était vacciné ?

M. Tolérance, M. Ouverture, M. Liberté... (into the wild, Harvey Milk), mais la liberté de se vacciner non.

Cette situation a eu le mérite de faire tomber des masques, et malheureusement d'en avoir perturbé certains à la limite de la paranoïa.

Sigi
23/08/2021 à 16:15

Sean Penn qui fait du chantage avec un film que personne n'aurait téléchargé illégalement avec une arme sur la tempe.

Plus
votre commentaire