The Suicide Squad : un démarrage décevant (mais prévisible) au box-office américain

Mathias Penguilly | 8 août 2021 - MAJ : 08/08/2021 20:15
Mathias Penguilly | 8 août 2021 - MAJ : 08/08/2021 20:15

Si le film de James Gunn a reçu de bien meilleures critiques que celui de David Ayer, cela ne s'est pas traduit dans une hausse des recettes en salles.

Lors de sa sortie en 2016, Suicide Squad avait réalisé un excellent démarrage outre-Atlantique (plus de 133 millions de dollars de recettes en un weekend). À l'époque, c'était même le meilleur démarrage pour un blockbuster au mois d'août d'après le magazine américain Deadline. La suite de l'histoire, on la connaît : le film s'est fait crucifier par la critique, David Ayer et la Warner se sont méchamment embrouillés et la suite programmée du film, ressemble finalement presque à un reboot.

Ce reboot, justement, a été accueilli avec beaucoup plus d'enthousiasme (y compris chez nous, à Ecran Large) et pourtant le résultat en salles n'est pas vraiment là, ni en France, ni en Amérique du Nord. Alors est-ce la faute au Covid et au passe sanitaire ? La stratégie des patrons de Warner a-t-elle plombé le box-office ? Décortiquons tout ça.

 

photo, Idris Elba, Joel Kinnaman, John CenaUn premier weekend qui casse pas vraiment la baraque

 

Avec 26,5 millions de dollars au box-office nord-américain, Warner peut se glorifier d'avoir réussi le meilleur weekend de lancement post-Covid-19, pour un film interdit au moins de 17 ans non-accompagnés d'un adulte. À titre de comparaison, Mortal Kombat et Conjuring : Sous l'emprise du Diable avaient respectivement réalisés un démarrage à 23,3 millions et 24,1 millions. C'est une consolation assez maigre tant le film était anticipé : c'est cinq fois moins que le film de David Ayer. Le film fait même pire que Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn, qui dans son genre était aussi un four monumental (avec un lancement à 33 millions).

 

photo, Margot Robbie, Joel KinnamanUn temps pareil, ça devrait pourtant amener les gens en salles, non ?

 

Deux explications peuvent être retenues. La première : c'est l'augmentation du variant Delta qui inquiète les américains. Pour l'instant, cela ne s'est pas traduit par des fermetures de salles outre-Atlantique, mais peut-être que le public américain devient plus frileux. L'autre possibilité, certainement la plus convaincante, c'est la sortie simultanée du film sur la plateforme HBO Max.

Warner a opté pour une sortie mixte - le nouveau modèle en vogue pour les grands studios américains, qui pourrait d'ailleurs commencer à leur coûter cher - et The Suicide Squad est également disponible en streaming sur la plateforme. À la différence de Disney en revanche, le studio a opté pour une sortie "gratuite". Autrement dit, les abonnés HBO Max peuvent voir le film sans payer un dollar de plus que leur abonnement mensuel. Évidemment, on comprend le désamour des Américains pour la version "salle obscure".

 

photo, Viola Davis, Idris ElbaPas de quoi s'énerver, hein...

 

En France, le film a fait 256 000 entrées pour sa première semaine d'exploitation (478 copies) ; il s'est pris une petite fessée par le Jungle Cruise de Walt Disney (285 000 entrées pour 538 copies) et par Alexandre Astier, qui domine toujours le box-office français avec Kaamelott : Premier voletQu'on se le dise, c'est un score tout à fait honorable, surtout si on compare aux résultats des autres films post-pandémie. En fait, pour l'instant, c'est le onzième meilleur démarrage de l'année.

Évidemment, rien de comparable avec Suicide Squad version 2016 : à l'époque le film avait plus de 1,1 millions d'entrées lors de sa semaine de lancement (c'était alors le treizième meilleur lancement). Comment expliquer ce résultat en demi-teinte ? De ce côté de l'Atlantique, la faute peut certainement être rejetée sur le passe sanitaire, qui provoque une certaine désaffection pour les salles obscures. Alors que celui-ci s'apprête à être généralisé, on imagine aisément que les choses ne vont pas s'améliorer.

À voir si l'irrévérence d'OSS 117 parvient à remobiliser les adeptes de salles de cinéma.

Tout savoir sur The Suicide Squad

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Georgie
15/08/2021 à 09:58

Le bouche à oreille a mal fonctionné. Avec son intrigue enfantine et ses personnages neuneus, pas étonnant, malgré les autres qualités du film.

Bob nils
10/08/2021 à 23:14

Allez le voir ! Une perle jouissive

Simon Riaux - Rédaction
10/08/2021 à 16:44

@Fridrich

En même temps, si réussite ou échec avaient quelque chose à voir avec le contenu des films, ça se serait vu depuis le temps.

Fridrich
10/08/2021 à 16:42

Donc c'est pas la faute du film ouf. We live in a society

Jaelle68
09/08/2021 à 19:52

Franchement, il ne faut pas chercher bien loin. Posez vous à la sortie d'une séance, ou allez lire les critiques spectateurs tous publics (pas seulement celles des sites plus ou moins spécialisés dans le geek et le comics art): beaucoup ont trouvé ce film absolument nul, une vraie purge, à commencer par moi. Humour niveau bidet, histoire très bancale, gros vilain sorti de Bob l'éponge. Ce n'est pas une ou deux scènes valables (l'évasion de Harley, le sauvetage par Ratcatcher) qui peuvent rattraper ce naufrage. DC à son plus bas niveau.

Pete
09/08/2021 à 19:18

De meilleurs critiques parce que c’était difficile de faire pire que le premier, mais ça reste vraiment médiocre ! James Gunn nous à habitué à mieux, il se contente de reproduire les schémas passés, le requin dans le style de Drax des GG, des méchants pas très méchants comme dans le film d’Ayer… Que c’est décevant de sa part !!

Suisse ICE Kad
09/08/2021 à 18:03

Une réussite visuelle avec l'ambiance latinos colorée du corto maltese comme les fêtes du jour des morts au Mexique..., beaucoup d'usage de couleurs primaires...Mais vraiment ce que Robbie est agaçante en Harley ...C'est mieux de se tourner vers la série animée récente pour y voir une version plus agréable .

Terminéator
09/08/2021 à 17:57

Vous dites que le film s’est pris une petite fessée par Jungle Cruise et Kaamelott . Pour le dernier ok mais pas pour le film de The Rock . Celui ci est distribué sur plus de copies et si vous calculez , la moyenne par copie est supérieure pour le film de James Gunn . Donc moi je dirais plutôt que c’est le film de Disney qui s’est pris usa fessée . Surtout que Jungle Cruise est “tout public” donc bon , je tenais à corriger votre analyse

D
09/08/2021 à 17:09

J'ai bien aimé le premier "Suicide Squad" datant de 2016 mais je n'ai pas du tout aimé "Birds of Prey" qui était daté de 2020. (Je n'ai pas encore regardé "The Suicide Squad" qui est sorti cette année [2021] donc je ne peux pas donné mon avis pour l'instant.)

Je l'ai vu, j'y ai cru, ça m'a plus
09/08/2021 à 16:31

Il faut aimer le style James Gunn.
Jai kiffé grave et je le recommande !

Plus
votre commentaire